Turkménistan : La psychiatrie comme arme de répression

Annasoltan [en anglais] décrit l'emploi abusif de la psychiatrie au Turkménistan contre les opposants politiques, comme à l'époque soviétique, cette méthode étant moins voyante que les méthodes “traditionnelles” de répression, comme la torture ou la prison.

1 commentaire

Effacer ce commentaire

Ajouter un commentaire -> saliha

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site