Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Harcèlement en ligne de la femme et du fils d'un militant

Un utilisateur anonyme de Twitter a dévoilé sur Internet les données personnelles de Wen Yunchao, de sa femme et de son fils. Wen est blogueur et un activiste connu pour ses prises de position courageuses en faveur de la liberté d'expression sur le réseau Internet chinois et, à ce titre, régulièrement en butte à des attaques ces dernières années. Son compte gmail a été piraté à plusieurs reprises et des photomontages participant à son lynchage médiatique ont été diffusés sur Internet.

Dernièrement, ce sont sa femme et son fils qui ont été la cible d'une attaque organisée. Aujourd'hui, Wen Yunchao a publié une capture d'écran de son compte Twitter. Elle y montre qu'un utilisateur anonyme de Twitter a utilisé la fonction de pair à pair @ pour distribuer des informations personnelles, parmi lesquelles les numéros de la carte d'identité des membres de la famille de Wen :

On peut lire dans ces messages traduits :

@chenachao Je suis Wen Yunchao, recruté par le FBI des États-Unis avec pour mission de mettre en place une équipe de combat en ligne, dont chaque membre recevra 5000 $ mensuels. Si vous doutez de moi, vous pouvez prendre ma femme et mon fils en otage. Je resterai strictement sous votre contrôle. Mon numéro de mobile est : XXXXXXX Mon numéro de carte d'identité est : XXXXXXXXXXX

@wgwhappy Numéro de passeport : XXXXXXXXX Visa pour Hong Kong et Macau : XXXXXXXXX. Epouse : XXX. Numéro de carte d'identité de l'épouse : XXXXXXXXXX Fils : XXX Numéro de carte d'identité du fils : XXXXXXXXXXXX.

Tous les numéros divulgués sont valides et les services de police de Chine continentale sont les seuls à avoir accès à de telles informations. Wen Yunchao est basé à Hong Kong où il réside avec un visa de travail.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site