Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Les Américains malhonnêtes”: une rubrique dans la presse chinoise pour critiquer les États-Unis

Les liens mentionnés dans l'article sont en anglais, sauf indication contraire.

Le Quotidien du Peuple, leader de la presse officielle chinoise, s'est récemment attaqué aux États-Unis dans une nouvelle rubrique$ intitulée “Les Américains malhonnêtes“. Il s'agit de la dernière campagne médiatique dirigée contre les entreprises américaines.

La rubrique, publiée à la fois en chinois et en anglais, a été depuis renommée “Ces Américains dont vous n'avez jamais entendu parler”, le quotidien cherchant sans doute à atténuer la maladresse de la formulation d'origine. La série, écrite par des correspondants du journal à New York, comporte six articles à ce jour. Les journalistes y dénoncent des pratiques allant de la culture du gain dans les entreprises, au dédain porté aux clients par certaines compagnies. En version anglaise, le titre original a été conservé.

Une note en tête d'article indique que cette colonne vise à promouvoir “une meilleure compréhension de l'Amérique et de son peuple”:

A screenshot of People's Daily's column: The Dishonest Americans

Une capture d'écran du Quotidien du Peuple: “Les Américains malhonnêtes”

Note du rédacteur: La plupart des Chinois pensent que les Américains sont honnêtes, dignes de confiance et vertueux. Mais après avoir vécu aux États-Unis pendant quelque temps, vous découvrirez peut-être que cette description est trompeuse. Notre sujet d'aujourd'hui, “Les Américains malhonnêtes”, ne vise pas tous les Américains. Nous voulons simplement parler d'incidents dont nous avons été témoins et d'Américains que nous avons rencontrés, afin de livrer un portrait plus objectif des États-Unis et de leurs habitants.

 

La branche du Quotidien du Peuple aux États-Unis avait lancé la rubrique en mars, mais c'est seulement récemment que plusieurs sites d'information [chinois] ont attiré l'attention du public sur la série en repostant l'article le plus récent. Celui-ci décrit la querelle d'un passager chinois avec des employés de l'aéroport de New York, et le refus de United Airlines de le rembourser après qu'on lui a interdit l'accès à son vol pour la Chine. La compagnie aérienne a déjà été sévèrement critiquée à plusieurs reprises, les voyageurs lui reprochant un service de mauvaise qualité et de fréquentes annulations de vols.

United Airlines a publié une lettre d'excuses que le passager ne trouve “pas sincère”, selon l'article.

La plupart de la population chinoise voit l'Amérique de façon positive. Les films hollywoodiens et les produits de haute technologie en provenance des États-Unis sont très appréciés dans l'Empire du Milieu.

Selon un sondage réalisé en 2012 par GALLUP, une société-conseil basée aux USA, les Chinois forment le plus gros groupe d'immigrants souhaitant s'installer aux États-Unis. Il est donc probable que la Chine cherche à atténuer l'influence américaine en lançant régulièrement des campagnes médiatiques qui s'attaquent aux firmes de ce pays.

En mars, les médias d'État chinois avaient accusé Apple de discrimination envers ses clients chinois. Tim Cook, le PDG de la marque, avait dû s'excuser publiquement à l'issue d'une semaine de guerre médiatique envers le géant de la technologie.

Ces campagnes ont souvent suscité des réactions négatives sur la toile, et la colonne du Quotidien du Peuple n'a pas fait exception.

Lei Yi, un historien chinois de renom, a fait remarquer sur le site de microblogging Weibo [chinois] :

三十年前,我们被教育说美国人民生活在水深火热之中,但美国人民是好的,等待我们去解放。三十年后,我们教育说,美国人“无德无信”

Il y a trente ans, on nous enseignait que les Américains vivaient dans la misère la plus noire, mais qu'ils avaient bon fond et attendaient qu'on les libère. A présent, on nous enseigne que les Américains sont malhonnêtes.

Ding Laifeng, anciennement secrétaire de rédaction dans un magazine, a quant à lui partagé ces remarques ironiques [chinois]:

 【人民网专栏:无德无信美国人】至于你信不信,我反正信了。美帝官员普遍贪污,将老婆子女送到其他国家享受美好 生活,自己在国内包二奶嫖幼女,这还不是无德吗?!美帝政府口口声声为人民服务,但苛捐杂税盘剥人民,自己吃特供小灶却让百姓吃地沟油毒大米,这还不是无 信吗?!怒赞人民网么么哒!

(A propos de la rubrique du Quotidien du Peuple: “Les Américains malhonnêtes”) Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi en tout cas j'y crois. La corruption est très répandue parmi les officiels américains, ils envoient leurs enfants passer du bon temps à l'étranger, et quant à eux ils ont des maîtresses et violent des jeunes filles. Vous ne trouvez pas ça malhonnête ? Le gouvernement des États-Unis soutient fermement qu'il sert le peuple, mais il ne fait qu'imposer des taxes et ruiner les particuliers. Il a des réserves personnelles de nourriture et laisse le citoyen ordinaire consommer du riz empoisonné et de l'huile récupérée dans les égouts. Vous ne trouvez pas ça indigne de confiance? Je dis “hourra” pour le Quotidien du Peuple !

Xie Ming, un Weibonaute de Shanghai, a fait référence [chinois] aux nombreux officiels hauts placés qui envoient leurs enfants à l'étranger :

孙立平老师说得在理:别讲什么宏大理论,你们把自己的孩子向什么地方送,就把自己的人民朝什么方向带,就可以了。

Le professeur Sun Liping a raison : arrêtez les grandes théories, car l'endroit où vous envoyez vos enfants, c'est aussi la direction dans laquelle vous guidez le peuple, et voilà tout.

Lei Xiaomao, un agronome habitant actuellement aux États-Unis, a ajouté [chinois]:

从懂事开始在中国和美国学习,工作和生活各24年,位觉得无德无信的在那个国家都存在,只是程度的问题。客观地讲,国内无德无信的人大大的超过美国人,尤其是干部和商人,官商勾结,狼狈为奸,几乎到了无官不贪的地步,大官大贪,小官小贪。十年前我企图海归近2年, 可以写一部百万字的上当受骗记

J'ai vécu et étudié à la fois en Chine et aux États-Unis, et ai passé 24 ans de ma vie dans chacun de ces pays. Je commence maintenant à comprendre comment le monde fonctionne. Il y a des gens malhonnêtes et indignes de confiance partout où l'on va- c'est seulement une question de degré. Objectivement, ces personnes sont bien plus nombreuses en Chine qu'aux États-Unis.  Les officiels et hommes d'affaires notamment, sont tous de mèche au point que pratiquement tous les officiels sont véreux. Les officiels importants sont coupables de corruption à très haut niveau, et ceux qui sont plus bas dans la hiérarchie commettent des petits larcins. Il y a dix ans j'ai eu pour projet de retourner en Chine pendant un moment. Je pourrais écrire un article de 10 000 mots sur les arnaques et supercheries dont j'ai été victime pendant ces deux années de retour dans mon pays.

Et pour finir, Changchun Qiche s'est lamenté [chinois]:

美国人无德无信是个例,所以需要挖掘。中国人特别是官员,无德无信是常例,有德有信才稀奇,才需要报道。

Les Américains malhonnêtes et indignes de confiance sont des cas isolés, cela mérite donc qu'on s'y intéresse. Par contre, les Chinois malhonnêtes et indignes de confiance, particulièrement les officiels, sont la norme. Ce sont les personnes honnêtes et dignes de confiance qui sont rares, et c'est cela qui mérite d'être rapporté.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site