Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Soudan: La beauté du Darfour, les négociations de paix, et la complexité du dating au Soudan

Pour beaucoup, le mot Darfour est synonyme de terreur, de mort et de désespoir. Mais le Darfour, comme nous allons le voir, est aussi un pays très beau, malgré la souffrance humaine dont il est le théâtre.

Nous commencerons cette revue de blogs avec de belles photos du Darfour, mises en ligne par Precious [En], une jeune fille soudanaise d’une vingtaine d’années qui travaille pour une ONG au Soudan.

La semaine dernière, dans l’ONG où je travaille, ils avaient besoin de quelqu’un pour aller dans notre bureau au Darfour, pour des tâches informatiques : je ne fais pas partie du département informatique mais j’ai proposé d’y aller. J’ai toujours voulu voir d’autres endroits du Soudan, y compris le Darfour, Juba, Kassala, et Kadugly.

Malheureusement, ma mère n’était pas d’accord. Je l’ai suppliée pendant des heures, sans succès. J’étais tellement déçue.

Le jour suivant, quand j’ai parlé de ma déception à mes collègues, l’un deux m’a montré ces photos prises au cours de son dernier voyage de Kadugly à Abu Jebaiha.

Daana Lost in Translation [Arabe] publie également une belle photo du Darfour.

Elle blogue sur le cinéma en Afrique et commente en particulier la phrase de l’acteur Leonardo Di caprio, “Ce continent oublié de Dieu”, dans le film Blood diamonds.

Durant tout le film, il ne cesse de se référer à l’Afrique comme au « continent oublié de Dieu », mais moi je l’appelle le continent oublié des hommes. Dieu n’a pas oublié l’Afrique. Au contraire, Dieu a étreint l’Afrique et l’a nourrie de bien des dons, mais l’Homme a trahi cette terre par son égoïsme et sa folie.

Nomadic Thoughts [En], le blog d’une Soudanaise résidant en Tanzanie, a choisi de publier un billet excellent et amusant sur le monde complexe des rendez-vous amoureux au Soudan:

La scène amoureuse au Soudan est devenue plus complexe que la scène politique. Une fois que vous avez été vue avec quelqu’un du sexe opposé durant ce que l’on appelle un « rendez-vous », sachez qu’à ce moment précis, vous avez écrit votre histoire… J’ai des visions de moi grand-mère, quand les gens seront encore capables de citer les noms de mes anciens courtisans. Il faut prendre en compte le nombre de fois où vous avez dû annuler une rencontre pour ne pas paraître trop disponible/facile .Puis, durant le rendez-vous, tous les “faire/ne pas faire” que vos amies vous ont obligée à mémoriser parce que dans notre pays, on ne plaisante pas avec les codes de bonne conduite en société.

Le blog Black Kush[En] nous permet de faire connaissance avec Luol Deng, un Dinka du Soudan du Sud qui joue dans l’équipe professionnelle de basket-ball des Chicago Bulls:

Luol Deng a 26 points, cinq rebonds, six assists, deux steals and un block dans le match 107-89 des Bulls, deux win sur les Heat le Mardi 24 avril.

Aperadosini[En] publie un billet intéressant de ses réflexion sur le concept du libre-arbitre opposé à celui de la prédestination.

…Croire au destin fait paraitre la vie sans objet, si votre chemin de vie a déjà été tracé pour vous, et signifierait, en fin de compte, que nous n’avons pas de libre-arbitre puisque cet arbitre est contrôlé par un être suprême. C’était un de mes problèmes avec le concept de Dieu, de savoir à l’avance que nous sommes prédestinés pour aller au paradis ou en enfer. S’Il le sait déjà, pourquoi nous avoir créés?

Enfin, Drima, The Sudanese Thinker [En] commente les récents pourparlers en Libye sur le Darfour.

La pression monte et je crois qu’il y a une authentique inquiétude. Une des choses qui peuvent vraiment compliquer la tache est le fait que durant l’année écoulée, les factions rebelles ont continué à se diviser en sous-factions variées , chacune avec ses objectifs propres et contradictoires. Les rebelles doivent définir un but commun. Je croise les doigts.

Sudanese

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site