Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Myanmar (Birmanie): Une liste de détenus et une lettre des travailleurs de la “Génération 88″

Le blogueur Niknayman [Anglais] a publié une liste des noms, professions et lieux d'arrestation de plus de trois cents moines et civils arrêtés par la junte militaire du Myanmar. Beaucoup appartiennent à la Ligue Nationale pour la Démocratie, le parti dirigé par Aung San Suu Kyi. Les quotidiens en Asie évaluent le nombres de prisonniers à 1500. Democratic Voice of Burma, une association norvégienne, rapporte que le nombre de personnes arrêtées est beaucoup plus élevé que 2000. Les victimes se compteraient par centaines, selon certaines rumeurs, même si la junte militaire a refusé de donner un chiffre officiel.

Democratic Voice of Burma cite ce communiqué de Ko Sein Lin, [birman] un travailleur de la “Génération 88″. En 1988, un soulèvement similaire a eu lieu contre la junte militaire. Les manifestations avaient été très durement réprimées par la junte et on estime à 3000 le nombre de personnes tuées, sans compter ceux qui ont été torturés.

Ko Sein Lin exhorte les autres travailleurs à rejoindre les manifestations contre la junte du Myanmar:

Seuls les citoyens du Myanmar doivent être la mère et le père du pays. (la junte militaire du Myanmar a sans cesse tenté de laver le cerveau des citoyens en essayant d'élever le statut de l'armée à celui de “parents” de la patrie).

Durant “l'héroïque et pacifique soulèvement de Shangha contre la junte”:

1) Beaucoup de moines, d'étudiants et de civils ont été tués sans pitié, battus et torturés par la junte maléfique, dans une tentative de briser le mouvement. Nous les travailleurs de la génération 1988 nous opposons avec la plus grande force à ces actes de violence.

2) Nous exhortons les fonctionnaires et les travailleurs des entreprises publiques à lever les yeux vers le drapeau des Shangha (moines) et à s'unir, nous demandons aussi aux sociétés publiques ou privées de soutenir l'unité des travailleurs.

3) Nous les travailleurs de la génération 88 souhaitons annoncer que nous nous joindrons aux citoyens du Myamar pour protester contre la diabolique junte et que nous nous joindrons au combats contre la dictature militaire, jusqu'à ce qu'elle soit détruite.

Les citoyens du Myanmar devraient étudier l'histoire légendaire du Myanmar (quand nous avons remporté la victoire) et être prêts à se battre ensemble , même si le sang doit être versé [Note de l'auteur: cette phrase est extremement difficile à traduire car il s'agit d'un idiome birman qui n'existe pas en anglais mais j'ai essayé de transmettre de mon mieux le sens sous jacent]

Nous demandons à tous les travailleurs de se mettre en grève et de rejoindre le soulèvement contre la junte maléfique.

Les travailleurs de la Génération 88

yangonthu

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site