Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Éthiopie : Une pop star défendue par des blogueurs

Les blogueurs éthiopiens [en anglais] se sont précipités pour défendre Teddy Afro, le chanteur le plus populaire de leur pays, après que la justice l'ait mis en accusation pour la mort d'un jeune, renversé par un chauffard qui s'est enfui, dans la capitale, Addis-Abeba.

Beaucoup de blogueurs sont convaincus que les autorités éthiopiennes ont monté un coup contre Afro, dont la forte popularité et les textes critiquant de manière voilée le gouvernement lui déplaisent.

Afro a d'abord été interrogé par la police en novembre 2006 après qu'un sans-abri de 18 ans ait été tué par une voiture dans le centre d'Addis Abeba. Des policiers auraient affirmé que la BMW d'Afro avait été vue sur les lieux de l'accident par un chauffeur de taxi.

Ses fans ont été surpris par l'arrestation, la mise en cause et la détention d'Afro la semaine dernière, deux ans après l'accident. Les principaux médias (comme la BBC ou Addis Fortune) ont rapporté comment les fans ont manifesté devant le tribunal où un juge a décidé de reporter une audience devant statuer sur la liberté sous caution.

Teddy Afro, de son vrai nom Tewodros Kassahun, est très populaire parmi les Ethiopiens, en Éthiopie comme à l'extérieur du pays. Son succès Yasteseryal (vous pouvez écouter son clip sur son site officiel teddyafro.com), dont beaucoup pensent qu'il s'agit d'une critique contre un groupe de dirigeants éthiopiens incluant l'actuel Premier Ministre Meles Zenawi, aurait été interdit d'antenne sur la radio contrôlée par l'état.

Merkato publie un billet de Golto Aila intitulé “Éthiopie – Mon Forum Solidarité pour Teddy Afro – Un Héros éthiopien et un Prisonnier de Conscience” :

Cet avocat de la justice pour notre peuple, cette voix des sans voix, ce champion des opprimés, cet artiste magnifique, aurait pu vivre dans le luxe à l'étranger et profiter de la vie comme la plupart d'entre nous le faisons, mais tout en sachant qu'il risque sa propre vie, il est revenu dans son pays pour poursuivre la mission qu'il s'est fixée ! Aujourd'hui il se trouve dans la célèbre prison de Kaliti, précisément à cause de ce qu'il fait en faveur de ses compatriotes piétinés ! L'humiliation qu'il a subie jusqu'à présent et qu'il continuera à subir à partir d'aujourd'hui sera le plus poignant symbole des souffrances de nos peuples ces deux dernières décennies !

Debteraw Blog cite Afro dans une liste de “prisonniers politiques” dans l'article “Tensae Le-Ethiopia”.

Addis Tibeb écrit dans l'article “Teddy Afro arrêté” :

Beaucoup de fans pensent que Teddy a été victime d'un coup monté du gouvernement qu'ils supposent ne pas supporter le soutien du public de Teddy aux critiques politiques contenues dans certaines de ses chansons.

Arefe de l’Addis Journal a arrêté de donner son opinion sur cette affaire, mais a décrit les scènes à l'extérieur du tribunal dans l'article “Le Tribunal ajourne l'audience de Teddy” :

Des centaines de fans ont salué l'arrivée de Teddy par des acclamations et des slogans. Portant un T-shirt et des lunettes de soleil, Teddy a salué la foule de la main alors qu'il se dirigeait lentement vers l'entrée du tribunal. Quand il a quitté le tribunal, les cris de “libérez-le” ont été plus forts et la police a entouré et arrêté une partie des manifestants. Un journaliste du magazine Hamrawai et le reporter d'un autre journal ont fait partie des personnes interpellées. Le motif de leur arrestation par la police n'est pas clair. On a dit qu'ils avaient tous été retenus dans le poste de police en face du tribunal…
L'arrestation de Teddy il y a une semaine a provoqué beaucoup d'intérêt et d'inquiétude dans la ville et ses chansons ont connu une popularité soudaine dans les bars, taxis et lieux publics.

freeteddyafro a laissé un message sur le forum esai tenu par l'Association Internationale des Étudiants Éthiopiens :

Il est difficile de savoir si l'emprisonnement de Teddy est lié à des raisons politiques ou si c'est la marche de la justice qui se poursuit. Teddy est le symbole des nouvelles générations d'Éthiopiens. Il est un pont entre le passé, le présent et le futur. Il est une idole pour la jeune génération. Ramenons Teddy à la lumière avant qu'il ne disparaisse à jamais.

Toujours sur esai, Ethiopia se dit convaincu de l'innocence d'Afro et craint que son procès ne soit pas équitable :

JE NE CROIS PAS que Teddy SOIT À LA FOIS assez INHUMAIN pour abandonner un gamin des rues gisant mort sur le sol ET assez STUPIDE pour rester pendant deux ans dans ce pays.

L'opinion prudente (“Éthiopie : l'incarcération de Teddy Afro”), appelant à ne pas politiser l'affaire Afro, de Samuel Gebru, semble isolée :

Certains Éthiopiens à l'étranger ont tenté de capitaliser sa détention en attente de l'audience décidant de la liberté sous caution, comme si le Gouvernement souhaitait faire taire le chanteur emblématique… Il y a encore un long chemin avant le verdict, donc tout ce qu'il se dit à l'étranger n'est que pure spéculation. Cependant la politisation de son arrestation est non seulement une erreur mais elle est malsaine dans le climat politique qui est en train de se développer en Éthiopie.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site