Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ghana : Les blogueurs parlent de la sous-traitance

Peu savent que A.T.Kearney [en anglais comme tous les blogs cités] a placé en 2005 le Ghana en première place pour l'Afrique sub-saharienne des destinations d’externalisations des processus d'affaires (BPO), et tout semble indiquer dès maintenant, juin 2009, que les réalisations dans ce domaine devraient se poursuivre. Plusieurs blogueurs ont signalé qu'un accord avait été signé au début du mois de juin entre deux puissantes organisations des TIC [Technologies de l'informatique et de la communication], accord qui offrira des possibilités sans précédent aux étudiants en TIC, créera des milliers d'emplois et soutiendra la croissance de cette industrie naissante.

Mr Eddie Turkson nous rapporte les détails de cet accord :

« Le Ghana Telecom University College (GTUC) a signé un accord de partenariat avec Rising Data Solutions Limited (RDS), une entreprise d'externalisation des processus d'affaires (BPO) afin de former du personnel et de créer des emplois dans les technologies de l'information et des communications (TIC).

En vertu de cet accord, RDS offrira un programme d'études et la logistique dans ce domaine et formera les enseignants du collège, alors que GTUC abritera les salles de cours, le matériel et le personnel enseignant pour la mise en œuvre de la formation.

Le collège intégrera également le cours dans son programme officiel et les étudiants qui obtiendront des notes admissibles seront employés par RDS.

Le Président de la GTUC, le Dr K. Osei Darkwa, a dit que le gouvernement avait identifié les Services d'externalisation de Technologies de l'Information (ITES) et l'activité de BPO comme l'une des principales industries créatrice d'emplois et fournisseuse de jeunes compétences commercialisables, permettant au pays de se positionner comme une destination de choix pour l'externalisation. »

Ghana Voices définit ainsi le secteur BPO :

Une entreprise de service d'externalisation de technologies de l'information dans laquelle les clients d'autres régions du monde sous-traitent les services pour lesquels ils ont peu d'avantage concurrentiel par rapport aux entreprises locales qui ont un avantage concurrentiel élevé dans ce domaine.

Ghana Voices a également parlé du potentiel du secteur à profiter au pays, constatant que :

Il est estimé que le secteur pourrait fournir plus de 37.000 emplois aux jeunes du Ghana d'ici à 2011, avec une valeur ajoutée pour l'économie du pays de plus de 750 millions de dollars.

Bpoevents a signalé les espérances du Dr Darkwa pour le développement des compétences des étudiants :

Le Dr. Darkwa a exprimé l'espoir que la collaboration avec RDS permettrait aux étudiants d'acquérir des compétences dans des domaines tels que la communication, l'informatique, le télémarketing, la capacité d'écoute, la neutralisation de l'accent et la maîtrise du clavier ; des compétences qui sont requises pour réussir dans cette activité. Soutenant ces espérances, M. AJ Whitman, Directeur des relations publiques du RDS, a déclaré que ce partenariat fait partie de la campagne de RDS pour créer plus d'emplois au Ghana.

Daikieus own a cité M. Whitman qui disait :

Nous sommes fiers de ce partenariat avec GTUC, en grande partie parce que tous deux nous reconnaissons que le secteur privé ne peut se développer sans le secteur de l'éducation, et vice versa. Alors qu'il est nouveau au Ghana, RDS table sur leur capacité à piloter le secteur à l'aide de partenariats stratégiques, permettant le développement des compétences basées sur le partage des connaissances au profit de tous les intervenants, surtout des étudiants.

Le secteur BPO a été un important moteur économique de pays comme l'Inde, la Malaisie et les Philippines, et a permis la création de dizaines de milliers d'emplois.

Même Vodafone, note Eddie Turkson, a commenté cet accord :

Le responsable de la Communication auprès des entreprises de Vodaphone, M. Albert Don-Chebe, a donné l'assurance que Vodaphone soutenait vigoureusement l'opération et a félicité RDS pour avoir le courage d'investir au Ghana, malgré les défis.

Au cours de la cérémonie, le Dr Darkwa a indiqué que le défi auxquel l'industrie faisait face était le « manque de main-d'œuvre qui entravait la croissance », comme le rapporte Ghana Voices, et que :

C'est pour inverser cette tendance que le GTUC a signé le protocole d'accord avec le RDS afin développer un gisement de talent à court et à long terme, ce qui permettra d'assurer la continuité de l'approvisionnement en main-d'œuvre qualifiée pour alimenter l'industrie.
Son collègue, le Dr Robert Baffour, Vice Président de la GTUC a souligné, en outre, que GTUC continuerait à développer toutes les plates-formes et à renforcer les fondements nécessaires afin placer le Ghana sur la carte de la technologie.

Daikieus own cite le Dr Baffour, le Vice Président du Ghana Telecom University College (GTUC), qui déclarait, lors de l'inauguration à Accra :

« GTUC a été le chef de file dans le domaine des TIC dans le pays et continuera de tracer la voie à suivre pour notre pays  ».

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site