Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mauritanie : Fraude Électorale ?

Hier samedi 18 juillet, 11 mois après le coup d'État militaire dirigé par le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, la Mauritanie a élu président le Général, ce qui fait que les principaux candidats opposés à Abdel Aziz dénoncent l'élection comme une “mascarade”, selon BBC News. Un tour rapide sur la blogosphère sahélienne montre que ces opposants sont en bonne compagnie.

Maghreb Blog présente [en anglais] les candidats :

Les Mauritaniens vont aux urnes aujourd'hui pour une élection présidentielle d'envergure. Le favori est Ould Abdel Aziz, ancien dirigeant de la junte militaire, qui fait campagne sur une plate-forme basée sur le populisme et le fait d'être anti-Israël. Ould Abdel Aziz a aussi appelé à l'arrêt de la corruption et l'institution de principes de bonne gouvernance.

Selon de récents sondages, le Général Ould Abdel Aziz est suivi par Ahmed Ould Dada et Messaoud Ould Boulkheir. L'agenda du premier souligne la morale et les valeurs de “justice, égalité, tolérance”. Ould Boulkheir a épousé les idéaux de la démocratie et des droits de l'homme et a promis son soutien aux syndicats.

The Moor Next Door,  blog basé aux USA, crie audacieusement à la fraude, affirmant [en anglais]:

Les équipes de campagnes d'Ould Daddah et de Boukheir sont maintenant décrites comme “en état de choc”: les chiffres annoncés depuis la fermeture des bureaux de vote montrent d'importantes majorités en faveur du Général Ould Abdel Aziz. La question est : comment ? La réponse est : la fraude. Leur réactions maintenant détermineront ce qui sera possible demain ou dans les jours qui suivront.

Le blogueur nous rappelle [en anglais] :

Le Général Ould Abdel Aziz a dirigé la Mauritanie pendant trois campagnes importantes : Le Bon Coup d'État (2005), le Coup Rejeté (2008) et maintenant, le Coup Constitutionnel (2009).

Le blogueur basé aux USA  A Bombastic Element, qui se décrit comme Africain, appelle un chat un chat [en anglais] :

La BBC rapporte que le leader du coup d'État, le Général Mohamed Ould Adelaziz, qui a quitté le pouvoir et est retourné à la vie civile afin de pouvoir être candidat aux élections de samedi, est sur le point de réaliser un “Musharraf.”

Pendant que les blogueurs attendent que les résultats soient finalisés, un artiste qui vit à Nouakchott offre ce dessin du jour sur l'élection à Nouadhibou :

dessin du jour d'election a Nouadhibou

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site