Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Un blogueur du Tatarstan condamné à 21 mois de bagne

Irek Murtazin, photo de Serguei Varshavchik

Le 26 novembre, le tribunal du district de Kirov, à Kazan (capitale de la République du Tartastan), a reconnu le journaliste et blogueur Irek Murtazin, 45 ans, coupable de diffamation et d'incitation à la haine, selon le journal Gazeta.ru [en russe]. Le tribunal a condamné Irek Murtazin à un an et neuf mois de détention dans une colonie pénitentiaire.

Il y a presque un an, en décembre 2008, Irek Mourtazin, ancien chef du service de presse du Président du Tatarstan Mintimer Chaïmiev, désormais blogueur et opposant (il publie le blog irek-murtazin [en russe] sur la plateforme de blogs LiveJournal), avait été accusé de diffamation envers Mintimer Chaïmiev, Président du Tatarstan. Le 12 septembre 2008, Irek Mourtazin avait publié un billet dans lequel il faisait référence à une rumeur sur le décès subit de Chaïmiev. Il avait écrit [en russe]:

Пришла страшная весть…
…на 72-ом году жизни, во время отдыха в Турции (в Кемере) скоропостижно скончался Минтимер Шарипович Шаймиев.
Честно говоря – не верится. Точнее, не хочется верить. Потому что, если это правда, то начнется такая свара, такая нешуточная борьба за то, чтобы занять освободившееся кресло, что чубы у холопов будут трещать и вдоль и поперек. И именно из-за подобных перспектив, ближайшее окружение Минтимера Шариповича попытается скрыть эту информацию. Чтобы успеть перегруппироваться (вплоть до скоропостижной эвакуации из страны). Именно поэтому официальная информация, думаю, будет не раньше чем через неделю.

Une terrible nouvelle est tombée…
…Mintimer Charipovitch Chaïmiev est  mort soudainement, dans sa 72ème année, alors qu'il était en vacances en Turquie (Kemer).
Honnêtement – je n'y crois pas. Pour être précis – je ne veux pas y croire. Car si c'est vrai, il y aura un tel chaos, une telle lutte pour s'assoir sur le siège vacant, que les cheveux des paysans crépiteront, ici et là. Et c'est dans cette perspective que le premier cercle de Chaïmiev essaiera de cacher la nouvelle. Pour gagner du temps et s'organiser entre eux (ou même pour quitter le pays). Voilà pourquoi je pense qu'un communiqué officiel ne sera pas publié avant une semaine.

La rumeur annonçant le décès de Mintimer Chaïmiev avait été démentie le jour même, mais le cours de l’ action d'une compagnie pétrolière, supposée appartenir aux représentants de ceux qu'on appelle localement  “le clan de Chaïmiev” avaient plongé, rappelle Lenta.ru [en russe]. En décembre 2008, Irek Mourtazin  a été officiellement inculpé de diffamation et de “violation de l'immunité personnelle” de Mintimer Chaïmiev (Il est important de noter que les juges ont blanchi Mourtazin de cette accusation, et uniquement de celle-là ).

Le procès a duré presque un an,  l'accusation ne cessant de réclamer de nouvelles charges :  diffamation, non seulement  pour ses écrits sur son blog, mais également pour son livre “Mintimir Chaïmiev : le dernier président du Tatarstan. Première partie″ ainsi que pour son bulletin d'informations “Nos Nouvelles de  Kazan” (”Наши казанские вести,” , une publication que Mourtazin a décrit en octobre 2008 comme un “digest sur papier” de son blog sur LiveJournal).

Irek Mourtazin a annoncé qu'il ferait appel de sa condamnation.

Des photos du procès peuvent être vues ici.

***

Biographie d'Irek Mourtazin (sur Anticompromat.org)

Né en 1964 dans la “colonie” de Bogatye Saby, au Tatarstan
1981-1990 – militaire de l'armée soviétique,  ainsi que du GRU (renseignement militaire)
1985 – diplômé de l'école supérieure du tank de Kazan
1990-1991 – assistant du député législateur Vladimir Lopatin
1995 – diplômé de l'académie de droit du gouvernement, à Moscou
1991-1995 – rédacteur-en-chef des journaux “ Nord Russie” et “Gubernskie Vesti
1993-1995 – rédacteur-en-chef de TV-7, chaine de télévision locale de Vologda
1995-1999 – chef du bureau de la VGTRK au Tatarstan (la plus importante chaine de télévision d'état à Kazan)
1999-2002 – chef du service de presse du Président du Tatarstan
2002-2003 – directeur de la chaine de télévision Tatarstan
2003-2004 – directeur du bureau de la VGTRK à Minsk, en Biélorussie
2006-2007 – membre de l'antenne régionale du parti Russie juste [en français] au Tatarstan
2008-2009 -Directeur de la publication et rédacteur-en-chef du bulletin d'information  “Nos nouvelles de Kazan” (imprimé hors du Tatarstan, à Tcheboksary, en République de Tchouvachie [liens en français])

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site