Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Zayd Saidov est-il un héros ? Des avis divisés sur le magnat tadjik emprisonné

Un tribunal du Tadjikistan a récemment condamné un ancien ministre et leader émergent de l'opposition à 26 ans de prison sur la base d'accusations perçues comme étant fondées sur des considérations politiques. Depuis son arrestation en mai 2013, Zayd Saidov est devenu un symbole de la résistance à la répression de l'Etat pour de nombreux activistes, journalistes et intellectuels du pays.
Cependant, les usagers des médias sociaux divergent sur l'emprisonnement de Saidov : les uns le condamnent, les autres s'en réjouissent. Pour certains citoyens du net, l'ex-magnat n'est pas un héros. Le blogueur Kharsavor Kharsavorovich demande [russe] :

Quelqu'un pourrait m'expliquer comment au juste Zayd Saidov est devenu notre Khodorkovsky local [oligarche russe devenu un héros pour de nombreux Russes après son emprisonnement en 2003] ? Pourquoi le soutiennent-ils tous ? Il n'est pas le premier (ni le dernier) à être condamné pour des raisons politiques. Alors, pourquoi sont-ils si nombreux à le défendre ? 

Mais Rustam Gulov suggère [russe] que Saidov est déjà devenu un héros pour beaucoup de Tadjiks :

Quoiqu'on dise sur Zayd Saidov, personne ne le voit réellement comme un criminel. Au contraire, pour une grande partie des gens, il est désormais une victime de l'appareil d'Etat, une victime politique… 

Sa réputation grandit ; les gens ont pour lui de la compassion, le respectent, apprennent de lui, écrivent des articles sur lui…

[Dans quelque temps], les gens commenceront à l'imiter!

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site