Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

#BooksForRasul : De quoi un défenseur des droits humains emprisonné a le plus besoin ? De livres.

Cover image of the #BooksForRasul Facebook page.

Image de couverture de la page Facebook #BooksForRasul “Rasul Jafarov – a travaillé en faveur des prisonniers politiques, est devenu prisonnier politique à son tour. Il fêtera son trentième anniversaire en prison. Envoyez-lui un livre – un présent pour le soutenir ! 17 août 2014″.

[Sauf mention contraire, tous les liens de ce billet renvoient vers des pages web en anglais.]

Le défenseur des droits humains azerbaïdjanais Rasul Jafarov [az, en] a subi des interrogatoires plusieurs jours d'affilée fin juillet 2014, suivis de son arrestation à Bakou le 2 août. Le tribunal de district de Nasimi en Azerbaïdjan a ordonné une détention provisoire de trois mois pour Rasul Jafarov, en attendant les suites de l'enquête sur les charges criminelles controversées qui lui sont intentées. Le jeune activiste fêtera sont trentième anniversaire, le 17 août, derrière les barreaux.

Rasul Jafarov est un défenseur azerbaïdjanais des droits humains réputé qui « a travaillé pour les prisonniers politiques avant d'en devenir un. » Il est le fondateur et le président du Club des Droits Humains (CDH), une ONG qu'il a créée en 2010 et dont les objectifs principaux ont été de trouver des informations sur les prisonniers politiques en Azerbaïdjan. Grâce à son travail avec le CDH, l'étendue de la répression politique en Azerbaïdjan a été dévoilée plusieurs semaines avant les élections de 2013. Rasul Jafarov a aussi participé activement à « Sing for Democracy » (maintenant, « Art for Democracy », l'Art pour la Démocratie), une campagne qui traque les atteintes à la liberté d'expression et travaille avec des artistes dissidents sanctionnés pour leur message politique.

Plusieurs organisations internationales se sont exprimées contre l'arrestation et la détention de Rasul Jafarov, ainsi que contre la répression gouvernementale en cours à l'encontre des défenseurs des droits humains du pays. Le site d'information arménien Panorama a expliqué certains éléments troublants dans la répression azerbaïdajaise :

L'arrestation de Rasul Jafarov, fondateur du Club pour les Droits Humains (CDH), et coordinateur de la campagne des droits humains durant l'Eurovision 2012 dont l'Azerbaïjdan était l'hôte, était une vengeance contre son travail en tant que défenseur des droits humains. C'est parce qu'il a tenté d'exercer ses droits d'expression et d'association que Rasul Jafarov a été privé de sa liberté, affirme Amnesty International dans sa déclaration.

Elle mentionne aussi que les organisations indépendantes pro-démocratie et pour les droits humains ont longtemps dû faire face à un harcèlement et des restrictions en Azerbaïdjan. Leur refus de devenir une ONG oblige ces leaders à opérer hors des systèmes légaux, faits dont profitent les autorités comme prétexte pour leurs poursuites pénales. Rasul Jafarov est la cinquième personne à être poursuivie sur ces bases depuis les quatre derniers mois.

Un événement Facebook s'est lancé le 7 août, invitant à lui envoyer des livres comme cadeaux d'anniversaire :

Nous avons (avions) tous une idée et des plans sur la façon dont nous voulons (voulions) fêter notre trentième anniversaire. Aucune d'entre nous ne veut célébrer ses 30 ans en tant que prisonnier politique.

Emin Mili, un écrivain, blogueur et activiste de langue azérie, qui a lui aussi été prisonnier politique de 2009 à 2010, a suggéré l'idée d'envoyer des livres à Rasul […] “Les livres en prison font de la prison un paradis pour la lecture,” explique t-il.

Vous pouvez aussi suivre la page Facebook ‘Free Rasul Jafarov!’ (Libérez Rasul Jafarov!) pour connaître l'avancement de l'affaire [az, en].

2 commentaires

  • Vincent

    Les livres, on lui envoie comment ?
    (J’ai pas de Facebook)

  • cecilia

    Vincent, merci pour la question,
    Adresse :
    Mr. Sanan Jafarov
    39 Avenue Zardabi, appartment 40
    A2 1100 Baku
    Azerbaijan

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site