Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Après la désillusion Netflix, où regarder nos séries ?

les pubs Netflix découverts par Taro le chien via wikimedia commons.

les pubs Netflix découverts par Taro le chien via wikimedia commons.

Maintenant que Netflix a dévoilé toutes ses cartes, et que les internautes se sont aperçus qu’elles n’avaient rien du quint flush, les voilà comme deux ronds de flanc : toujours aussi avides de séries, mais dans l’impossibilité de satisfaire cette voracité. Numericable, qui a lancé LaBox Séries en même temps que la plateforme américaine de SVOD a encore de sérieux atouts dans son jeu et compte les révéler dans les mois à venir. Tout n’est pas perdu pour les séries addicts, et les autres.

Les journalistes, tout empressés d’abreuver les internautes en scoops juteux, n’ont pas lésiné sur les articles dédiés à la plateforme Netflix lancée le 15 septembre 2014. Depuis, les Français ont donné leurs impressions, et elles ne sont pas à la hauteur des promesses qui ont été faites avec insistance. Après un examen approfondi, il apparaît clairement que Netflix ne s’est pas préparé à l’exigence culturelle française et que Numericable garde l’avantage de mieux connaître son audience.

En témoigne la vidéo parodique de Frank Underwood tournant en ridicule la diffusion de la série « Fais pas ci fais pas ça » visionnée par un Kevin Spacey, vedette de la série House of Cards, totalement désabusé. Car c’est l’une des plus grandes déceptions de la plateforme : la série qu’elle a produite et qui a eu un tel succès outre-Atlantique ne sera même pas disponible. Et oui, les droits appartiennent à Canal Plus.

Après cette première déconvenue viennent toutes les autres. Un internaute s’est chargé d’illustrer l’étiolement du catalogue lors de sa traversée de l’Atlantique en dressant un tableau comparatif de toutes les séries disponibles sur Netflix US qui ne l’étaient pas sur le Netflix français. Il y a en une ribambelle. La faute à l’exception culturelle française ? Peut-être. Il n’en reste pas moins que la pauvreté du choix a eu vite fait de refroidir les plus enthousiastes qui préfèrent payer plus cher que de se contenter des miettes, ou des antiquités.
Benjamin Fau, blogger sur la communauté Express, fait une synthèse des forces et faiblesses de Netflix en France et note par exemple :

Pour les amateurs de séries plus ou moins anciennes qui veulent rattraper leur retard, effectivement, cela ressemble à un petit paradis. Mais attention quand même: si votre sériephilie vous pousse à suivre telle ou telle série au plus près de sa première diffusion américaine, si vous voulez votre Game of Thronesou votre Doctor Who sous-titré dès le lendemain de la “publication” du nouvel épisode, passez votre chemin.

Car la plateforme, également contrainte de respecter la législation française en matière de chronologie des médias, n’est pas en mesure de diffuser de films de moins de 3 ans. Si la fantaisie vous prend de vouloir accéder à la liste de tous les films que vous ne pourrez pas regarder, le site Vodkaster les a répertoriés pour vous sur Notflix.fr.

Après une telle désillusion, d’autres plateformes vont profiter de l’effet boomerang. À commencer par Numericable. Offrant « un accès simple, ergonomique et sur mesure » à « 3000 épisodes par mois pour les abonnés à LaBox Fibre », le catalogue du câblo-opérateur est forcément rehaussé par la retombée du soufflet Netflix. Et il suffit de mettre à jour LaBox pour avoir accès à un contenu dont la haute définition est garantie.

Pour le moment, les 3000 épisodes ne sont pas tous gratuits. Mais que les internautes se rassurent, il s’agit d’un panel évolutif, comme l’a certifié le PDG Jérôme Yomtov :

 il y a des séries qui vont arriver dans l’abonnement gratuit, plus tard dans l’année, mais qui aujourd’hui ne sont disponibles qu’en payant 

.Le temps des recherches laborieuses de séries sur les plateformes streaming peu fiables n’est donc pas encore revenu. Des jours meilleurs attendent les internautes. Gageons maintenant qu’ils arrivent le plus vite possible.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site