Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des étudiants russes inventent un langage de programmation parodique, le Yoptascript

Источник: Yopta.script

Source: Yopta.script

Le 5 décembre, un groupe d'étudiants du Collège des technologies de l'information de Saint-Pétersbourg a lancé un langage de programmation parodique, créé à l'intention des étudiants en informatique venant de la rue et qui se débattent avec les langages informatiques traditionnels tels que JavaScript ou C++. Selon le site d'infos TJournal [en russe], Semion Grozman, Mikhaïl Belozerski et Georgui Mkhitarian ont eu l'idée d'inventer YoptaScript, un langage qui recourt à l'argot russe, après avoir découvert que beaucoup de leurs camarades ne maîtrisaient aucun langage de programmation au moment de passer le diplôme. Gozman a indiqué à TJournal que la plupart d'entre eux sont de purs « paysan », ou mômes de la rue, voire de vraies « racailles » pour certains, ou gopniks en russe [lien en français] dont la langue vernaculaire est célèbre pour sa grossièreté.


Le YoptaScript se traduit en JavaScript à l'aide d'un lexique spécial : les mots-clés, les méthodes et opérateurs de JavaScript sont remplacés par des termes issus du vocabulaire de ces gopniks — des termes souvent vulgaires, on s'en doute. Par exemple, en YoptaScript l'opérateur conditionnel «si… alors» est remplacé par la tournure idiomatique « вилкойвглаз… иливжопураз » qui décrit un choix difficile et se traduit par « fourchette dans l'oeil… ou dans le c…». Alors qu'en JavaScript les instructions sont séparées par un point-virgule, le YoptaScript utilise « н*х », un équivalent russe de « f*ck » que les gopniks russes sont réputés ajouter après chaque phrase.

Les inventeurs de YoptaScript soulignent que leur langage est compatible avec un grand nombre d'argots : par exemple, «==» (égal) peut être remplacé par ровно (exactement) ou однах**ня (« la même connerie »). Pour plus d'infos sur la langage YoptaScript, voir la la page du projet sur le service d'hébergement GitHub [en russe].

Les inventeurs de YoptaScript sont trois — Gozman, Belozerski et Mkhitarian — mais depuis que le projet a attiré l'attention de plusieurs médias internationaux, il réunit sept personnes. Yopta, exclamation obscène couramment employée par les gopniks, a rencontré un succès inattendu : d'après les données du 9 décembre, le site Yopta.Space a enregistré 120.000 visiteurs uniques.

Semion Gozman a déclaré ceci aux journalistes :

Основные сложности, которые возникли — это раздуть словарный запас наших «эллочек-людоедочек» до 600+ выражений. На этом мы недели две ломали головы, так как всю эту похабщину нужно было сделать чуть более логичной. Это правда было ужасно, потому что никто из нашей команды не переваривал столь крепкие выражения в повсеместном употреблении.

La principale difficulté que nous avons rencontrée a été d'étendre le bagage lexical de nos « Ellochka-la-cannibale » [personnage du célèbre roman des écrivains russes Ilf et Petrov dont le vocabulaire ne dépasse pas 30 mots] à 600 expressions et quelques. Nous nous sommes cassé la tête à ce sujet pendant deux semaines, car il fallait bien structurer un peu toutes ces obscénités. C'était l'horreur, parce que personne dans l'équipe n'aurait toléré des expressions aussi crues au quotidien.

Semion Gozman affirme que son équipe n'avait pas l'intention de ridiculiser qui que ce soit, et qu'il s'agit d'un projet à but strictement éducatif. Reste que son caractère parodique se ressent très nettement. Gozman semble doté d'un bon sens de l'humour : il se dit adepte du pastafarisme [parodie de religion dont la divinité est le « Monstre en spaghetti volant »], et d'autre part il apparaît sur presque toutes les photos de sa page du réseau social VKontakte coiffé d'une chapka à l'effigie de Peppa Pig [série d'animation télévisée britannique qui met en scène une famille de cochons dont la fille s'appelle Peppa].

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site