Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran: Les femmes à nouveau inquiétées

La police iranienne a recommencé à sanctionner les femmes pour leur tenue vestimentaire. Après la révolution islamique de 1979, les femmes ont été contraintes de couvrir leurs cheveux et de porter des vêtements longs et flottants, pour dissimuler leurs formes et protéger leur pudeur.

Des milliers de femmes iraniennes ont été réprimandées pour leurs tenues inconvenantes cette semaine, et plusieurs centaines ont été arrêtées dans la capitale Téheran, au cours de la répression la plus dure des dix dernières années envers ce qui est qualifié officiellement de « mauvais hijab ».

Ces derniers jours, de nombreux blogs, sites Internet et personnalités ont protesté contre les actions policières. Les blogueurs iraniens, bien entendu, ont écrit sur ces rafles et mis en ligne des photos et des vidéos de femmes en larmes. Certains ont rappelé à leurs lecteurs que le Président Mahmoud Ahmadinejad avait promis durant sa campagne électorale pour la présidentielle qu’il n’y aurait plus de sanctions contre la tenue vestimentaire des femmes. Nikahang, un dessinateur de presse célèbre , par ailleurs blogueur, insiste sur cette promesse trahie dans un de ses dessins, dans lequel Ahmadinejad relit ses promesses et affirme:« Ce n’était pas moi ».

Regarder les femmes pleurer

Kosoof [Farsi] a mis en ligne une vidéo montrant une femme embarquée de force dans une voiture de police durant une rafle. La femme crie: « Je ne veux pas y aller ! ».

Juste bonnes pour les élections

Mohammad Ali Abtahi [En], l’ancien vice–Président, écrit:

L’été arrive et, comme d’habitude, la question du voile des femmes est revenue sur le tapis. Mais la plupart des femmes qui vont être punies pour leurs voiles non conformes, sont celles qui deviennent très aimées avant les élections, et peuvent être vues tête et visage nus à la télévision, quand elles sont interviewées sur la nécessité de participer au scrutin.

Avant 1979

Azarmehr [En] écrit :

Les photos ci-dessous montrent les dernières arrestations en date de femmes qui ne se sont pas totalement pliées au code islamique d'habillement prévu pour les femmes. La façon dont les Iraniennes rejettent leur foulard en arrière et montrent crânement leurs cheveux sert souvent d’exemple aux idéologues de la République islamique pour montrer à quel point ils sont libéraux. Ils oublient un peu facilement que l’Iran n’a jamais connu ça avant 1979.

Le paradis de force

Hanouz se souvient [Fa]des jours sombres des années 80 en Iran, quand la répression était fréquente. Le blogueur écrit que nous sommes en train de retourner vingt ans en arrière, quand l’état iranien voulait imposer de force sa conception du paradis par la propagande et des organisations sécuritaires. Le blogueur dit qu’il est douloureux de revenir à ces années, que l’état a dépensé d’énormes sommes d’argent, et une énergie considérable, durant les vingt dernières années pour éduquer la nouvelle génération dans cette doctrine, mais qu’il a échoué, et qu’il utilise maintenant ses ressources pour punir cette même génération.

Talibanisme

Alpar assure [Farsi] que ce qui ressemble beaucoup à des rafles de rue, visant les femmes, n’est pas légal, rationnel, ou islamique. Quelle est la différence entre la société iranienne et le régime des Talibans, s’interroge le blogueur. Seulement dix centimètres ? La violence et la haine sont des composantes communes aux Talibans et à ceux qui suppriment les femmes.

“Un danger pour la sécurité nationale”

Jomhour affirme[Farsi] que la police a pris des photos des femmes prétendument en tenues “mauvais hijab” et qu’elle garde ces archives dans une base de données. Il écrit que la répression dépasse celle menée contre les trafiquants de drogue et que des journaux qui ont critiqué cette répression ont très vite été prévenus de ne pas se mêler des opérations de sécurité. Il précise que certaines autorités ont accusé ces femmes d’être une atteinte à la sécurité nationale.

Une mention du voile dans le Coran ?

Grâce à Kamangir [En] nous apprenons que même certains blogueurs conservateurs ont critiqué le gouvernement pour s'en prendre aux femmes.. Kourosh [Fa] ignore qui a exigé le port du voile systématique à ce point. Nulle part dans l’Histoire ou dans la vie du Prophète on ne peut trouver quelque chose à ce sujet. Même si le port du voile était obligatoire , ce qui n’est pas le cas, il ne s’applique pas à toute les situations. De plus, j’ignore comment ils peuvent affirmer que le port du voile est obligatoire. Ils se refèrent au Coran et aux docteurs de la foi. J’ai lu les mêmes livres, et je n’ai pas trouvé mention du voile, que ce soit dans le Coran ou dans la vie du Prophète.

Hamid Tehrani

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site