Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine – Taïwan : La visite du dalaï-lama ne peut échapper à la politique

Le dalaï-lama est arrivé hier (dimanche 30 août) à Taïwan pour une visite dénoncée par la Chine. La visite, réclamée par le Parti Démocrate Progressiste (DPP) au Président Ma Ying-jeou, vise à réconforter les victimes du typhon Morakot. Le dalaï- lama a expliqué à son atterrissage: “Je suis un moine. On m'a demandé de dire des prières pour la paix…Ce n'est pas de la politique. C'est de nature humanitaire”.

Même si le dalaï-lama s'est donné beaucoup de peine pour que sa visite garde un caractère humanitaire et qu'il a aménagé son emploi du temps en conséquence, les débats, protestations et discussions au sujet de ce voyage se sont orientés dans la direction opposée.

Taiwanderful a publié le programme de la visite du dalaï-lama [en anglais] avec un commentaire déplorant que :

Ce programme peut être sujet à des changements de dernière minute. Le gouvernement semble donner d'une main et reprendre de l'autre. Ils laissent le dalaï-lama venir ici, mais sont réticents à le laisser faire quoi que ce soit.

Dès le départ, les opposants à la visite du dalaï-lama étaient convaincus que l'ensemble de ce voyage était un spectacle politique mis en scène par le DDP. Par exemple, ROCgood de udn.com a écrit :

明明故意消費88水災災民的死亡及苦難,搞落井下石的突襲,卑鄙政治手段,暗戳兩岸敏感神經,趁火打劫,發政治國難財,企圖破壞兩岸和平。卻又如此倒打一耙,假惺惺作態,偽託「人道撫慰」之名,說別人不要有「政治邏輯思考」,真的讓人噁心作嘔!

Ceci est une utilisation à usage international des victimes du typhon Morakot, une exploitation de leur mort et de leurs souffrances. Ce genre de magouille politique est un guet-apens obscène pour ceux qui sont tombés au fond du puits. Il vise à toucher le nerf sensible de la relation de part et d'autre du détroit, à cambrioler la maison en feu et à s'enrichir sur le dos d'un pays en crise. Ils [le DPP) ont l'intention de détruire la paix entre Taïwan et la Chine avec une prétendue action de “réconfort humanitaire”, tout en critiquant, d'autre part, la “ logique politique” d'en face. C'est dégoûtant !

Pour Lin Pohua, un blogueur et éditorialiste, il y a trois arguments principaux contre la visite du dalaï-lama : 1. Le dalaï-lama est un personnage politique et toute son action est à visée politique ; 2. une figure religieuse locale peut aussi réconforter les victimes ; 3. Le DPP fait de la visite du dalaï-lama un spectacle politique. Après avoir énuméré les arguments ci-dessus, Lin justifie :

達賴喇嘛本來就是宗教領袖,如果說,他後來被逼沾上政治,也是因為共產黨對西藏文化與宗教的滅族迫害

Le dalaï-lama est depuis l'origine un chef religieux. S'il a un rapport avec la politique, c'est à cause de la répression de la culture et de la religion tibétaines par le parti communiste chinois.

葉小文一句“不一定遠方來的和尚才會念經”,是有意挑動台灣宗教界與達賴喇嘛,以及台灣宗教界之間的關係。

La remarque de Ye Xiaowen [note de l'auteur : Ye est le directeur du Bureau d'État des affaires religieuses en Chine] que “tous les prêtres peuvent prier et on n'a pas besoin d'en chercher un au loin” a l'intention malveillante de créer la discorde entre les milieux religieux de Taïwan et le dalaï-lama. Elle détruit également la relation entre les groupes religieux à l'intérieur de Taïwan.

共產黨大肆誣蔑民進黨,那是因為這口自己找來的惡氣不便出在不爭氣的馬英九身上,只能找民進黨來亂罵了。

L'attaque du PC chinois contre le DPP résulte de ce qu'il ne pouvait pas exprimer sa colère contre Ma Ying Jeou et qu'il a dù la reporter contre le DPP.

Weichen souligne que le dalaï-lama s'est rendu deux fois à Taïwan, en 1997 et en 2001. Dans les deux cas Ma Ying Jeou a accueilli chaleureusement le dalaï-lama. Le blogueur prédit que cette fois, Ma Ying Jeou et le chef du KMT n'oseront pas le rencontrer à cause de la pression politique de Pékin.

Cigam perçoit la visite du dalaï-lama comme un match politique entre le DPP, le Kuomingtang (KMT) et le PC chinois :

邀請達賴喇嘛來台灣,對DPP來說,的確是一手好牌你KMT不准他來,一定得罪災民!你讓他來,又得罪支那!

La requête du DPP concernant la visite du dalaï-lama est une bonne idée. Si le KMT refuse la visite, il met les victimes en fureur. S'il autorise la visite, il met la Chine en fureur.

是的,能把KMT轟到台灣來的共產黨果然不是省油的燈!
一方面示意區長可以放達賴喇嘛通關,另一方面擺出強硬態勢:你他X的馬區長不聽話!甚至還放了一隻奴才來台灣大聲亂吠! 一招轉守為攻、連消代打,幫馬區長洗掉了部分「親中」的嫌疑(是嫌疑嗎?),順便再幫馬區長塑造出有擔當、有氣魄的形象!好了,雙方你來我往,如果發展到這裡,其實看起來好像是DPP做球給KMT跟支那來打,讓他們博得美名

Le fait que le PC chinois puisse mettre en échec le KMT a prouvé qu'il a un rôle important.
D'une part, il a donné le “feu vert” à la visite du dalaï-lama, et de l'autre, il a dénoncé ouvertement l'invitation : maudit chef de district Ma, vous avez agi contre ma volonté ! Il a même envoyé un chien-courant [note de l'auteur : Ye Xiaowen] aboyer à Taïwan !
De tels agissements ont retourné la situation et aidé Ma, le chef de district, à purifier son identité suspecte de pro-chinois et à reconstruire son image de chef de district responsable !
Tour après tour, on dirait à présent que le DPP a préparé le jeu pour le KMT et le gouvernement chinois, leur donnant une chance de gagner une bonne réputation.

De l'autre côté du détroit, en Chine continentale, la visite du dalaï-lama est devenue un sujet tabou sur tous les forums et les sites hébergeant des blogs.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site