Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ukraine : Grippe A (et un soupçon d'électoralisme)

Ces trois dernières semaines ont été très chargées en Ukraine.

Pour commencer, un scandale de pédophilie a éclaté le 13 octobre, dans lequel étaient impliqués, entre autres, trois députés de la faction parlementaire du Premier ministre Ioulia Tymochenko (pour en savoir plus, lisez cet article sur Abdymok et cet éditorial du Kiyv Post) [tous deux en anglais].

Une semaine plus tard, le 19 octobre, la campagne présidentielle recevait son coup d'envoi officiel, la date du vote ayant été fixée au 17 janvier 2010. Le 24 octobre, des milliers de personnes ont été acheminées de toute l'Ukraine sur la Place de l'Indépendance à Kiev [en anglais] pour acclamer la Premier Ministre Ioulia Tymochenko lors d'un rassemblement géant pour fêter le lancement officiel de sa campagne (pour des photos, une vidéo et des commentaires sur l'événement, voir ce billet sur Ukrainiana).

Le 26 octobre 26, le ministre de l'intérieur ukrainien Youri Lutsenko a annoncé [en anglais] qu'“un réseau du mouvement islamiste extrémiste al-Takfir wal-Hijra, interdit dans de nombreux pays au monde, se propage sur la partie ukrainienne de la Crimée,” et que ses membres se préparaient à assassiner Mustafa Jemilev [en anglais], le chef des Tatars de Crimée.

Et pour finir, voilà que le 30 octobre, après plusieurs jours d'informations inquiétantes d'une épidémie de maladies respiratoires dans l'Ouest de l'Ukraine, le premier décès lié à la grippe A a été confirmé, et la Premier Ministre Ioulia Tymochenko a ordonné la fermeture des écoles en Ukraine ainsi que l'interdiction des rassemblements publics – y compris les réunions de la campagne électorale – pour au mois trois semaines ; des restrictions sur les déplacements non urgents à l'intérieur de l'Ukraine pourraient aussi être imposées. D'après WSJ.com [en anglais], le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a annulé sa réunion électorale proche “au cours de laquelle il aurait dû annoncer son programme pour l'élection, en disant aux journalistes que 11 personnes étaient mortes du H1N1, en contradiction avec un communiqué du ministère de la Santé faisant état d'une seule victime. Un conseiller et un officiel du ministère ont indiqué que M. Iouchtchenko avait pu faire une erreur.”

Voici ce qu'écrivent les blogueurs anglophones sur ce dernier développement – l'épidémie de grippe.

Ukrainiana:

Au moins 61 personnes sont dans un état critique. Le H1N1 a été officiellement confirmé dans sept cas. Les écoles et les jardins d'enfants ont été fermés dans neuf oblasts : Ternopil, Ivano-Frankivsk, Lviv, Zakarpattya, Chernivtsi, Rivne, Volyn, Khmelnytsk and Vinnytsya.

“L'Ukraine est entrée dans une épidémie de grippe, du type appelé Californie (porcine). Au 29 octobre, nous avons 951 personnes hospitalisées. Nous devons malheureusement enregistrer 30 décès,” a déclaré vendredi le Ministre de la Santé Vasyl Knyazevych lors d'un point de presse.

Des informations plus récentes ont porté le bilan à 37 morts. […]

MoldovAnn:

Le virus H1N1 a fini par arriver en Ukraine, et a amené avec lui la bonne vieille dose de réactions excessives et de panique. Les informations varient sur le nombre de contaminés et celui des morts attribuables à la grippe porcine, mais il semble y avoir un consensus complet sur le fait que ceux qui sont morts ont attendu trop longtemps avant de consulter un médecin. Encore que, connaissant l'offre de soins médicaux dans les petites villes de province et les villages, on a du mal à imaginer en quoi se rendre à la clinique ou à l'hôpital aurait vraiment aidé beaucoup d'entre eux – c'est triste à dire.

La Premier Ministre Ioulia Tymochenko, dans une tentative de ficher une trouille bleue aux gens, euh je veux dire de protéger la population, a rallongé les vacances scolaires d'automne de 3 semaines et a conseillé aux gens d'éviter les rassemblements publics. Dès que le communiqué a été diffusé, cet après-midi, les parents ont commencé à paniquer – la grippe aussitôt oubliée alors qu'ils essayaient de se faire une idée de la façon dont ils pourraient bon sang faire garder leurs enfants pendant 3 semaines de plus. Les expatriés espéraient ouvertement que la “quarantaine” ne concernerait pas les écoles internationales.

J'ai vu aujourd'hui trois personnes portant des masques, et une autre demi-douzaine qui se couvraient le nez et la bouche avec des foulards. Igor est allé dans plusieurs pharmacies pour acheter de l'echinacea et des remèdes contre la grippe, mais en vain. Tous les magasins près de chez nous étaient en rupture de ces produits. Alors il a acheté une douzaine de citrons et a insisté pour que je boive la “recette de famille” de la bonne santé – une puissante mixture de vodka, jus de citron et miel. […]

Foreign Notes:

LEvko est surpris de la panique en Ukraine et de la réaction largement délirante du gouvernement et des politique sur l’épidémie de grippe porcine qui a atteint le pays. On dit même [en ukrainien] que le président pourrait instaurer un état d'urgence et reporter éventuellement les élections présidentielles.

[…]

Le personnel politique ukrainien ferait mieux de regarder de près les chiffres effarants d'espérance de vie de l'Ukraine. La cigarette et la consommation excessive d'alcool sont des causes majeures de mort prématurée dans le pays. L'interdiction de la publicité pour ces produits et des restrictions à leur accès contribueraient à sauver d'innombrables vies, mais cela ne se fera pas car il y a trop d'argent à gagner par leur vente. C'est bien plus facile de faire preuve de “leadership décisif” et de détermination pour agir contre l'épidémie de grippe, et épouvanter la population – ce qui sans aucun doute augmentera encore plus les ventes de la panacée-vodka…

p.s. J'ai appelé aujourd'hui le numéro vert officiel d'information sur la grippe porcine de l'administration…tout ce que j'ai entendu, c'était de la friture..


Windows to Russia!
:

[…] J'ai l'impression que cela a peut-être plus à voir avec le contrôle des gens en période électorale qu'avec la grippe ? […]

L'utilisateur de Twitter Victor Kotusenko/roxolanus:

ouais, maintenant on a ce h1n1, ça vient. de la pommade à l'oxoline dans mon nez tous les jours, me laver souvent les mains, quoi encore ? je suppose dormir plus)

***

légère panique à Kiev aujourd'hui avec la confirmation officielle de cas de h1n1

***

Je parlerais d'inquiétude plutôt que de panique en Ukraine, bien que les médias effraient les gens. mais les services médicaux semblent réagir. on verra […]

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site