Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Kirghizistan : Sous le signe de Satan

Shairbek Jouzouev, le chef du parti politique ErK (Erkin Kirghizistan – “Kirghizistan Libre”), a choqué nombre de ses concitoyens en affirmant que la capitale du Kirghizistan Bishkek est sous le sceau de Satan depuis de nombreuses années, car elle possède un grand signe symbolisant la démonolâtrie. Jouzouev explique qu'il a découvert cela en surfant  sur Google Earth et en voyant Bishkek depuis le ciel. D'après lui, le parc Panfilov, situé au coeur de Bishkek, à côté du Parlement et de la Maison Blanche, a été dessiné en forme de pentacle (ou pentagramme), communément utilisé comme symbole religieux par les satanistes.

24.kg cite les propos de Jousouev Shairbek [en russe] :

Je suis tombé sur une image très intéressante – le parc Panfilov vu du ciel représentait une figure géométrique pentagonale appelée pentagramme : un signe de Satan aussi connu sous le nom de “Sceau de Baphomet” – le symbole officiel de l'Eglise de Satan. Cela n'a pas de sens de penser que le pentacle est apparu par accident sur le plan de la ville ou qu'il est tout bonnement l'étoile de l'URSS, étant donné que la figure montre une parfaite orientation de ses angles vers les pôles terrestres [les liens sont en anglais].

Le chef du parti ErK Shairbek Jouzouev estime qu'il est grand temps de débarrasser Bishkek de tels symboles religieux, car ce ne sont pas les religions traditionnelles du Kirghizistan. Avant M. Jouzouev, le parti ErK était dirigé par Toursounbai Bakir ouulou, ancien médiateur du Kirghizistan, bien connu pour ses déclarations publiques d'inspiration pro-islamique. C'est Toursounbai Bakir ouulou, à la tête de l'Union des Musulmans du Kirghizistan et membre d'ErK, qui avait brûlé, au début de l'année, le drapeau israélien au centre de Bishkek en signe de protestation contre les opérations d'Israël dans la bande de Gaza.

Les internautes kirghizes se sont mis à discuter avec animation de l'information sur le symbole satanique géant de Bishkek. Les utilisateurs du forum internet Diesel sont ceux qui participent le plus activement aux débats sur ce thème.

Alx. dit que le pentacle est un symbole courant qui n'a pas forcément de signification religieuse [en russe]:

Difficile de commenter pareille ânerie. Ils [les membres du parti] n'ont vraiment rien d'autre à faire ! Ce genre de symbole satanique se trouve sur les épaulettes de tous les policiers. Et quant aux angles parfaits – ce n'est que le moyen le plus simple de dessiner une étoile. C'est sans ambiguïté un legs de l'époque soviétique.

photo.kg reproche au leader du parti de ne pas travailler à des problèmes plus sérieux, mais se réjouit qu'il s'y connaisse en informatique [en russe]:

Je pense que le chef du parti Erk n'a rien d'autre à faire… Je me réjouis que les membres du parti s'initient à l'informatique et à Google Maps, plutôt que d'utiliser leur ordinateur à jouer au solitaire et à surfer sur des sites porno.

Don.Speekenglish estime que Shairbek Jousouev doit mieux étudier l'histoire de la ville de Bishkek [en russe]:

M. Jousouev ignore apparemment que ce parc était appelé à l'origine “Etoile”. C'est après la 2e guerre mondiale qu'on lui a donné le nom de Panfilov.

CAJAX! ironise sur la situation en la rapprochant d'un fait intéressant [en russe] :

A propos ! La grande roue dans le parc est appelée la roue du diable (en russe Чертово колесо). Ça explique tout ! Voilà pourquoi le parc attire les enfants et les jeunes – des personnes au psychisme fragile. Des immeubles de luxe avec piscines et un casino [sur le territoire du parc] en quinconce y mettront bon ordre.

En parlant de symboles, le Kirghizistan en regorge toujours de bien visibles de l'ère soviétique, entre autres d'étoiles à cinq branches, de statues de Lénine, d'images de marteaux et de faucilles, etc.

Article également publié sur neweurasia.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site