Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : La politique de l'enfant unique est remise en question

Face aux débats sur le vieillissement de la population et sur la diminution du dividende (ou bonus) démographique, de nombreux participants ont demandé une reforme de la politique de l'enfant unique lors des rencontres annuelles du Congrès populaire national et de la Conférence politique consultative du peuple chinois qui a eu lieu du 3 au 14 mars dernier.

Zhang Yin, réputée être la femme la plus riche de Chine, qui participait à la Conférence politique consultative du peuple chinois, a demandé un “assouplissement progressif” de cette politique vieille de 30 ans, avec un moratoire de 3 à 5 ans qui autoriserait certaines personnes à avoir un second enfant avant qu'une nouvelle politique soit étendue à l'ensemble de la population.

Dans une interview donnée au Southern Weekend [en chinois comme tous les liens de ce billet], Zang Yin a déclaré qu'elle faisait partie des personnes qui s'inquiétaient du faible taux de natalité de la Chine et des conséquences sociales d'une société vieillissante.

Dans une lettre ouverte communiquée par le Comité central du Parti communiste chinois en septembre 1980, la politique de l'enfant unique avait été proposée afin d'apaiser les tensions démographiques engendrées par un taux de natalité alors galopant. La lettre indiquait qu'après 30 ans de planning familial contrôlé par l'État,  des “politiques démographiques différentes pourront être adoptées”.

(photo/Don Weinland)

Photo Don Weinland

Alors que la politique de l'enfant unique fêtera bientôt ses 30 ans, le futur du planning familial chinois est au cœur des débats. Malgré une longue tradition chinoise de familles nombreuses, les opinions exprimées en ligne sur une éventuelle “politique de deux enfants” sont mitigées.

Selon le blogueur You Xin, la croissance à long terme de la Chine et la préservation des ressources dépendent de la politique de l'enfant unique.

Le planning familial est une politique fondamental dans mon pays. Un contrôle démographique sur une longue période de temps doit être appliqué avec fermeté. Face aux manques de ressources qui augmentent quotidiennement, seul un contrôle démographique à un niveau raisonnable peut empêcher une grave pénurie des ressources pour chaque habitant. C'est à ce moment-là seulement que le niveau de vie de la population pourra s'améliorer.

You Xin affirme que le dividende démographique de la Chine, où la plus importante population d'ouvriers au monde groupe au monde fait fonctionner le moteur industriel du pays, n'a pas permis de développer des emplois tertiaires pour les diplômés de l'université.

为什么大学生就业难?并不要找不到工作,而是找不到合适的工作。大学生作为知识分子,当然不愿融入制造业当中了。对于”人口红利“时代的拐点,劳动力下降,我们可以采取其他措施,而不是放开二胎政策 … 随着以后经济发展,我国也可仿效发达国家,将制造业大批转入其他更贫穷的国家。

Pourquoi les étudiants sortant de l'université n'arrivent-ils pas à un trouver un emploi ? Ce n'est certainement pas parce que nous n'arrivons pas à offrir des emplois mais parce que nous n'arrivons pas à proposer d'emplois appropriés. Les étudiants, tout comme les intellectuels, n'ont pas envie de travailler en usine… Lorsque l'économie sera encore plus développée, [La Chine] pourra suivre l'exemple des pays développés et effectuer un transfert à grande échelle de son activité industrielle vers des pays plus pauvres.

Le blogueur ‘Grassroots Public Servant’ n'est pas du même avis : il estime que la croissance de la main-d'œuvre pour l'industrie est essentielle au futur de la Chine et risque d'entraîner l'adoption de la “politique de deux enfants” plus vite que prévu.

Si l'économie de la Chine se redresse relativement rapidement, entraînant une pénurie de main-d'œuvre encore plus importante que ces dernières années, la “politique de deux enfants” pourrait être adoptée dans l'ensemble du pays. La main-d'œuvre, plus particulièrement le manque de main-d'œuvre non qualifiée, pourrait limiter la croissance future de la Chine.

La blogueuse Wan Xu, qui se décrit comme une employée du planning familial, affirme que la politique de l'enfant unique a été adoptée afin de faire face aux défis causés par la Révolution culturelle qui a pris fin en 1976 et qui a provoqué une augmentation du chômage. Elle explique que la politique s'adressait à une génération déterminée de citoyens et qu'elle doit être revue.

La détérioration des relations familiales traditionnelles fait partie des problèmes cités par Wan Yu comme trouvant leur cause selon elle dans la politique de l'enfant unique.

…曾听见音像店播放一种儿歌,内容是“爸爸的哥哥是伯伯,妈妈的妹妹是姨妈……”,初听颇觉匪夷所思,细想不胜感慨,几代独生子女状态如果延缓下去,这些家庭伦常关系将成为历史遗迹,孩子们只有在儿歌里才能听明白,他们的社会关系会与现在出现极大差别。

J'ai entendu une fois dans un magasin de disques une chanson qui disait : “Le frère de mon père est mon oncle, la sœur de ma mère est ma tante…” Lorsque je l'ai entendue pour la première fois, j'ai trouvé que la chanson était extraordinaire et je n'ai pas pu m'empêcher de soupirer. Si les générations d'enfants uniques continuent, les relations familiales traditionnelles des familles deviendront des antiquités. Les enfants connaitront [ces mots] uniquement grâce aux chansons. Leurs relations sociales seront complètement différentes des nôtres.

Le blogueur Shui Lian ne pense pas que la “politique de deux enfants” permettra de résoudre les problèmes démographiques de la Chine et estime qu'un taux de natalité plus important perpétuera le cycle des problèmes de surpopulation de la Chine, autrefois endémiques.

…如果放开二胎政策的构想成为现实的话,为了养老就可以多生子女,那么,当这些子女老去的时候,他们又要依靠谁来养老呢?这不仅会人为增加社会养老的成本,而且势必加大每一个家庭的养老负担,是一种不折不扣的逻辑悖论。

Si l'idée de la politique de deux enfants devient réalité, et que nous pouvons avoir plus d'enfants afin de prendre soin des personnes âgées, sur qui compteront-ils pour s'occuper d'eux quand ils vieilliront ? Non seulement cette politique augmentera artificiellement les coûts des soins pour les personnes âgées, mais elle augmentera le fardeau de chaque foyer qui devra s'occuper d'eux. C'est purement contradictoire.

Les résultats du sixième recensement national de la Chine ouvrent la voie à un éventuel assouplissement de la politique familiale. D'après le Southerm Weekend, des expressions officielles, qui étaient autrefois “Les pressions de la population” sont maintenant devenues “Les avantages en ressources humaines”. Ce que nous appelions autrefois “le contrôle de la population” a été maintenant rebaptisé le “développement de la population”, selon l'article.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site