Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Caucase : Un barcamp pour l'innovation sociale

Khanim

[Les liens sont en anglais] Bien que la pénétration d’Internet reste basse dans le Caucase du sud, tout indique que les nouveaux média sociaux en ligne ont un rôle de plus en plus important à jouer en matière de démocratisation et d'activisme dans la région. Dans cette optique, l’Open Society Georgia Foundation (OSGF), le Georgian Institute of Public Affairs (GIPA) et d'autres donateurs ont créé un “Camp d'innovation sociale” (Social Innovation Camp – SIC) à Tbilissi, en Géorgie, du 8 au 10 avril, en tant qu'événement parallèle à la conférence “Les médias sociaux pour créer des changements sociaux” (Social Media for Social Change).

Le but du Camp innovation sociale était de trouver de nouvelles solutions aux défis sociaux, en réunissant des idées et des outils numériques pour créer des innovations web en seulement 48 heures.

Le premier camp organisé au Caucase réunit 40 participants, designers, entrepreneurs, experts, gourous du marketing web, juristes et publicitaires de Géorgie, d'Azerbaïdjan et d'Arménie pour travailler sur une idée de “jeune pousse sociale” qui peut faire une différence et postuler au concours pour obtenir un prix.

Les organisateurs locaux du Camp d'innovation sociale du Caucase (Social Innovation Camp Caucasus), les auteurs de Global Voices Anna Keshelashvili en Géorgie, Onnik Krikorian, éditeur régional pour le Caucase en Arménie et Emin Huseynzade de Transitions Online en Azerbaïdjan,  ont passé un mois à faire la promotion de cet événement et ont rassemblé une douzaine de participants de chacun des trois pays.  Think from A to Z explique sur son blog le concept derrière le Camp d'innovation sociale du Caucase (Social Innovation Camp Caucasus)

SICamp est un Barcamp (non-conférence). Pourquoi ce choix?  Un barcamp n'est pas organisé comme une conférence.  Durant un barcamp, les gens partagent de l'information. Ils n'en tirent pas profit. Partagez vos connaissances. Et communiquez.

SICamp a quelques particularités. L'une d'elle est que ce Barcamp ne produit pas de résultats tangibles. Il s'agira juste de partage d'informations. Le but du SICamp est de présenter un projet à la fin de l'événement. Et après deux SICamps internationaux, nous pouvons affirmer qu'il est POSSIBLE de mettre au point un projet en 2-3 jours.

Une courte vidéo est aussi à voir en ligne.

Le blogueur This is Tbilisi Calling était particulièrement heureux que le principal gagnant du camp d'innovation sociale soit une écologiste arménienne.

Les bonnes nouvelles dans les articles d'information ne sont pas si fréquentes dans le Caucase, donc, quand il y en a une, cela vaut la peine de se réjouir. L'année dernière, l'activiste écologiste Mariam Sukhudyan risquait cinq ans de prison pour “calomnies”, après avoir révélé un possible cas de maltraitance dans un foyer pour enfants. Les poursuites ont finalement été abandonnées il y a quelques semaines, et dans un heureux retournement de situation, Mariam Sukhudyan et ses collègues ont remporté le premier prix du Camp d'innovation sociale ici à Tbilissi, le week-end dernier, pour leur projet web de lutte contre les dommages écologiques subis par les forêts.

En parallèle, durant la conférence “Les médias sociaux pour créer des changements sociaux”, Onnik Krikorian, éditeur régional de Global Voices pour le Caucase en Arménie animait avec la blogueuse azéri Arzu Geybullayeva une présentation sur le rôle des média sociaux dans la transformation des conflits. Les diapositives de leur présentation, ainsi que celles de la gagnante Mariam Sukhudyan, sont à voir sur le blog de Frontline Club.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site