Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Taïwan : qui s'intéresse encore aux événements en Thaïlande ?

Taïwan n'est pas totalement étranger aux chemises rouges et aux événements actuels en Thaïlande. En septembre 2006, l'île a connu sa propre campagne contre la corruption [en anglais] qui a mobilisé environ un million de chemises rouges pour manifester contre l'ancien président Chen Shui-bain (qui est toujours en détention, depuis le 12 novembre 2008). Et quand les premières manifestations des chemises rouges ont commencé à Bangkok en 2007, suivies de celles des chemises jaunes en 2008, de nombreux Taïwanais se ont intéressés à la situation.

Deux ans plus tard, pour beaucoup, les souvenirs des violentes manifestations sont devenus de l'histoire ancienne bien que la Thaïlande soit toujours la destination touristique la plus fréquentée et le pays où Taïwan investit le plus (400 000 touristes taïwanais visitent la Thaïlande chaque année, Taïwan est le troisième investisseur en Thaïlande). Désormais, Taïwan n'est plus intéressé par les causes de ce mécontentement ni par ses implications politiques. Ce qui importe le plus est la sécurité des touristes.

Les troubles ont inquiétés de nombreux Taïwanais sur ce point. Sur Twitter, la célèbre Carol Lin est l’une d'entre eux [en chinois] :

還好之前一直阻止我弟他們去泰國畢業旅行,曼谷市區連百貨公司都被燒了…….Central World Fire Bangkok May 2010 http://bit.ly/d7oorg

Heureusement, j'ai empêché mon frère et ses amis d'aller en Thaïlande pour célébrer leur réussite aux examens. Ils ont même brulé le grand centre commercial… Central World Fire Bangkok May 2010 http://bit.ly/d7oorg

Apparemment, le monde entier est indifférent à la situation en Thaïlande. Torrent Pien [en chinois] a été un des premiers à commenter cet étrange silence :

Depuis @torrentpien [en chinois]

從國際至今仍靜觀泰國政府執行的和諧社會政策,可以看出平常口水噴得一堆的普世價值只是虛偽、看對象的垃圾嘴泡而已

Vu le silence collectif sur la politique menée par le gouvernement thaïlandais, nous constatons que les supposées valeurs universelles soutenues par tant de personnes sont juste hypocrites et exclusivement consacrées à des conneries.

Depuis @torrentpien [en chinois]

真是死有輕於鴻毛、重於泰山,平平都是狙擊暗殺,也都有影片流出,伊朗的Neda就能獲得國際媒體大量煽情報導,泰國Khattiya卻只是一個小插曲,每個人都該自問,為什麼當時會被Neda感動到,對Khattiya卻完全沒感覺

La mort peut être aussi légère qu'une plume ou aussi lourde qu'une montagne : les mêmes tirs de sniper, les mêmes vidéos en direct sur Internet, mais en Iran, Neda a suscité un intérêt énorme des médias internationaux alors que Khattiya en Thaïlande s'est vue attribuer une toute petite place. Tout le monde devrait se demander : pourquoi es-tu ému par Neda, mais indifférent à Khattiya ?

Depuis @torrentpien [en chinois]

要我是泰國政府,會覺得國際媒體真犯賤,之前幾次國際上的鎮壓事件,記者被抓、被關、被殺傷個幾個國際媒體就排山倒海譴責。這次泰國軍方不知道已經有意無意射傷、射殺好幾個記者,國際媒體還是維持「平衡」報導,這個真理部在哪裡啊?泰國政府要感謝都找不到單位

Si j'étais à la place du gouvernement thaïlandais, je mépriserai et mettrai à la porte tous ces médias internationaux. Lorsqu'il y a des répressions dans les autres pays, à partir du moment où il y a un journaliste attrapé, détenu ou tué, les médias internationaux, telle une avalanche ou un tsunami, condamnent sévèrement les agissements du gouvernement. Cette fois, je ne peux plus compter le nombre de journalistes qui ont été tués ou assassinés avec ou sans l'intention de l'armée thaïlandaise. Mais les médias internationaux conservent toujours leur “neutralité”. Existe-t-il un quelconque “ministère de la vérité” derrière tous ces travaux de silence ? Le gouvernement thaïlandais, même s'il voulait le remercier, ne pourrait pas trouver ce ministère.

Cobain Yah a retweeté l'opinion de Torrent, qui pense connaitre la raison de ce silence [en chinois] :

一堆人等著去泰國瞎拼阿,有誰會去伊朗,當然希望泰國政府越快解決這件事情越好,哪管得著用什麼方式解決…

De nombreuses personnes attendent pour aller faire du shopping en Thaïlande ! Qui irait faire du shopping en Iran ? C'est évident que le peuple taïwanais veut que le gouvernement thaïlandais mette fin à ces problèmes le plus rapidement possible, par n'importe quel moyen…

J'ai aussi utilisé le compte Twitter de Global Voices en chinois, @globalvoiceszh, pour suivre les discussions sur la Thaïlande [en chinois]:

相信許多人都對泰國的情況很關心,如果你對泰國有話要說,歡迎直接 @globalvoiceszh 給我們,我們會將你的問題、意見整理成文章。

Je pense que que beaucoup d'entre vous sont préoccupé par la situation actuelle en Thaïlande. Si vous avez quelque chose à dire, adressez un message à @globalvoiceszh. Nous ferons passer vos questions et propositions dans un billet.

L'éditeur et blogueur @octw a demandé [en chinois] :

@globalvoiceszh 我想知道泰國政爭的結構性背景。泰國知識份子如何看待這樣的鬥爭?總理、王室、樞密院和國會的組成和相互的權力關係是?

J'aimerais connaître les fondements de cette controverse politique en Thaïlande. Comment les intellectuels thaïlandais appréhendent-ils cette épreuve ? Quelles sont les relations entre le premier ministre, la famille royale, le conseil privé et le parlement ?

L'animateur (@achhong sur Twitter) des débats politiques télévisés sur PTS (Télévision Publique de Taiwan) conseille de suivre un compte Twitter [en chinois] :

關心泰國鎮壓的網友,可follow此推特帳號得知最新情況 http://twitter.com/georgebkk/

Chers collègues citoyens qui vous souciez de la répression en Thaïlande, je vous propose de suivre ce compte Twitter pour rester informé  http://twitter.com/georgebkk/ [en anglais]

Le critique musical et blogueur @honeypie a ajouté [en chinois] :

關於曼谷情勢,我從鳳凰衛視記者閭丘露薇的微博看來的現場報導,比我看到的所有台灣媒體都更有料、更翔實。 http://t.sina.com.cn/luqiuluwei

En ce qui concerne la situation à Bangkok, le reportage en direct que j'ai vu grâce au compte de microblog sur Sina de la reporter Rose LuQiu, de Phoenix TV, est beaucoup mieux et beaucoup plus consistant que tout ce que j'ai vu sur les médias taiwanais : http://t.sina.com.cn/luqiuluwei [en chinois].

Le dernier tweet écrit par Rose LuQiu avant son départ de Thaïlande [en chinois] pourrait être une réflexion à méditer par les peuples thaïlandais, taïwanais et beaucoup d'autres :

離開酒店去機場,泰國司機說,終于結束了。其實沒有結束,撇開政黨鬥爭,如果泰國社會沒有一支發展中的力量代表基層來爭取利益,泰國的社會矛盾會更加深刻。

En route pour l'aéroport. Le chauffeur thaïlandais m'a dit que c'était enfin fini. Mais ce n'est pas fini. Malgré les controverses entre les différents groupes, s'il n'y a pas un véritable pouvoir émergent qui peut représenter le peuple et ses intérêts, la fracture sociale ne fera qu'empirer.

Remerciements spéciaux à Marta Cooper [en anglais] pour la traduction du chinois.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site