Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Indonésie : Attaques contre des minorités religieuses

Les adeptes du mouvement Ahmadiyah en Indonésie ont connu une série de persécutions dans le pays. En 2008, le gouvernement avait publié un décret reconnaissant leur existence mais avait refusé à ce groupe le droit de propager ses enseignements. Depuis lors, ses membres ont été attaqués dans les lieux publics par des voyous et des fanatiques religieux. Les coupables de ces précédents incidents n'ont cependant jamais été arrêtés.

Le dernier incident a eu lieu il y a environ huit jours, lorsqu'un groupe de plus de 1500 personnes a attaqué une congrégation ahmadie dans le sous-district de Cikeusik. Tandis que les personnes âgées, les femmes et les enfants ont pu s'enfuir de la maison de la congrégation, les hommes, eux, ont été attaqués par une foule qui hurlait “Dieu est grand”. Les agresseurs ont fait usage de pierres et de machettes. Trois Ahmadis sont morts, tandis que quelques autres ont été sérieusement blessés, les corps des victimes auraient été, selon certaines sources, pendus plus tard à des arbres.

Un groupe d'associations militant pour la défense des droits de l'Homme dont l'ONG Kontras a réussi à obtenir un long enregistrement vidéo de l'incident. Certaines séquences de la vidéo ont été chargées sur Youtube. Les ONG ont aussi affirmé que la police n'avait pas fait son devoir en laissant l'attaque se poursuivre en dépit de sa présence dans le secteur.

Le chef de la police de Banten a été révoqué suite à l'incident.

(AVERTISSEMENT: LES IMAGES DE LA VIDEO CI-DESSOUS SONT DIFFICILEMENT SOUTENABLES)

Regardez aussi la vidéo de l'attaque chargée sur EngageMedia (AVERTISSEMENT: IMAGES DIFFICILEMENT SOUTENABLES)

Marjuki Alie, dans un post sur son blog Politikana, a déclaré que les meurtriers des Ahmadis n'étaient pas les seuls à blâmer.

[…]hukum di Indonesia payah, mudah dibeli, mudah juga ditekan-tekan oleh kelompok-kelompok kepentingan.
[…]Kok pembunuh tidak bersalah, dimana logikanya? Mereka yang mengeroyok dan membunuh rame-rame itu pikirannya sudah sesat. Sesat gimana? Ya sesat karena mereka itu telah diajarkan bahwa yang mereka lalukan itu adalah benar. Mereka itu telah diajarkan bahwa yang mereka lakukan itu mulia, atas nama agama untuk membela agama.

Les lois indonésiennes sont inefficaces, facilement achetables, et les partis peuvent aisément faire pression sur elles pour défendre leurs intérêts. […] Comment se fait-il que les meurtriers soient considérés innocents, où se trouve la logique là-dedans? Ceux qui se sont coalisés contre les victimes et ceux qui ont commis ces meurtres ont perdu l'esprit. Comment l'ont-ils perdu?  Il leur a été enseigné que ce qu'ils font est juste, que ce qu'ils font par amour de la religion et pour la défendre est noble.

Des utilisateurs de Twitter indignés font part de leurs opinions:

harimauterbang: Mon Dieu. Ainsi le KKK (Ku Klux Klan) s'est rendu à  Banten! Pendre des gens aux arbres! Quelle horreur !! #ahmadiyah murders

TiaraMarieta : walaupun #ahmadiyah adalah ajaran yang menyimpang.namun tak selayaknya diperlakukan semena-mena.

Même si l'enseignement du mouvement Ahmadiyyah est un enseignement déviant, ils ne devraient pas être injustement traités.

syukronamin: Org2 yg membunuh warga #Ahmadiyah itu tdk sadar, bhw dasar negara kita bukan Islam, tapi Pancasila.
[…]Knp Ormas2 se-aliran #FPI hanya ‘protes’ ketika Teroris dihukum mati? Ketika ada warga #Ahmadiyah dibunuh mrk diam?

Les meurtriers des Ahmadis n'ont pas réalisé que notre pays n'est pas un pays musulman mais un pays basé sur la philosophie Pancasila.
Pourquoi des organisations telles que le FDI (note de l'auteur : le Front des Défenseurs de l'Islam, une organisation musulmane extrémiste, secrètement surnommée “les voyous masqués” et connu pour écumer les bars et les salons de massage) protestent-ils uniquement lorsque des terroristes sont condamnés à mort ? Mais se taisent  lorsqu'un Ahmadi se fait assassiner?

gitaputrid: Negara ini #Bohong menjamin kerukunan umat beragama,sebagaimana bohong melakukan pembrantasan korupsi

L'Etat nous ment lorsqu'il nous affirme se porter garant de l'harmonie entre les croyants des diverses confessions, comme il nous ment à propos de l'éradication de la corruption.

L'émeute de Temanggung

Deux jours après l'incident de Cikeusik , une émeute est survenue à Temanggung, dans la province de Java central. Au nom de la loi contre le blasphème, Antonius Richmond Bawengan a été condamné à 5 ans de prison pour avoir blasphémé contre l'Islam et la Chrétienté. Un peu plus tard ce jour-là, un groupe de 1.000 hommes est arrivé d'autres villes et s'est mis à détruire des églises et une école chrétienne à Temanggung.

Colson, a écrit un article sur le site Pelopor , disant ceci:

Il semblerait que le Président et le gouvernement n'aient pas assez de courage pour leur faire front. Bien au contraire, ils font des concessions pour apaiser les extrémistes. Les évêques indonésiens l'ont dit avec justesse : l'Etat ne réussit pas à protéger les minorités.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site