Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : nouveaux scandales alimentaires, à quand une sécurité alimentaire minimale ?

De très nombreux scandales alimentaires sont survenus en Chine ces dernières semaines, mettant en lumière l'actuel défi que le pays a à relever pour maintenir un certain niveau de sécurité alimentaire.

Très récemment, un reportage sur la chaîne de télévision chinoise en ligne CCTV2 a révélé qu'un producteur de petits pains à la vapeur de Shangaï  (des mantous) utilisait un colorant et des quantités excessives d'édulcorant artificiel dans ses produits, et qu'il remettait à la vente des petits pains dont la date de consommation était déjà dépassée, que des supermarchés locaux lui avaient renvoyés.  Wang Longxing, directeur du Bureau de la Sécurité alimentaire de Shangaï s'est depuis excusé pour ce scandale, insistant sur le fait que les supermarchés devraient aussi assumer une part de responsabilité pour ne pas avoir contrôlé la qualité des petits pains avant leur mise en vente.

Lait, viande, riz  toxique, et ensuite ?

Ce mois-ci, trois enfants sont aussi morts et 35 autres ont été hospitalisés dans le Nord-Ouest de la province de Gansu, après avoir bu ce que les autorités ont suspecté être du lait contaminé au nitrite, un sel industriel. Les médias officiels chinois ont confirmé l'information indiquant que, selon la police, deux suspects avaient intentionnellement empoisonné le lait, pour se venger du fermier qui l'avait produit.

En mars, on a constaté que du porc provenant d'une filiale du plus grand fabricant de viande chinois, le groupe Shuanghui à Henan, contenait un médicament interdit, le clenbutérol [en français] produit que les éleveurs fraudeurs détournent pour faire produire plus de viande plus vite aux animaux.  Les autorités de la province ont réagi en arrêtant 72 personnes liées à la production,  à l'utilisation ou à la vente de cette molécule, en fermant 16 porcheries et en saisissant 134 tonnes de produits à base de viande de porc. Le Ministre de l'Agriculture chinois a aussi promis que le gouvernement réprimerait plus sévèrement pendant un an l'utilisation des produits illégaux dans l'alimentation des porcs.

Rice is the major food source in China. Photo by Flickr user Herr_Bert (CC BY-SA 2.0)

Le secteur du riz chinois a aussi fait face à une controverse, en raison de divers rapports mettant en lumière que pas moins de 10% du riz du pays était contaminé par des métaux lourds. Dans le Sud de la Chine en particulier, des toxines ont été déversées avec les eaux usées suite à des opérations minières et sont parvenues jusqu'à des rizières. Le  magazine Caixin a récemment révélé ceci:

Une grande part du riz toxique est consommée par des familles de fermiers qui ne peuvent se permettre d'acheter le riz  “propre” vendu sur les marchés.  Mais du riz additionné de métaux lourds échappe aussi au contrôle de sécurité et est vendu aux consommateurs,  indiquent les experts, parfois dans les commerces des villes les plus riches de Chine.

Scandale du lait à la mélamine non résolu
De tels scandales, potentiellement mortels, ne sont pas nouveaux. Le scandale peut-être le plus connu est survenu en 2008 lorsque six enfants sont morts et près de 300 000 sont tombés malade en raison d'un lait en poudre additionné de mélamine, un produit chimique industriel lequel, lorsqu'il est ajouté à du lait coupé avec de l'eau, peut augmenter le taux des protéines mais aussi entraîner des calculs rénaux chez les enfants.  Cet épisode a conduit les autorités chinoises à durcir la réglementation relative à la sécurité alimentaire, avec la mise en vigueur en juin 2009 de la première loi nationale sur la sécurité alimentaire. (D'ailleurs, le législateur suprême chinois a réclamé une application plus en profondeur et complète de la législation).

Zhao Lianhai (@zhaolianhai) dont le fils est tombé malade en raison du lait contaminé a réagi au scandale. Il a mis en place un site internet pour les autres parents concernés par ce même problème pour échanger des informations sur la manière de poursuivre en justice les entreprises impliquées. Il a été condamné, à cause de son militantisme,   à deux ans et demi de prison en 2010 pour “perturbation de l'ordre social”. Il a été relâché pour raisons médicales en décembre de la même année.

Dans un clip récent sur YouTube, dans lequel il demande la libération de l'artiste détenu Ai Weiwei et celle d'autres victimes de la nouvelle mesure sévère prise contre de possibles manifestations, Zhao fait allusion au scandale de 2008 :

Il semblerait que de nombreux enfants, dont certains ont vu leur cas s'aggraver, n'aient pu recevoir à temps un traitement. Les autorités locales et les services compétents leur ont simplement tourné le dos. Nous espérons avant toutes choses, d'un point de vue humanitaire, par la plus élémentaire des considérations pour nos enfants, que certaines mesures pratiques seront prises de manière urgente. Je suis sûre  que tous les parents auront une attitude indulgente au regard des tragédies qui sont arrivées à chacune de nos familles. En ces présentes heures, nous pouvons supporter une mesure injuste. Mais nous espérons que  tous ces maux que nous supportons pourront apporter plus de bonnes choses à ce pays qui est le nôtre, en créant un meilleur environnement social pour ceux qui viendront après nous. En cette société, toutes nos générations vivront en sécurité.

Commentaires d'internautes

ChinaGeeks a choisi et traduit la semaine dernière quelques commentaires récents d'internautes sur Sina Weibo [en chinois], une version chinoise de Twitter. Les voici :

Sortez les gens du service gouvernemental [en question] et abattez-les. Pourquoi est-ce que ce sont toujours les médias qui découvrent en premier ces choses ?

N'importe quel aliment peut contenir un quelconque additif, alors, pourquoi les responsables à un plus haut niveau ne sont-ils pas nerveux ? Ils pensent, bien sûr, que les gens ordinaires doivent manger ce qui provient du même  stock spécial et issu d'un environnement protégé qu'est le leur (…) Quelle haute autorité a  fait l'objet d'une enquête ou a été contrainte à démissionner ? Les gens ordinaires sont obligés de déterminer par eux-mêmes si les aliments ou les boissons même basiques sont empoisonnés ou non. Vous les responsables [du service] de la sécurité alimentaire, n'éprouvez-vous aucune honte ? Si ces inspecteurs des aliments qui ont failli à leurs devoirs ne sont pas exécutés, ce problème de l'alimentation contaminée ne disparaîtra jamais.

Il n'y a pas de gros scandale ici, ne soyez pas alarmiste. Ne s'agit-il pas seulement d'une insertion de colorant ? Ne s'agit-il pas seulement d'une remise en vente de mantous dont la date est dépassée ? Qu'est-ce que c'est ? Pas une grosse affaire… Tel un important citoyen chinois, tels les descendants des Yan Di et des Huang Di, tels ces Chinois qui ont réussi à en arriver là, vous ne voulez même pas manger cela, n'avez-vous pas honte ?

La Chine elle-même est une société où l'on s'empoisonne mutuellement, une société où l'on s'inflige des souffrances mutuelles. Vous ajoutez du [poison] au lait, je mets des édulcorants dans des mantous passés de date, il ajoute des additifs à la nourriture de ses porcs, à l'huile, au crabe, au riz, aux œufs de cane… Même si les industriels du lait ne boivent pas de lait, ils mangent des mantous. Même si les fabricants de mantou n'en mangent pas, ils mangent du porc.  Même si les éleveurs de porcs ne consomment pas de porc, ils boivent du lait. Au final, nous ne faisons que nous faire du mal à nous-mêmes. La nation qui convie en son sein le ridicule et la honte est en danger

Pendant ce temps, le blogueur Jiangminct a réagi à la découverte de mercure dans le Coilia Ecetenes Jordan, un poisson d'eau douce rare et cher du fleuve Yangtze. Les vendeurs de poissons ont injecté du mercure pour augmenter le poids du poisson et le faire paraître plus frais.

我们的老百姓啊,祖国的花朵啊,你们能够吃到染色馒头、过期馒头、重金属米粉,那也是你们的幸运,毕竟这些东西不会吃死人,看你们长期吃,也没有拉肚子、长癌症,还是生龙活虎的,就是证据。你们就别嚷嚷了,感谢那个生产染色馒头的老板吧,他已经很仁慈了,没有让你们吃水银,只是让你们吃了一点点色素而已,他的良心大大的好。[…]

今天我不打算评论有关部门和所有监督部门,这个话题让人很累,说了还是一样,再过几天某地又会冒出某食品有问题的新闻。至于为什么,只可意会,不可言传,你们都懂的。总之,相信谁也不如相信自己。在这个神奇的国家,我们的食品没有最毒,只有更毒。

Vous qui êtes les nôtres et êtes les fleurs de notre patrie, vous avez de la chance d'avoir des petits pains avec des colorants, du riz aux métaux lourds, au moins, ils ne vous ont pas tué. Voyez, après toutes ces années, vous n'avez pas de cancer, pas de diarrhée. Votre corps est en pleine forme. Ceci en est la preuve. Ne vous plaignez pas, vous devriez être reconnaissants aux fabricants de petits pains contenant des colorants, ils sont assez bons pour ne pas ajouter de mercure, juste un petit peu de colorant chimique. Ce sont des gens très consciencieux[…].

Je ne veux pas faire de commentaires sur le rôle du service de contrôle des aliments, c'est un sujet tellement fastidieux. Nul besoin de commenter, des informations relatives à la sécurité alimentaire continuent à être révélées. Pourquoi ? Je ne puis en expliquer la raison mais je suis sûr que vous savez. En un mot, vous ne pouvez avoir confiance en personne si ce n'est en vous-même. Dans cet étonnant pays, nous n'avons pas l'alimentation la plus toxique mais nous en avons une toujours plus toxique.

Les blogueurs occidentaux et expatriés ont été assez peu surpris dans leur ensemble, mais ils se demandent combien de temps de tels scandales vont encore continuer avant qu'une réglementation gouvernementale efficace ne soit appliquée.

Les citations en chinois ont été traduites par Oiwan Lam.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site