Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Aider ceux qui aident

Carte des centres pour évacués au Japon

Plus de deux mois se sont écoulés depuis le séisme et le tsunami au Japon. Ceux qui n'ont pas été frappés directement par la catastrophe ont pu reprendre une vie normale, mais environ 110 000 personne vivent toujours dans des refuges, selon les estimations de la police. Le manque d'intimité, la séparation de leur cadre de vie habituel, l'inactivité, et la profonde douleur de la perte d'êtres chers  sont le quotidien harassant de beaucoup de victimes, qui sont physiquement et psychologiquement épuisées.

Hiroshi Moriwaki explique les différents traumatismes et demande que l'on prennent soin tant des enfants que des adultes, qui, à des niveaux différents, ont tous subi une expérience tragique qui ont des effets psychologiques très lourds.

我々の目の前には、日々さまざまな事が起こります。ただ事故やトラブルなど、
想定外の事が起こったとしても、ある程度までは健全な対応をとる事ができます。
しかし天災や人災・犯罪など、「自我のコントロール」を超えた暴力的・侵入的な刺激には、
対応ができなくなり、強い衝撃となって「心の傷(トラウマ)」となります。
この「トラウマ」には、大事件・大災害等による急性の外傷と、
虐待やいじめ等による慢性の外傷があります。

Beaucoup de chose se déroulent sous nos yeux chaque jour. Quand quelque chose d'inattendu arrive, comme un accident, ou un problème, nous sommes capables de l'affronter jusqu'à un certain point.
Cependant, nous devenons incapables de subir des stimuli violents ou intrusifs qui vont au-delà des capacités du “sang froid”, comme après une catastrophe naturelle ou un crime.  Ils ont un effet profond sur nous et deviennent des blessures traumatiques, ou traumatismes.
Il y a deux catégories de traumatismes : les traumatismes aigus, suite à des accidents graves et des catastrophes de grande ampleur, et les traumatismes chroniques, provenant de phénomènes tels que les abus ou les violences physiques.

その症状には、悪夢・フラッシュバック・頭痛・腹痛・吐き気などがあり、
特に子どもの場合は、衝撃を受けた時そのままの体験を生じる事があります。

Les symptômes peuvent comprendre des cauchemars, des flash backs, des maux de tête, d'estomac et des nausées. Les enfants, tout particulièrement, sont sujets aux flash back, de la même intensité que lorsqu'ils ont été victimes du choc initial.

今回の大震災で、通常生活では体験することのない感情に多くの被災者が直面しました。
大震災が目の前で起こり、大災害が迫る大きな恐怖の中で、もしかしたら家族や友人が目の前で災禍に巻き込まれ、あるいは震災後になって、悲しい姿に直視するケースもあったでしょう。

多くの大人たちは、これまでの喜怒哀楽・愛別離苦など人生経験を通して、消化できたとしても子ども達にとっては、心の傷が生涯のこる事が想定されます。
自衛隊や警察・消防など、ボランティアの方々にも必要性が出てくるかも知れません。
こうして「PTSD」を内容を整理しただけで、訓練された専門家でなければ対処できない事、そして今後、長期にわたる復興の中で、心のケアが必要であることが分かります。

産官学連携での長期対応が、必要になってくると予想されます。

Pendant un séisme important, beaucoup de victimes ont éprouvé des émotions totalement inconnues  jusque là au cours de leur vie quotidienne. Le séisme s'est déroulé devant leurs yeux, dans la terreur de l'énorme calamité qui s'approchait, certains ont peut-être vu les membres de leur famille ou des amis emportés par la catastrophe. Certains ont pu être exposés à la vue des corps de leurs êtres chers après le désastre.
Même si la plupart des adultes sont en mesure de digérer ces expériences à travers les expériences qu'ils ont déjà vécues auparavant et différentes émotions déjà éprouvées, il est probable que les cicatrices émotionnelles seront présentes toute leur vie chez les jeunes enfants. Un soutien peut devenir nécessaire aussi pour les bénévoles, comme les soldats, la police, les pompiers, etc.
De la simple observation des différentes formes de ‘PTSD’ [Post Traumatic Stress Disorder, ou désordres dus au stress consécutifs à un traumatisme], nous savons que seuls un professionnel formé peut les prendre en charge et qu'un soutien émotionnel au long cours est nécessaire durant la période de convalescence.
Un soutien à long terme dans le cadre d'une collaboration entre le milieu du travail, le gouvernement, l'université sera probablement nécessaire.

Des patients sont transférés dans une école primaire après le séisme Photo Natsukado, CC BY-NC-ND.

Depuis cet événement, des équipes de bénévoles et de professionnels, comme les docteurs, les infirmières, les psychologues, se sont précipité vers les zones dévastées pour proposer leur aide. Certains interviennent directement, médicalement parlant, certains écoutent simplement les histoires tragiques des réfugiés et leurs angoisses.
A cause de la nature de leur travail, et du fait qu'ils sont accoutumés à travailler dans des situations d'urgence, ils ont tendance à travailler de très longues heures d'affilée et leur dévouement est souvent considéré comme normal. Trop souvent, malheureusement, on oublie que parmi ces docteurs et ces infirmiers et infirmières, il y a ceux qui sont eux même des victimes et qui ont perdu des membres de leur famille, des amis, ou leur maison.
C'est pour cette raison que les centres privés ou financés par le gouvernement ont lancé une campagne pour mettre en garde les secours contre les dangers de l'épuisement et pour leur demander de prendre d'abord soin d'eux mêmes, pour pouvoir mieux aider les autres.

Evoquant de l'expérience d'un ami, @jishin_care parle du stress émotionnel et physique que les docteurs doivent affronter. Selon l'auteur d'un blog appelé  ‘Information sur les soins psychologiques liés au séisme’, le personnel médical a beau être formé à donner le meilleur durant des situations d'urgence, c'est dans des situations extrêmes telles que celle-ci qu'ils ont le plus besoin du soutien d'autres personnes.

私も、被災地へ医療派遣された友人の話を聞きましたが、それはもう大変過酷な状況であり、その間、よくぞ持ちこたえられたものだ、さすがプロフェッショナルだと、頭が下がる思いでした。
同時に、彼の心身の疲労へのサポートは、大変重要な課題であると痛感しました。特に、全力を尽くしたけれども、資源や人手が足りず、十分な援助ができなくて申し訳なかったと自分を責める話を聞くと、胸が締め付けられました。
彼ら援助者は、「緊急時での」「強く」「弱者を救う」存在です。
一般にそう認識されています。
そのため、彼らのケアやサポートは、後回しにされてしまうことは予想に難くありません。
しかし、想像を絶するような現場で様々な死や悲しみや怪我などを取り扱い続けること、その中で冷静を保つ努力をする(涙を見せないなど)ということは、どんなスーパーマンにも心身に負担が来て当たり前のことです。
それだけ、大変な状況で大変なことをしているのです。
だからこそ、援助者のストレスをケアし、サポートすることは、援助者自身の心身の健康のためにも必要ですし、それがひいては、より多くの被災者を援助していくことにもつながるのです。
また、援助者は、「救う立場の自分たちが弱音を吐いてはいけない」という思いが強いために、その辛さや苦しさを口にすることを我慢してしまいがちです。
ですから、援助者をとりまく家族や友人や職場組織の皆さんが、援助者へのサポートの必要性を十分に理解し、適切なサポートをしていくことが大切なのです。

J'ai aussi entendu des histoires de mon ami, qui était un des médecins envoyés sur la zone du désastre. Il travaillait dans des conditions si dures que j'ai éprouvé le plus profond respect pour son professionnalisme, pour avoir résisté tout au long d'une si horrible épreuve.
En même temps, j'ai pris conscience que le besoin de soutien pour sa fatigue émotionnelle et physique est un problème très urgent. J'ai été très touché quand je l'ai entendu s'accuser de ne pouvoir travailler plus, malgré tous ses efforts, à cause du manque de moyens et de personnel.
Ceux qui travaillent durant les urgences sont considérés comme ‘forts’ durant ‘les crises ’, ‘pour aider les faibles’. C'est pour cela qu'un soutien pour eux à tendance à passer à l'arrière-plan.
Mais avoir à faire face continuellement à différents types de blessures, à des décès, et à la douleur, dans des conditions inimaginables, et d'essayer de garder son calme (par exemple, ne pas pleurer) dans une telle situation conduira inévitablement à une pression émotionnelle et physique, sur n'importe qui, même s'ils étaient des genres de Superman. C'est bien naturel.
Ils font des choses difficiles dans des situations difficiles, et c'est pour cela qu'il faut leur apporter du soutien, de l'aide, pour leur santé émotionnelle et physique, car c'est ainsi qu'ils pourront aider d'autres victimes.
Par ailleurs, ceux qui participent aux secours ont tendance à ne pas exprimer leur souffrance et leur douleur, parce que  ‘Nous sommes ceux qui aident. Nous ne pouvons pas faire preuve de faiblesse’.  Il est donc important que les familles, les amis et les organisations autour d'eux comprennent le besoin d'une aide pour les bénévoles et urgentistes, et leur fournisse le soutien nécessaire.

Enfin, le psychologue Satoko dit que les bénévoles et les secouristes professionnels ne devraient pas voir leur “fatigue due au désastre” comme une “faiblesse’.

被災者の方の中にも、援助者として頑張っている方がいます。
どうか無理をなさらないでください。

具体が悪くなったり、疲れたりすることは当然のことで、
それは、けっしてあなたが弱いからではないのです。

Il y a des victimes qui aident en tant que bénévoles. S'il vous plait, prenez soin de vous et ne vous épuisez pas à la tâche.
C'est naturel de tomber malade ou d'être épuisé.
Ce n'est pas parce que vous êtes faible!

Les extraits de blogs japonais ont été traduits par Rino Yamamoto.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site