Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Thaïlande : Planking et Pub Peab font fureur

Il y a d'abord eu le planking ou jeu de la planche qui a eu un succès foudroyant en Thaïlande. Célébrités, manifestants et personnalités politiques ont vaillamment mis en ligne leurs photos de planking. La page Facebook de la Bangkok Planking Community a été créée permettant aux gens ordinaires de publier leurs photos de planking dans des endroits inhabituels.

Source : page Facebook de la Princesse OftheMoon YathAkira

Jusqu'à ce que cette photo d'un individu vêtu d'une robe de moine suscite un véhément débat en ligne. Son identification a même été mise à prix.

Source : page yfrog de CrimeWatchCH

Le Centre de Veille Culturelle a aussi déclaré ‘inconvenant’ le planking nu. Saksith Saiyasombut rejette cette prise de position :

Eh bien, eh bien, “inconvenant”, une fois de plus ! Certes ce genre de chose ne se prétend pas ‘constructive’, c'est un gag sans queue ni tête juste pour rire ou ‘pour les lols’, comme diraient les gamins aujourd'hui.

Au lieu de simplement ne rien dire et attendre que ça passe (et aujourd'hui les modes sur internet disparaissent vite), les hérauts culturels auto-proclamés en font tout un foin. La prochaine fois, si vous donniez le bon exemple au lieu de déblatérer de façon automatique sur la protection de tout ce que vous trouvez convenable. Pour une fois ‘soyez avec les lols’ !

Mais le planking a été aussitôt supplanté par une folie plus grande : le Pub Peab. On l'appelle le planking de style thaï, où on s'assied en position agenouillée.

Sa page Facebook compte plus de 200.339 ‘j'aime’, et il a même un compte twitter.

Les autorités elles-mêmes favorisent l'engouement pour le ‘Pub Peab’ parce qu'il donne une image positive de la culture thaïe.

Source : page Facebook de NuAe Pichaya

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site