Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : La manifestation du 10 décembre à Saint-Pétersbourg

La Russie n'avait pas connue de telles manifestations depuis presque vingt ans. Le 10 décembre, des dizaines de milliers de Russes sont descendus dans la rue dans tout le pays pour participer à des manifestations pacifiques. Ils ne demandaient pas la destitution du gouvernement, ils ne voulaient pas la révolution, ils ne cherchaient pas la violence. Le 10 décembre, la revendication principale étaient des élections équitables et transparentes, comme le leur en donne le droit la constitution de la Fédération de Russie. Ils ont adopté par la suite une résolution, présentant les revendications suivantes [russe] :

  • Libération immédiate des prisonniers politiques
  • Annulation des résultats des élections truquées
  • Démission du président de la commission électorale centrale
  • Enquête sur les irrégularités durant les élections
  • Sanction des coupables
"No voice." Photo from Saint-Petersburg manifestation. Photo by Salimasafarova (Ridus.ru)

"No voice." Photo from Saint-Petersburg manifestation. Photo by Salimasafarova (Ridus.ru)

Au moment ou environ 60 000 Moscovites manifestaient sur la Place Bolotnaya à Moscou, à Saint-Pétersbourg plus de  5 000 personnes se sont rassemblées sur la place Pionerskaya. Le rassemblement avait été autorisé par la municipalité tardivement, durant la soirée du 9 décembre, ce qui a surpris la plupart des manifestants. On suppose que le nouveau lieu de rassemblement décidé était une provocation de la part des autorités (la même chose est arrivée à Moscou, quand le lieu de la manifestation a soudain changé, de la Place de la Révolution à la Place Bolotnaya).

Sur Twitter,  Andrey Seryakov a écrit [russe] :

Le 10 Décembre à [St. Petersbourg] est soit une grosse bêtise, soit une très grosse provocation[…]

Heureusement, la manifestation s'est déroulée sans incidents. Alice Gorbunova a tweeté [russe] :

J'étais sûre qu'il y aurait des troubles et des provocations. Comme c'est bien d'avoir eu tort ! #10дек

Initialement, les manifestants avaient prévu de se rassembler sur la place Vosstaniya et de faire une manifestation non autorisée dans ce lieu. Plus tard, il a été décidé que le défilé partirait de là, puis se dirigerait vers Pionerskaya. La place était pleine de policiers et de policiers anti-émeutes, mais cette fois-ci, il n'y a pas eu d'affrontements (à Moscou, environ 50 000 policiers et policiers anti-émeute avaient été déployés le jour de la manifestation).

Les manifestants ont présenté un ultimatum au gouverneur de Saint-Pétersbourg, Georgy Poltavchenko, demandant que les résultats des élections législatives soient  annulés [russe] sous huit jours ;  si cette revendication n'est pas satisfaite, il y aura encore plus de monde durant la manifestation prévue le 18 décembre et déjà autorisée par la municipalité (voir ce groupe sur le réseau social Vkontakte [russe] pour plus d'informations ; la prochaine manifestation à Moscou est elle prévue pour le 24 décembre).

La plupart des manifestants à Saint Pétersbourg avaient moins de 30 ans, mais il y avait aussi des personnes plus âgées, qui sont venues avec des enfants. On y a vu un groupe d'adolescents, âgés d'environ 11 ou 12 ans, brandissant des affiches avec “Démocratie – OUI . Poutine – NON !” (voir les photos ici, ici et ici).

Les représentants de différents mouvements politiques sont venus exprimer leur mécontentement avec des drapeaux, des pancartes. C'était extraordinaire de voir des nationalistes russes et des anarchistes côte à côte, qui ne se sautaient pas à la gorge. Beaucoup de manifestants n'appartenaient à aucun mouvement, ils sont venus parce qu'ils en ressentaient le besoin. La plupart d'entre eux étaient apolitiques avant les élections mais les fraudes électorales désormais ne leur semblent plus seulement une manipulation politique, mais un crime, qui doit être sanctionné.

Sur LiveJournal, drugoi a écrit [russe] :

…Et je les aime, ces citoyens. C'est précisément mon rêve : des gens qui s'impliquent. C'est seulement une nation de ce genre qui peut se tenir debout, pour défendre ses intérêts.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site