Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : L'avocate emprisonnée Nasrin Sotoudeh a mis fin à sa grève de la faim après 49 jours

Nasrin Sotoudeh, source: http://ahurai.com/social

La blogosphère iranienne a appris avec joie que l'avocate et prisonnière de conscience Nasrin Sotoudeh aurait cessé sa grève de la faim au bout de 49 jours. De multiples sources, dont le site web Kaleme, affiliées au Mouvement Vert de l'opposition, ont cité le mari de Nasrin Sotoudeh, Reza Khandan, faisant savoir que des réunions avec des députés et des négociations avec le Président du Parlement et le chef de la magistrature ont abouti à la levée de l'interdiction de voyager imposée à leur fille de 13 ans. Sa demande accordée, Nasrin Sotoudeh a mis fin à sa grève de la faim.

Un blogueur iranien fier et heureux, Azadi Esteghlal Edalat (ce qui veut dire Liberté, Indépendance et Justice) écrit [en farsi] :

Se dressant contre la cruauté et l'injustice jusqu'à la mort, et entraînant le monde entier dans son combat contre l'injustice faite à sa fille aimante [Mehraveh] par le régime, notre chère Nasrin Sotoudeh a cessé sa grève de la faim maintenant que les restrictions juridiques contre Mehraveh ont été levées. Elle a donné au peuple iranien qui souffre une leçon d'espoir et de résistance. Nasrin Sotoudeh, la lionne de l'Iran, la fierté de de chacun des Iraniens libéraux. Heureuse Victoire !

Affiche du groupe Facebook de soutien à Nasrin Sotoudeh. Légende : “Ta seule présence met en pièces l'obscurité.”

Azadeghi a loué le courage de Nasrin Sotoudeh et écrit [en farsi] :

La volonté d'une femme iranienne a remporté la victoire contre le régime des talibans [certains militants iraniens comparent la République Islamique aux talibans en Afghanistan]. Nasrin Sotoudeh doit savoir qu'elle n'était pas seule et que beaucoup d'Iraniens l'ont soutenue.

 Nasrin Sotoudeh parle des exécutions de mineurs

Dans ce bref entretien (sous-titré en anglais) Nasrin critique le système judiciaire de la République Islamique, et appelle le régime à ne plus exécuter de prisonniers de moins de 18 ans.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site