Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Place Rouge fait peau neuve : Goodbye, Lenin, bonjour, Louis Vuitton !

Louis Vuitton's Red Square installation, 26 November 2013, YouTube screenshot.

L'installation Louis Vuitton sur la Place Rouge, 26 novembre 2013, capture d'écran YouTube.

Le mausolée de Lénine n'est plus le monument le plus imposant de la Place Rouge à Moscou. Depuis aujourd'hui et jusqu'au 19 janvier 2014, cet honneur revient à une publicité Louis Vuitton de sept mètres de haut, la reconstitution d'une malle réelle [russe] fabriquée il y a cent ans pour le prince russe Vladimir Orlov. Selon la direction de Louis Vuitton Europe du Nord, la maison de mode française a voulu [russe] “manifester les profondes émotions unissant LV et la Russie.”

Les blogueurs russes ont réagi avec des émotions d'un autre ordre, moquant le mauvais goût de l'installation et plaisantant que Vladimir Poutine, au pouvoir en Russie depuis 1999, est enfin en train de “faire ses valises” et de se préparer à abdiquer. Les questions sur les revenus d'espace publicitaire [russe] et la Place Rouge comme lieu emblématique pour fêter le Nouvel An font également le tour de la Toile.

La vision inhabituelle d'une gigantesque valise plantée au milieu de la Place Rouge a naturellement inspiré de nombreux canulars. Un photomontage à succès de blogueurs montre le mausolée de Lénine tapissé du logo Louis Vuitton, arborant la décoration de la malle du Prince Orlov.

Image photoshoppée du Mausolée de Lénine, décoré comme la malle Louis Vuitton du Prince Vladimir Orlov.

Blagues

Moquant l'arrangement d'alternance au pouvoir du “tandem” Poutine – Medvedev, l'opposante Olga Romanova a plaisanté [russe] sur Facebook :

Говорят, Владимир Путин строит на Красной площади новый мавзолей, в котором он и Дмитрий Медведев будут лежать по очереди.

On dit que Vladimir Poutine construit un nouveau mausolée sur la Place Rouge, où Dmitri Medvedev et lui reposeront à tour de rôle.

D'autres ont fait comme si l'équipement de voyage annonçait l'intention de Poutine de démissionner de la présidence.

L'énorme valise sur la Place Rouge est une allusion directe aux plans immédiats des locataires du Kremlin.

On a commencé à faire la valise de Poutine. Pour le moment, on l'a posée sur la Place Rouge. Ensuite, on la traînera à la gare.

Beaucoup d'auteurs en ligne n'ont pas oublié la performance protestataire outrageuse de Petr Pavlenski sur la Place Rouge il y a quelques semaines, quand cet artiste s'est cloué le scrotum au pavé. Dans un billet sur LiveJournal, le gourou d'Internet Anton Nosik a cité [russe] une chansonnette grivoise de l'ère soviétique, avec la remarque que la malle Louis Vuitton rapetisse le spectacle de Pavlenski :

Так что, видимо, при решении вопроса о благоустройстве Красной площади размер имеет значение.

Comme quoi, il faut croire que s'agissant d'embellissement de la Place Rouge, la taille a son importance.

Ecrivant sur Twitter, Mark Feygin, qui a été l'avocat des Pussy Riot, a accusé le pouvoir russe d'hypocrisie dans sa poursuite des Pussy Riot et de Pavlenski, vu le mauvais goût fondamental de l'installation :

Ceux qui ont posé une valise sur la Place Rouge, d'où leur vient de faire la morale sur la danse dans la cathédrale et les bourses sur les pavés.

L'utilisateur de Twitter VRebyata a trouvé moyen de relier la malle LV aux récentes manifestations de Kiev, qui ont récemment rassemblé une centaine de milliers d'Ukrainiens contre la décision du Président Viktor Yanoukovytch de se retirer de l'accord d'association Ukraine – Union Européenne. Plaisantant sur les actes d'intimidation de Poutine dans ce but, VRebyata a tweeté :

A l'intérieur de la malle Louis Vuitton sur la Place Rouge, Viktor Ianoukovytch sur requête de Vladimir Poutine répète depuis une semaine déjà la performance de l'artiste Pavlenski.

Pas de quoi rire

Sur le journal en ligne Slon.ru, la journaliste Ekaterina Vinokurova a rédigé un éditorial [russe] narquois sur la publicité LV, mais c'est à Facebook qu'elle a réservé sa vraie colère. Déplorant que l'installation entière soit un cadeau des maîtres du Kremlin à Antoine Arnault, le directeur de la communication de Louis Vuitton, Vinokurova a écrit [russe] :

[…] Оказывается, что всесильный ГУМ согласовал все с ФСО и управдлами президента. Для чего это надо? Для того, чтобы 29 числа приехал жирный боров Арно из холдинга, к которому LV относится и с 15 другими жирными боровами там поужинал. То есть наша власть разрешила испоганить главную площадь страны на неделю ради 15 жирных боровов, чтобы они с помпой трюфелей пожрали. […]

[…] Il se trouve que le tout puissant [centre commercial] GOUM a tout approuvé avec le FSO [la Garde de sécurité fédérale] et l'administration présidentielle. Pourquoi tout cela ? Pour que le 29 décembre ce gros porc d'Arnault du holding Louis Vuitton vienne [à Moscou] et y dîne avec 15 autres gros porcs. Autrement dit, notre pouvoir a permis de souiller la principale place du pays pendant une semaine au bénéfice de 15 gros porcs, pour qu'ils puissent bouffer des truffes en grande pompe.

Pour certains Moscovites, l'installation Louis Vuitton menace moins la culture russe que la démographie du pays, qui depuis quelques années transforme l'habillage racial des traditionnelles festivités du Nouvel An sur la Place Rouge.

Des personnes originaires d'Asie Centrale fêtent le Nouvel An à Vladivostok, 1er janvier 2013.

Alexey Prikhodko s'est plaint [russe] sur Facebook que les Russes ont déjà ‘abandonné’ la capitale russe aux migrants tadjiks :

[…] Защитники же детей и исторического облика столицы – лицемеры […]. Какие дети его там могут увидеть в Новый Год? Таджикские разве что. […]

[…] Les défenseurs des enfants et de l'apparence historique de la capitale sont des hypocrites […]. Quel genre d'enfants pourront y voir [la valise] au Nouvel An ? Seulement les Tadjiks. […]

Prikhodko n'est pas le premier sur l'internet russe à maugréer contre le nombre croissant de non-Russes qui assistent aux festivités du Nouvel An. Cette année, l'installation Louis Vuitton de la Place Rouge concentre déjà plus de visiteurs et d'attention sur les fêtes à venir à Moscou. L'an dernier, la xénophobie contre les Ouzbeks et autres ressortissants d'Asie Centrale avait alimenté les discussions de LiveJournal sur la présence des migrants aux festivités de fin d'année dans des villes aussi éloignées que St. Pétersbourg et Vladivostok [russe].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site