Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une bouteille de trop pour un premier ministre australien

Grange 59

Penfold's Grange 1959 – Image: Dan Murphy's

Qui aurait pu croire qu'une bouteille de vin puisse susciter 7 des 10 tendances sur Twitter en Australie ? Une bouteille de Grange Hermitage rouge de 1959 à 3000 dollars australiens (environ 2000 Euros) a causé la chute de Barry O'Farrell, le premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud. La barre des témoins de l'Independent Commission Against Corruption (Commission indépendante de lutte contre la corruption, ICAC) n'était pas le lieu idéal pour souffrir d'un « un gros trou de mémoire ». Une carte de remerciements manuscrite a révélé des failles dans son témoignage et provoqué sa démission.

Ce genre de flash-info est une aubaine sur Twitter, ces tweets étaient inévitables :

Il n'aurait peut-être pas du boire toute la bouteille s'il voulait s'en rappeler.#grangegate 

Typique de la paresse des médias : faut-il ajouter « gate » à un mot à chaque « scandale » politique ? Le #Grangegate n'a rien de spécial.

La carte de remerciements s'est bien sûr répandue sur la toile :

L'ex-premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud Barry O'Farrell peut être sûr que sa carte de remerciement du #GrangeGate va atteindre autant de RT que le selfie d'Ellen Degeneres aux Oscars.

Sur internet, on a beaucoup bavardé pour savoir si cette fameuse bouteille de 1959 millésimé des vins Penfold valait son prix. Ben Cubby, l'éditeur du Sydney Morning Herald, publiait un lien vers un article du critique oenologique du journal :

Voici une critique du mystérieux Grange 1959 par l'œnologue de Fairfax Huon Hooke [en]

On a même pu voir une fausse carte de remerciement de la part d'un faux politicien [le véritable Christopher Pyne est ministre fédéral de l'éducation et membre du même parti politque que Barry O'Farrell] :

Wow, j'espère qu'ils ne trouveront pas les cartes que Barry m'a envoyé.

Rien n'a été épargné au premier ministre :

Avec du recul, O'Farrell aurait mieux fait de nier avoir eu des rapports sexuels avec cette bouteille.

La journée aurait du être chargée pour M. O'Farrell. Il devait donner une conférence de presse avec le Premier Ministre Tony Abbott pour annoncer le financement d'un deuxième aéroport à Sydney avant d'être l'hôte d'une réception officielle donnée à l'opéra pour le Duc et la Duchesse de Cambridge. Il était apparemment absent aux deux.

Barry O'Farrell

Barry O'Farrell, Photo Toby Hudson, Wikimedia CC Attribution 2.5

1959 est l'année de naissance de Barry O'Farrell.

1 commentaire

  • […] En Australie, un « trou de mémoire » au sujet d'une bouteille de vin millésimée pousse le premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud Barry O'Farrell à démissionner. …  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site