Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Ukraine fait du Ice Bucket Challenge un « Blood Bucket Challenge »

Can this blood bucket challenge video make the Ukrainian cause go viral? Screenshot from YouTube.com.

Cette vidéo du « Blood Bucket » Challenge peut-elle défendre la cause des Ukrainiens ? Capture d'écran de YouTube.com.

Des Ukrainiens tentent d'attirer l'attention sur le conflit qui sévit en Ukraine en détournant le célèbre Ice Bucket Challenge. Cette fois, les seaux sont remplis de liquide rouge évoquant du sang.

Cette année, le #IceBucketChallenge a frappé de plein fouet les Etats-Unis puis le reste du monde dans le but de sensibiliser et d'attirer l'attention sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie neurodégénérative, et d'encourager les dons en faveur de la recherche. Depuis, les variantes de ce défi pour d'autres causes se sont multipliées et les seaux pouvaient contenir aussi bien du riz, des gravats provenant de bâtiments détruits, des douilles de balles et même des pommes de terre.

Il y a quelques jours, les activistes bien connues du mouvement ukrainien FEMEN ont de nouveau fait parler d'elles en organisant une performance anti-guerre à Kiev, devant le monastère chrétien de Pechersk Lavra. Selon leur coutume, ces femmes aux seins nus, qui portaient l'inscription « Stop Putin's War », ont fait face aux caméras et un seau rempli d'un liquide rouge leur a été versé sur la tête. On pouvait aussi lire sur les seaux « Blood of Ukraine » [Sang de l'Ukraine]. Résultat : une nouvelle apparition des FEMEN dans les informations du soir. Certes, la vidéo a atterri sur les réseaux sociaux, mais elle n'a pas non plus fait sensation. Les Ukrainiens se sont apparemment habitués aux frasques de ces activistes.

A FEMEN activist protesting against war in Ukraine. Screenshot courtesy of tsn.ua.

Une activiste des FEMEN protestant contre la guerre en Ukraine. Capture d'écran avec l'autorisation de tsn.ua.

L'idée du « Blood Bucket Challenge», destinée à attirer les yeux du monde entier sur l'Ukraine a visiblement fait son chemin puisque, quelques jours après, un groupe d'étudiants de Vilnius en Lituanie a partagé une vidéo qui présente des personnes se renversant des seaux remplis de liquide rouge. La vidéo contient également de brefs messages visant à faire prendre conscience aux gens du coût du conflit en Ukraine. Cette vidéo, qui a été tournée dans une usine abandonnée, a regroupé 20 personnes. Sa description parle d'elle-même : 

Nous avons réalisé un petit clip vidéo, le « Blood Challenge », afin d'encourager l'Europe à ne pas rester indifférente à la guerre en Ukraine. Un appel lancé par un Portugais, un Français, un Ukrainien, un Roumain, etc.

Sur Youtube, on trouve aussi bien des échanges d'insultes entre les utilisateurs pro-Russes et pro-Ukrainiens que des accusations visant à dénoncer le responsable de ce confit sanglant (de Poutine à Obama en passant par n'importe qui d'autre). Toutefois, comme le fait remarquer FdGod32, les images laissent largement place à l'interprétation : 

Русские думают что это против Украины, Украинцы думают что это против Русских, гениально. А на самом деле то что?

C'est incroyable, les Russes pensent que cette vidéo est contre l'Ukraine et les Ukrainiens pensent que celle-ci est contre les Russes. De quoi est-il vraiment question au juste ?

L'expression « blood bucket challenge » utilisée par les auteurs de la vidéo n'est pas récente. Elle a déjà été citée par des activistes aux États-Unis pour dénoncer l'assassinat d'adolescents noirs ainsi que par une étudiante de l'Université de l'Ohio qui critiquait les actions d'Israël dans la bande de Gaza. Sur Twitter, le hashtag #bloodbucketchallenge a également été adopté pour la vidéo pro-Ukraine. Il a connu une certaine popularité jusqu'à présent : une dizaine d'utilisateurs sur Twitter ont ainsi partagé la vidéo et son message. 

#Lituanie. Ils savent que ça pourrait être leur tour. Merci !

La vidéo a été visionnée plus de 60 000 fois sur YouTube, ce qui reste bien en deçà des millions de vue de certaines vidéos du Ice Bucket Challenge. Il semble que le coup orchestré par les FEMEN n'a pas réussi à attirer plus de partisans du seau rempli de faux sang. Les Ukrainiens ont certainement vu trop de vrai sang, celui des victimes du conflit, pour que cette métaphore les ravisse.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site