Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un Japonais fait sa demande en mariage avec un flash mob à Osaka

Screenshot of a viral flash mob marriage proposal in Japan.

Capture d'écran d'une vidéo du flash mob de la demande en mariage, au Japon.

Un flash mob est devenu viral : celui d'une demande en mariage faite dans la gare d'Osaka, qui pourrait vous tirer quelques larmes, et vous laisser pantelant, à vous demander si elle va finir par dire ‘Oui’. 

Le titre traduit en anglais de la vidéo est ‘ Demande en mariage surprise avec un flash mob dans la gare JR de Osaka” . La vidéo a déjà attiré presque un million de spectateurs depuis qu'elle a été mise en ligne sur YouTube.

La vidéo commence avec un couple assis à une table sur l'esplanade devant l'immeuble de la radio d'Osaka. Le jeune couple bavarde tranquillement dans la foule. Soudain, les passants s'arrêtent sur place, ce qui attire l'attention générale. 

Aussitôt, une foule se met à danser sur l'air de Louder,  une chanson de la pop star des Philippines Charice.

Quand l'homme assis à la table les rejoint, sa compagne reste incrédule, jusqu'à ce qu'elle-meme soit entrainée sur le tapis rouge. 

L'homme fait sa demande en mariage et la femme (attention, spoiler) accepte, tandis que les spectateurs versent de chaudes larmes, qu'ils fassent partie de la mise en scène ou pas. 

Cette demande en mariage innovante est l'oeuvre d'une société d'événementiel d'Osaka, Emotion Rise, qui a déjà organisé plus de 300 flash mobs.

Beaucoup d'autres demandes en mariage organisées par cette agence peuvent être vues sur leur chaine YouTube.

Merci à notre lecteur, @FromNazWithLove de nous avoir signalé que Charice est Philippine, et non Japonaise  !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site