Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le plus surprenant des festivals d’été au Japon

Aomori Nebuta est l’un des festivals annuels les plus grands et les plus populaires au Japon. Comme son nom l’indique, il se déroule à Aomori, la capitale de la préfecture d’Aomori à la pointe nord de Honshu (mais on le retrouve aussi dans le vieux village médiéval de Hirosaki, où il porte le nom de festival Nebuta). Pendant trois jours en août, on peut y voir des douzaines de chars illuminés de neuf mètres de haut représentant de célèbres personnages historiques et mythologiques japonais. C’est spectaculaire à voir et bien sûr, cela donne des billets tout aussi incroyables sur les réseaux sociaux.

Le Nebuta d'Aomori ast l'un des 3 plus grands festivals du Japon. Cette énorme marionnette de guerrier est vraiment incroyable !!

Il existe diverses théories concernant l’origine du festival Nebuta. Certains avancent que le festival pourrait être une variation du festival Tanabata, couramment célébré à de nombreux endroits à Tohoku durant le mois d’août. Une autre théorie suggère que les chars, tambours et danses remontent à plus d’un millénaire, à l'époque où les armées de l’ouest du Japon voyagèrent vers le nord-est pour assujettir les autochtones Emishi de la région.

Nous sommes au festival Nebuta à Aomori. Nous avons dégoté de bonnes places pour avoir une belle vue. C’était vraiment intense ! #AomoriNebutaFestival #summerfestivals #thebest!

L’événement début août dans la ville d’Aomori attire des visiteurs venant de tout le Japon, mais aussi de par le monde.

Difficile d'imaginer l'énormité de ces trucs…

Le festival est bien plus encore que des chars géants formidablement illuminés ; flûtes, tambours et danses se combinent pour créer un événement inoubliable. Cette année, un utilisateur de Youtube a publié une vidéo d’une heure de long qui donne un bon aperçu de ce qui s'y passe :

En prime, pour le festival Nebuta de cette année, les Tokyoïtes ont pu apprécier l’événement sans avoir à faire le déplacement jusqu’à Aomori. Un espace communautaire de la capitale, Meguro Gajoen, a accueilli pendant deux mois une exposition dédiée à la « Wa no Akari » (l'illumination à la japonaise) dans une aire importante culturellement, le Hyakudan Kaidan (escalier aux cent marches).

Festival d’illumination à la japonaise au Hyakudan Kaidan à Meguro, Tokyo (2016). #wp_japan #tokyo #airy_pics #instagramjapan #team_jp_flower #pics_jp #retro_japan_ #pics_jp2016 #retro

久しぶりの目黒雅叙園 其の2 #四角い写真 #ねぶた祭 #目黒雅叙園

Photo publiée par akinori.tsuru (@darknoid) on

Je visite le Meguro Gajoen pour la première fois depuis longtemps : deux chars en présentation. #MeguroGajoen #NebutaFestival

Néanmoins, pour les nombreuses personnes faisant le voyage jusqu’à Aomori, le festival Nebuta reste ce qu'il y a de plus authentique, et une façon remarquable de passer l’été.

« N'hésitez pas ! N'hésitez pas ! » #Festivald’Été dans le nord. On est allé voir le #FestivalNebuta. Le site avec le char de dix-huit mètres de haut était génial. Profitons du reste de l’été. »

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site