· Mars, 2018

Billets sur LGBTQI+ de Mars, 2018

Les attitudes sociétales sont la principale menace contre les minorités sexuelles et de genre en Equateur

"Nous sommes sur le point de célébrer les 20 ans depuis la décriminalisation de l'homosexualité, mais nous devons la décriminaliser dans les esprits et les cœurs ..."

Le système judiciaire de l'Equateur laisse  impunis les crimes de torture contre la communauté LGBTQ

Les institutions judiciaires créent de grandes difficultés pour les organisations LGBTQ en Equateur, laissant impunis les responsables de tortures dans les soi-disant "cliniques de déshomosexualisation"

La communauté LGBTI continue d'être punie 20 ans après la décriminalisation de l'homosexualité en Équateur

La première partie de cette série regroupe des témoignages des victimes LGBTI confinées de force, ce qui contredit les récentes lois affirmant les droits des citoyens.

Une conseillère municipale et célèbre militante des droits de l'homme assassinée en plein centre de Rio de Janeiro

Marielle Franco, cinquième mieux élue du Conseil municipal, a été assassinée après ses dénonciations des violences policières dans les favelas. Son meurtre semble être une exécution extra-judiciaire.

Entretien avec une jeune Iranienne sur les droits de la femme et la sexualité dans son pays

"En Iran le salaire n'est déjà pas égal mais les femmes n’ont en plus pas accès aux emplois qu’elles désirent, beaucoup sont réservés aux hommes"

Ulises Padrón: “Dans la société [cubaine], les personnes et les groupes LGBTQI deviennent plus visibles”

"... Bien que Cuba reconnaisse ... un ensemble important de droits (santé, éducation, culture...), il en existe d'autres qui restent sur la touche dans la situation actuelle."

Netizen Report : Un tribunal tunisien refuse d'ordonner la fermeture de la webradio LGBTQ Shams Rad

Au sommaire de ce numéro : Tunisie, Pakistan, Slovaquie, Inde, Venezuela, Turquie, Brésil, Cuba, Espagne, Chine et États-Unis.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site