Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Brésil: Bush face aux manifestations. L'Uruguay se prépare

Unprepared
[Photo Tatiana Cardeal]La photo-blogueuse brésilienne Tatiana Cardeal était mieux préparée, avec son objectif, aux manifestation contre la visite du Président américain George Bush que la police militaire de Sao Paulo. Voici la légende de sa photographie :

“São Paulo’s Military Police Force yesterday, who decide to explode gas bombs in a crowd of almost 10.000 people at the World March of Women and anti Bush protest, causing panic and hurting people, because a few “punks” and protesters, not more than 15 young, tryied to close the avenue lying down in front of some cars and provoking disturbs”.

« La police militaire de Sao Paulo, hier, a décidé de lancer des bombes lacrymogènes dans une foule de presque 10 000 manifestants lors de la Marche Mondiale des femmes et la manifestation contre Bush, provoquant une panique et des blessés, quand quelques casseurs et manifestants, pas plus de 15 jeunes, ont essayé de bloquer l’avenue en se couchant devant les voitures et en provoquant des incidents ».

On trouve une énorme quantité de billets sur la visite de Bush en Amérique Latine. Colin Brayton fournit des traductions utiles des posts des blogueurs locaux et des médias indépendants. Erwin Cifuentes a compilé une liste de liens dans « Dubya au sud de la frontière – Président US entame sa tournée au Brésil ». Le professeur de journalisme Marc Cooper met par écrit certains de ses comme toujours élégants commentaires. Leftside réplique avec une analyse beaucoup moins raffinée, dont une photo incroyable du bidonville devant l’Hôtel Hilton où le Président Bush était accueilli. Made in Brazil oublie un instant les bikinis pour mentionner l’arrestation de Janaina Bueno, une mannequin de 25 ans qui, d’après Brazzil Mag « a été inculpée d’outrage à la pudeur après qu’un policier soupçonneux lui ait ordonné de montrer ce qu’il y avait sous son drapeau jaune et vert, c’est à dire très peu de choses ».

Nous pouvons être certains que, demain, José Murilo Junior livrera dans sa livraison hebdomadaire de traductions des blogueurs lusophones des témoignages de première main sur les manifestations et des analyses de la visite de Bush. Nous pouvons également être sûrs que la police uruguayenne est en train de faire des heures supplémentaires.

David Sasaki

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site