Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Népal: Les blogueurs fondent une association

Vingt-quatre blogueurs népalais de la capitale Katmandou se sont réunis samedi 21 avril pour évoquer la formation d’une Association des Blogueurs Népalais (BLOGAN ) afin de promouvoir les blogs et de protéger les blogueurs, dans ce petit pays himalayen où les blogs sont encore très peu connus de la population.

Il existe moins de 300 blogs mis à jour régulièrement au Népal. En dépit de cela, le rôle qu’ils ont joué durant la période d’étroite censure pratiquée par le régime du roi Gyanendra (de octobre 2004 à avril 2006) puis durant l’insurection populaire d’avril dernier a donné à ces blogueurs un enthousiasme durable et l’envie de se mobiliser pour étendre leur blogosphère locale.


Photo de Jiten World

Cet enthousiasme est perceptible dans les billets postés par les blogueurs. Ils considèrent cette rencontre comme “historique”. Mero Sansar [En]a mis en ligne des photos et vidéos de la réunion, sous le titre “Rencontre historique des blogueurs népalais”, tandis que Deepak’s Diary [En] loue l’esprit d’ouverture de la réunion.

La quatrième rencontre des blogueurs népalais qui a eu lieu aujourd’hui était historique dans tous les sens du terme. Un affluence sans précédent de blogueurs : 24 au total, dont six femmes (il n’y a pas de discrimination, Mesdames). Leur âge s’étalait de 18 ans, pour Deelip Khan, à l’âge de la retraite pour Buddhi Narayan Shrestha, l’ancien Directeur Général du Département des Etudes du Népal. Rajendra Biswakarma représentait la communauté Dalit, Mohammad Tajim est musulman et Salik Shah est un ardent défenseur de la cause des Madhesi. Les blogs sont le fil rouge qui nous a tous réunis. Quelque chose est en train de se passer ! Etes-vous en train de regarder ?

La réunion a aussi permis de former un comité de travail pour progresser et la plupart des membres ont été volontaires pour en faire partie. Le comité est composé de Ujjwal Acharya (coordinateur), KP Dhungana, Ghanshyam Ojha, Deepak Adhikari, Ram Prasad Dahal, Bishnu Dhakal, Rajendra Biswokarma, Avinashi Paudel, Mohd Tajim, Tapas Barsimha Thapa et Umesh Shrestha.

La réunion a aussi permis de décider de publier un livre sur comment bloguer, pour informer le public et promouvoir les blogs. NepaliVoices[E n] écrit:

L’autre décision majeure prise aujourd’hui comprend la publication prochaine d’un livre. KP Dhungana en sera le coordonateur et nous sommes tous d’accord pour l’aider à le rédiger. Tous les blogueurs écriront sur leur expérience des blogs (en anglais ou en népalais).

Bien que les participants soient tous d’accord sur la constitution d’une association, la question de son enregistrement officiel auprès du gouvernement a fait débat. Le blog Dedicated to Daniel Pearl [En] est contre cet enregistrement officiel, car il craint que la liberté dont jouissent les blogueurs en souffre.

Avons-nous besoin d’être enregistrés officiellement pour accomplir tous ces projets? Je crains que non seulement nous ne perdions notre liberté, mais que nous tombions aussi dans une liste d’organisations non gouvernementales, dont on sait qu’elles pompent l’argent du Népal. Ce que je pense : pourquoi n’essayons-nous pas de rester des blogueurs, au lieu de devenir une organisation ?

Kathmandu Speaks [En] reconnaît le besoin d’ une structure organisée. Officielle ou non, chaque blogueur a approuvé l’organisation par BLOGAN de conférences de blogeurs et l’attribution annuelle des prix des meilleurs blogs. Il semble bien que la blogosphère népalaise soit en passe de devenir une puissance!

Ujjwal Acharya

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site