Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Myanmar (Birmanie): Archives des blogueurs birmans du 26 et 27 septembre 2007

DVB.no [Birman] a mis en ligne [le 27 septembre 2007] des informations sur les soldats du bataillon n°33 qui ont permis aux moines de poursuivre leur  manifestation  à Mandalay, la seconde ville la plus importante de la Birmanie.

Nouvelles du 27 Sept

DVB le bataillon   #33 est en position à Mandalay.  

Des soldats du bataillon 33 s’agenouillent et implorent les moines manifestant d’arrêter la manifestation.

Des moines des monastères de Mandalay y compris ceux de l’école monastique  “ThaTaNa” défilent et sont arrêtés à la 42e rue par les soldats du bataillon 33.

Beaucoup des moines ont répondu: “Vous pouvez tirer mais nous continuerons à marcher » et ont repris le défilé.

Les soldats se sont agenouillés, ont versé des larmes et ont finalement autorisé les moines à défiler, rapportent des témoins oculaires depuis Mandalay.

Le blogueur Kaduang a mis en ligne le récit d’un témoin oculaire des événements d’ hier [26 septembre 2007] dans la capitale Rangoon.  

Alors qu’ils essaient de nous arrêter, un autre camion militaire est apparu, celui  de l’association des Archers de Myanmar qui ont tire avec leurs armes. Certaines personnes ont été touchées. J’ai du sauter par-dessus le mur de briques et je me suis réfugié dans l’école. Ils disent que deux personnes ont été tuées pendant qu’elles sautaient par-dessus le mur. J’ai rencontré un autre camarade qui est arrivé pour se cacher dans l’école.  Il y avait beaucoup de coups de feu, tirés en direction des manifestants ou en l’air. Pendant ce temps, la classe dans l’école n’était pas terminée. Il y avait des parents qui venaient chercher leurs enfants. Ils ont même continué à tirer pendant ce temps. Comme ils sont mauvais!

Le blogueur a mis en ligne  des photos dans un autre billet.

  

L’utilisateur de Flickr  naingankyatha a mis en ligne d’autres photographies

Traductions d’extraits de certains blogs en birman :

Soe Moe a écrit:

Il a regardé les actualités toute la journée et a senti la haine et le dégoût croissant pour tous ces événements. Hier, ils ont pris d’assaut les monastères pendant la nuit, détruit des choses et arrêtés de force des moines. Cet après–midi, ils mettent en joue  des citoyens inoffensifs et ont tiré sur eux. Un photographe de presse japonais est au nombre des nombreuses victimes de ce jour. Les militaires emportent  tous ceux qui sont tombés dans les rues avec eux mais personne ne les voit arriver à l’hôpital. Ils mentent sur le nombre de morts dans les bulletins d’actualité aussi. Hier a été une journée de pleine lune et de sang et aujourd’hui, nous somme le 27 septembre sanglant.

KaDaung – Rangoon- Messages via  CBox

- Des tirs ont eu lieu à Okekala Nord entre le 6e et le 9e blocs.

- Cinq morts, un collégien de 15 ans qui revenait de l’école est parmi eux.

 - Ils poursuivent ceux qui s’enfuient en courant dans les quartiers, ils ont pris des corps et ils ne les ont pas rendu aux parents des victimes.

 On rapporte par téléphone que des tirs ont eu lieu sur le pont TharKayTa et qu’ils y a eu beaucoup de victimes là aussi.
-Aucun des corps n’a été apporté à l’hôpital. Tous les blessés sont enlevés par les militaires aussi.

- L’étranger a été abattu de deux balles au poumon gauche  et au ventre et son corps est arrivé à l’hôpital.

Nay Nay Naing –  27 Sept 2007 jour sanglant

Tout le monde dit que aujourd’hui a été le 27 septembre sanglant et hier comme “le jour de la pleine lune sanglante”. La situation d’aujourd’hui est une des pires.  Le 26 à minuit [heure locale] le sang de beaucoup des moines du monastère de NweKyarYan et beaucoup de citoyens innocents a été versé sur le sol.

Selon les informations de CNN, à cause des tirs, plus de dix personnes sont mortes, y compris un photoreporter japonais. Comme d’habitude, ils mentiront  et diront qu’ils tiraient en l’air, alors qu’ils visaient directement les gens. Quoi qu’ils disent dans  les journaux télévisés locaux, personne ne les croira étant donné que les preuves sont devant les yeux des citoyens. Je respecte ceux qui risquent leur vie pour prendre des photos, des vidéos et passer des informations sur les derniers événements à l’attention des médias d’information internationaux. Ces reporters nous encouragent et nous donne du courage, et en même temps nous versons des larmes et ressentons une immense pitié et tristesse pour tout ceux qui ont été tués ou blessés ou enlevés par les militaires.  Quoi qu’il en soit, il est encourageant d’entendre que les manifestants ne sont pas intimidés par la situation et continueront leurs protestations du mieux qu’ils le peuvent. Beaucoup de vœux.

Mises à jour:
La plupart des informations nouvelles (vérifiées + des rumeurs non confirmées) sont laissées dans la partie commentaires des blogs or sur les Cbox. 
Depuis que les blogs de la plateforme  blogspot ont été bloqués, les internautes birmans font un grand usage de Cbox pour mettre en ligne leurs témoignages, reportages et mises à jour.
Les Cbox  contiennent de nombreuses informations et particulièrement le compte Cbox de Niknayman.

Quelqu’un vient de créer un nouveau compte Cbox. http://burmanews.cbox.ws/ pour traduire tous les messages de la Cbox  de Niknayman en anglais, pour les lecteurs et observateurs internationaux.

Actuellement, on recherche des traducteurs pour ce nouveau compte créé sur Cbox, afin de  mettre en ligne les traductions en anglais.  

Dernières nouvelles: http://niknayman.cbox.ws/
(informations traduites en anglais  de la cbox de  Niknayman
Voici des informations qui ont été confirmées par différentes sources:

*BaganNet (ISP) et de nombreuses lignes de téléphone (téléphones fixes et mobiles) ont été coupées aujourd’hui.

 * Synrg3  conseille la plus grande prudence aux photographes et journalistes.”Des soldats ont mis sous surveillance les endroits où les gens prennent des photos. Ils ont aussi vérifié tout le système informatique des hôtels Traders et Sarkura.
* L’envoyé spécial désigné par les Nations Unies à Rangoon a établi une ligne téléphonique fonctionnant 24 h sur 24 en cas d’urgence, surtout durant le couvre-feu. Le numéro est le 01 554 597 ou 01 554 625
*On suspecte que les soldats qui ont tué le journaliste japonais hier ainsi des manifestants étaient des prisonniers, qui ont été contraints de prendre la  place de vrais soldats, si l’on se base sur leur équipement  (pas de bottes). (
Cette information n’a pas été confimée). 

Les liens et les extraits traduits de certains blogs de Birmanie ont été envoyés par un internaute birman qui souhaite garder l’anonymat.

 Preetam Rai

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site