Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Des vidéos des manifestations de la Journée Al-Quds

quds0Le 18 septembre 2009, des manifestants iraniens vêtus de vert, une marque de soutien à l'opposition, ont de nouveau défié [en anglais] le gouvernement iranien dans les rues de Téhéran, de Chiraz, d'Ispahan et de plusieurs autres villes, dans des manifestations contre le pouvoir dictatorial.

La République Islamique officielle observait la Journée Al-Quds (une journée de soutien aux Palestiniens contre Israël) mais l'opposition a préféré demander la liberté en Iran plutôt que la libération de territoires étrangers.

Les manifestants iraniens criaient des slogans tels que ‘Je ne suis ni à Gaza ni au Liban !’ ‘Je suis prêt à sacrifier ma vie pour l'Iran !’ ‘A bas le dictateur !’ et ‘A bas la Russie !’.

Ceux qui ont participé à ces meetings ont rendu compte de ces évènements par le biais de photos (ci-dessus) et de vidéos.

Partisans des leaders de l'opposition

Les manifestants de Karimkhan, dans la partie centrale de Téhéran, criaient des slogans en faveur des leaders de l'opposition,  Mir Hossein Moussavi et Mehid Karoubi.

La mère d'un martyr

La mère de Sohrab Arabi [en anglais], un jeune homme qui a été tué dans une manifestation quelques jours seulement après les élections controversées de juin dernier, a participé aux manifestations de la Journée Al-Qud (comme on peut le voir sur la vidéo iReport ci-dessous). Les manifestants crient des slogans tels que ‘Sohrab est vivant!’ et ‘Le gouvernement est mort!’.

Il existe d'autres vidéos de ces manifestations sur iReport.

Avertissement au gouvernement

Les manifestants défilaient dans la rue Vesal à Téhéran aux cris de : “Ceci est le dernier avertissement – la ‘Révolution verte’ est prête pour le soulèvement!”:

“A bas la Russie !” à  Chiraz

Les manifestants à Chiraz  se sont rassemblés pour la Journée Al-Quds mais ont choisi des slogans anti-russes, plutôt qu'anti-israéliens. Ces slogans sont nés suite à des accusations de l'opposition selon lesquelles la Russie serait impliquée dans la formation des forces de répression du régime iranien.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site