Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Slovaquie, Hongrie : “Bonne année!”, Une campagne bilatérale de courtoisie

Les relations entre les deux pays voisins, la Slovaquie et la Hongrie, se sont dégradées l'an dernier, particulièrement suite à “la loi sur la langue officielle” mise en place en Slovaquie. Les hommes politiques hongrois et slovaques ont même invité une institution de l'Union européenne, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OCSE) à participer aux débats.

A la fin  2009, des citoyens hongrois et slovaques ont lancé une campagne en ligne qui a pris forme en ce mois de janvier 2010. Un groupe sur Facebook intitulé Hongrois et Slovaques (en hongrois, slovaque et anglais) existe déjà pour promouvoir “de bonnes relations entre les Hongrois et les Slovaques”. Et désormais , ils soutiennent aussi un nouveau groupe, Štastný nový rok, Slovensko! / Boldog Új Évet Magyarország! (en slovaque et hongrois, “Bonne année, la Slovakie/Bonne année la Hongrie !”).

Voici la description de ce groupe bilingue, en slovaque et en hongrois:

Qui veut vivre en tension permanente avec ses voisins ? Pourquoi doit-on toujours chercher la faute de l'autre, et n'est-ce pas traumatisant quand quelqu'un épie en permanence vos erreurs ?

L'opposition entre nos deux pays est de plus en plus inquiétante, et afin d'apaiser les tensions qui en découlent nous encourageons les populations à communiquer car nous sommes convaincus que les hommes politiques sont à l'origine de ces tensions.

Nous pensons qu'une campagne bilatérale de courtoisie aura une influence positive sur l'opinion mutuelle des populations des deux pays. […]

Cette campagne a pour principal objectif de passer un message simple de bonne année dans les deux pays, par l'intermédiaire de toutes les canaux possibles de communication, et en invitant les ONG et les citoyens des deux pays à se souhaiter une bonne année. Deux sites internet ont été crées dans ce but pour les activistes hongrois et slovaques : boldogujevetmagyarorszag.sk est un site hongrois dont le nom de domaine (l'adresse sur internet)  se termine par .sk, le code sur Internet pour la Slovaquie.stastnynovyrokslovensko.hu est le site pour les personnes parlant le slovaque et a une adresse URL avec le code pour la Hongrie. Deux clips vidéo ont également été enregistrés pour chaque pays :

Pour le moment, seul le blogueur ReTRo a commenté le lancement de la campagne en Hongrie en racontant une petite histoire (en hongrois) sur des voisins qui se détestaient, mais dont les relations se sont améliorées quand un amas de neige a été déblayé par hasard devant la maison du voisin détesté :

Peut-être qu'il n'était pas encore réveillé, ou bien la neige avait juste recouvert son antipathie, ou tout simplement, il n'avait pas remarqué qu'il avait déblayé machinalement le tas de neige devant le portail de son voisin. Il a haussé les épaules en se disant que ce serait la bonne action de la semaine. Il a expliqué cela à Sayi quand elle lui a fait remarquer que c'était stupide de travailler à la place du voisin détesté.

Le soir, quand ils sont rentrés à la maison, la neige était balayée de frais devant leur portail. Le voisin l'avait remercié. Cela a continué pendant trois jours. Ils se sont vus pour la première fois le samedi. Avec chacun une pelle à neige à la main. Ils se sont salués. Ils ont commencé à parler…

Le lundi, la neige avait fondu. Quelque chose touchait à sa fin…

…ou venait juste de commencer.
[…]

Oh, et a propos, une initiative en ligne vient d'être lancée, qui s'appelle „Boldog Új Évet Magyarország! – Štastný Nový rok, Slovensko!”. On pourrait commencer à déblayer la neige…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site