Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chili : L'héritage du tremblement de terre de Valdivia en 1960

Il y a cinquante ans, le plus puissant tremblement de terre jamais enregistré secouait la ville de Valdivia, au Chili. Le 22 mai 1960, le séisme de magnitude 9.5 a eu son épicentre a proximité de la ville de Cañete. Toutefois, Valdivia a été la localité la plus lourdement touchée avec près de 40% de ses bâtiments détruits, laissant 20.000 personnes sans abri.

La plupart des utilisateurs actuels des médias citoyens sont trop jeunes pour avoir vécu le séisme de 1960, mais certains, comme Mauro Barrientos (@maurobarrientos) ont parlé avec quelqu'un y ayant assisté il y a cinquante ans :

Mi awela dijo este terremoto ni se compara al del terremoto de valdivia en 1960

Ma grand-mère a dit que ce tremblement de terre (2010) ne se compare pas à celui de Valdivia en 1960

Cependant, les conséquences que ce séisme a eues pour l'histoire du Chili étaient dans de nombreux esprits à travers le pays. Yondaime Andres (@EomerElessar) écrit :

a toodos se les aparece el fantasma del 60 por eso el temor

Tous ont peur car ce tremblement de terre leur paraît le fantôme de celui de (19)60.

Depuis Valdivia, Betsabé Sandoval (@_Nahra) a mis en ligne sur Twitpic diverses photos d'époque montrant les destructions causées par le séisme de 1960, dont celle-ci des dégâts subis par la cathédrale de Valdivia. Au total, elle a mis en ligne 10 photographies différentes.

Photo of Valdivia post-quake uploaded by _Nahra

Photo de Valdivia après le séisme mises en ligne par _Nahra

Il y a de nombreux utilisateurs Twitter habitant actuellement Valdivia. Tout au long de la journée, ils ont réagi à la suite des événements du séisme de 2010 rapportant comment leurs concitoyens de la ville étaient touchés. L'utilisateur Twitter user @tapeks décrit l'état d'esprit actuel de la ville :

Se ve el temor en la gente, todos andan intranquilos y las calles se ven desoladas, se ve tan raro #Valdivia

On peut voir la peur chez les gens, tous marchent dans l'agitation et les rues sont lugubres, c'est insolite

A la tombée de la nuit le premier soir après le séisme, Evelyn Arriagada (@evelynarriaga) et Daniela Contreras (@dcontrerasl) ont remarqué toutes deux que le calme est un peu revenu, mais que chacun allait se coucher avec une certaine crainte.

Malgré tout, ce sont non seulement les dommages causés par le tremblement de terre de 1960 qui restent dans beaucoup d'esprits, mais aussi la réaction du peuple chilien il y a 50 ans. Pancho Ballesteros (@Pancho_B) écrit :

Si hace 50 años nuestra patria se puso de pie despues de lo de Valdivia, hoy es el momento de volver a hacerlo…

S'il y a 50 ans notre patrie s'est remise sur pied après le (tremblement de terre) de Valdivia, aujourd'hui c'est le moment de le refaire…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site