Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Costa Rica : Les nouvelles dispositions du code de la route entrent en vigueur

Ces dernières semaines, la blogosphère costaricaine ne cesse de discuter, commenter, critiquer le nouveau code de la route, qui est entré en vigueur durant la première semaine du mois de mars. Beaucoup de blogueurs sont en désaccord total avec certains articles de la nouvelle règlementation.

Ce qui les irrite le plus sont les nouvelles amendes, plus élevées, pour les infractions.  Contrairement à ce qu'ils espéraient, il y a eu peu de réductions en général des amendes déjà en place. La nouvelle augmentation des amendes signifie une augmentation de recettes pour le Ministère des finances, les politiciens et la police de la  route. Nacho écrit sur le Media Blog [en espagnol, comme tous les liens suivants]:

Algunas de estas leyes son buenas. Pero la mayoría son puras estupideces que sirven para que los tráficos sean más corruptos y cobren para no hacer partes, y lo que cobran es plata para que los diputados anden en lujosos carros a cuestas de los pobres y no para los CALLEJONES que tenemos por calles.

Certaines de ces dispositions sont bonnes. Mais la majorité sont juste stupides et servent juste à corrompre un peu plus les gendarmes, qui feront payer pour ne pas mettre une amende, et ils feront payer pour que les députés puissent se balader dans des grosses voitures sur le dos des pauvres et rien ne sera dépensé pour les CHEMINS qui nous servent de routes.
Photo by Carlos Luna and used under a Creative Commons license.Photo de Carlos Luna utilisée sous licence Creative Commons

Les conducteurs ne voient pas non plus comment la police de la route pourra faire respecter ces lois, quand elle même les viole régulièrement. Le blogueur de Conejitos Suicidas a publié une vidéo telechargée sur YouTube par Carlossave, où un officier de police dépasse toutes les limites de vitesse.

Une autre source de protestations est le nouveau taux d'alcool maximum dans le sang institué par le nouveau code : il est plus élevé qu'auparavant. Un automobiliste en état d'ivresse, lors de sa première arrestation, n'ira plus en prison s'il n'y a pas eu de victimes ou de dégâts matériels. Haroldo Rivas of Harol's Blog écrit :

Ayer los señores diputados (después de agarrarse a gritos como los más corrientes del mundo) acordaron que el conductor borracho que sea primerizo no verá nunca la cárcel por más macabros que sean los resultados de sus acciones, además de aumentar el límite de alcohol permitido en la sangre, porque como todos nosotros sabemos, lo hacen para protegerse ellos mismos que son algunos protagonistas de este mismo escenario. ¿Cuándo será que empezarán a trabajar con la seguridad del pueblo en mente y no con su comodidad o dinero? Shame on you…

Hier, ces messieurs les députés (après s'être insultés comme les derniers des manants) ont décidé que pour une première arrestation, un conducteur en état d'ivresse n'irait pas en prison, quel que soit le macabre résultat de leur conduite et ils ont en plus augmenté le taux d'alcool maximum dans le sang. Ils ont fait ça pour se protéger eux-mêmes car ils sont acteurs dans ce scénario. Quand commenceront-ils à travailler avec la sécurité des personnes en vue, et non pour leur propre commodité ou argent ? Honte à vous…

Les Costaricains se demandent surtout si ces lois serviront à quelque chose et amélioreront la vie des citoyens. Mae Moto sur le blog Caballeros de la Luz [es] écrit :

Pero la pregunta es, sirve realmente todo lo anterior (refiriéndose al artículo completo escrito en su blog sobre la nueva Ley de Transito: para mejorar la situación en nuestras saturadas carreteras? En mi humilde opinión esta reforma a la Ley de Tránsito es completamente una farsa, y una forma de sacarle el dinero a la clase media que siempre será el peor enemigo de la clase rica

La vraie question est : ça sert vraiment à quelque chose, tout ça  (il se réfère à l'article complet sur son blog sur le nouveau code de la route : Pour améliorer la circulation sur nos routes saturées ?) A mon humble opinion, cette réforme du code de la route est une farce, une façon d'extorquer de l'argent à la classe moyenne, qui sera toujours le pire ennemi des riches.

C'est un exemple de l'insécurité, et du peu de confiance que les Costaricains accordent aux nouvelles lois de leur pays, dans ce cas, le code de la route. Comme il s'agit du principal sujet de discussion sur les différents blogs du Costa Rica, on peut seulement trouver positif qu'il existe cet espace où exprimer leurs opinions et comment ils ressentent les décisions politiques qui influent sur la vie des citoyens.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site