Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guatemala : Une Semaine sainte haute en couleurs

La Semaine sainte, qui précède Pâques, est attendue avec impatience au Guatemala. Avec ses traditions religieuses hautes en couleurs et l'abondance des plats gastronomiques traditionnels préparés, ces quelques jours offrent un résumé du meilleur que le pays a à offrir. Les blogueurs du Guatemala ont décrit les images, les sons et les parfums de la Semaine sainte dans leur ville [les liens sont en espagnol ou en anglais].

Bradelectro, sur le blog New Maya résume l'importance de la Semaine sainte en Amérique latine :

Où que vous vous trouviez en Amérique latine aujourd'hui, vous savez que vous êtes en plein milieu de la Semana santa, ou semaine sainte, et c'est de l'ordre de Noël + Hanoucca [en français] à la puissance 10, pendant une semaine entière ! Le Guatemala est un pays majoritairement catholique, et comme il s'agit de la fête catholique la plus importante, et bien, les magasins sont fermés, les enfants sont en vacances et tout le monde est dehors, dans la rue, en train de regarder les processions avec la famille jusqu'à la fin, le dimanche. Les processions sont de gigantesques défilés de chars sculptés en bois représentant les allégories bibliques. Ils sont tous spectaculaires, très colorés, et dégagent un parfum équivalent à celui d'un million de bâtons d'encens brulant simultanément, sur une musique tonitruante de fanfare désaccordée.

La Semaine sainte s'ouvre avec le dimanche des Rameaux et dans la ville de Cobán, située au centre du Guatemala, Nelson Benjamin Pérez décrit les principales festivités qui y ont lieu, dont la fabrication des traditionnels “tapis” de procession [NdT : décoration des sols où passera la procession] en l'honneur de la statue de Jésus, appelé ici Nazareno Antiguo (Le vieux Nazaréen) :

Con una gran fiesta de alfombras se le rindió tributo al Nazareno Antiguo, un día hermoso en el que cientos de familias se dedicaron el día entero para realizar bellas alfombras. Felicitaciones a todas las familias de la zona 4 que se han esmerado por muchos años en la elaboración de bellas y coloridas alfombras. El presidente Alejandro Evaristo Cacao, del comité de la elaboración de alfombras, manifestó que son unas 90 familias que participan en la elaboración de más de 2,000 metros de alfombras, invierten aproximadamente unos 8 mil quetzales e inician unos tres meses antes, todo para rendir tributo al Nazareno Antiguo.

Une grande fête des tapis en hommage à Nazareno Antiguo a eu lieu par une journée magnifique, durant laquelle des centaines de familles ont passé la journée entière à fabriquer ces beaux tapis. Félicitations aux familles du quartier 4, qui mettent un grand soin à fabriquer ces tapis superbes et colorés depuis de nombreuses années. Le président du comité de la fabrication des tapis de rue, Alejandro Evaristo Cacao, a déclaré qu'environ 90 familles ont pris part à la fabrication de 2 000 mètres de tapis et dépensé à peu près  8000 quetzales (monnaie du Guatemala, soit environ 800 euros), ils ont commencé voici trois mois, et tout cela pour rendre hommage à Nazareno Antiguo.
Setting the Red Carpet. Photo by Rudy Girón and used under a  Creative Commons license.Préparation du tapis rouge. Photo de Rudy Girón utilisée sous licence Creative Commons.

Rudy Girón du blog de photos Antigua Daily Photo a lui aussi décrit cette tradition colorée de la fabrication des tapis, également très présente dans la ville d’Antigua :

La fabrication des “tapis” à partir de sciure de bois, d'aiguilles de pins, de fleurs, de légumes, est une tradition qui créé des liens dans une ville. Les gens se rassemblent par pâtés de maisons ou entre voisins pour créer ces tapis qui seront foulés par les processions. Parfois, les tapis sont élaborés la nuit pour être prêts à temps pour la procession du lendemain. L'élaboration des tapis colorés requiert la participation de toute la famille, des amis proches, des voisins et de tout le quartier.

Photo of procession by Kara Andrade. Used under a Creative Commons  license.Photo d'une procession par Kara Andrade, utilisée sous licence Creative Commons.

La ville d'Antigua au Guatemala est souvent considérée comme le centre des festivités de la Semaine sainte, qui comprennent les processions, l'un des moments forts de la nuit de la Passion. Ces processions attirent de nombreux touristes. La blogueuse Kara Andrade raconte sa visite à Antigua sur son blog New Maya, pour assister à la procession du Vendredi saint.

Sur la pointe de mes pieds, j'ai vu le char aussi long qu'un autobus arriver, portant un Christ en robe rouge et sa croix de bois surmontée de dizaines d'orchidées et de fleurs [vidéo], porté par les épaules d'au moins cent hommes en chasuble violette. Il y avait des nuages d'encens, et les prières de prêtres étaient chantées presque en rythme. Je n'arrivais pas à distinguer les mots, mais je connais bien le trajet, j'ai été élevée en tant que catholique. Nous commencions la Passion du Christ, toutes les étapes et les souffrances de Jésus dans les heures précédant son jugement et son exécution sur la croix (…) Nous étions entourés de milliers de personnes regardant la procession tandis qu'elle progressait vers Alameda Santa Lucía, nous marchions avec elle, flanqués sur notre droite par les croyants qui rendaient hommage, en passant la croix contre leur front et leur poitrine. De petites bougies étaient allumés une à une et ensuite l'obscurité a été percé par leur multitude, comme des perles ou des lucioles, le long du chemin. Nous nous mouvions tous comme un seul homme..

La nourriture occupe aussi une place centrale durant la Semaine sainte. Luis Figueroa du blog Carpe Diem publie un diaporama des différentes spécialités proposées durant la Semaine sainte. Il énumère la grande variété de gourmandises traditionnelles que l'on peut trouver, ainsi que les mets moins traditionnels qui font leur apparition à cette époque de l'année, comme les pizzas et les cappuccinos servis depuis des chariots ambulants.

La Semaine sainte, c'est beaucoup plus que des processions et des spécialités gastronomiques, rappelle Rudy Girón, qui publie des photos d'une pièce traditionnelle de théâtre retraçant la Passion du Christ.

Lors de la Semaine sainte, les Guatémaltèques et les touristes honorent leurs traditions catholiques et alors qu'elle prend fin en ce dimanche 4 avril 2010, ils commencent préparer les festivités de l'année prochaine.

1 commentaire

  • […] Peu avant le coup d’envoi de la procession, vous pourrez voir plusieurs personnes s’affairer sur un long tapis posé à même le sol. Si vous vous rendez à Antigua au Guatemala, vous pourrez d’ailleurs observer la même tradition. […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site