Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : reconstruction du théâtre Kabuki-za de Ginza

L’un des bâtiments les plus reconnaissables du Japon, le grand, le vieux Kabuki-za de Ginza [en anglais], ferme ce mois-ci. Il va être détruit et devenir un théâtre surmonté d’un complexe de bureaux, avec un accès direct au métro. Cliquez sur ce lien [en japonais] pour voir un plan de la future façade du théâtre. C’est la troisième image de la page, vous ne pouvez pas la manquer.

Kabuki-za at night by Ali San

Le Kabuki-za de nuit, par Ali San

Le Kabuki-za a ouvert ses portes pour la première fois en 1889. Le théâtre actuel a été construit en 1951 après le bombardement de Tokyo [en anglais] par l’armée de l’air des États-Unis durant la Seconde Guerre Mondiale, qui a détruit le bâtiment d’origine.

La société de divertissement Shochiku [en anglais], propriétaire du théâtre, a commencé à envisager une reconstruction en 2005. La raison principale avancée était l’insuffisance de protection du bâtiment contre les catastrophes naturelles, et plus particulièrement contre les tremblements de terre.

Le théâtre, point de repère culturel, est inscrit sur la liste des biens culturels tangibles.

kabukiza*West Wing(3F) by tenugui

L’aile Ouest du Kabuki-za (3F) par tenugui

La société Shochiku a organisé une série de “représentations d’adieu”. Yoko Ishikura a assisté à l’une d’entre elles et remarque [en anglais]:

J’ai vraiment apprécié ces deux spectacles, et peu importe s’il m’a fallu rester debout plus de trois heures et demie. La beauté, l’art, sont si inspirants que vous sentez que la vie vaut la peine d’être vécue.

Un compte à rebours électronique a été installé en face du théâtre, beaucoup de gens sont venus en prendre des photos [en japonais]. Yuzu dit :

歌舞伎がずーっと後世へと引き継がれるには、今建て替えが必要なんですよね。

どのように生まれ変わるのか楽しみですね

Je comprends qu’il soit nécessaire de reconstruire le théâtre, afin que le Kabuki entre dans la nouvelle génération. J’ai hâte de le voir terminé !

L-Komachi [en japonais]:

私にとって、現在の歌舞伎座で観る、最後の歌舞伎になります。歌舞伎座前のカウントダウン時計の残り日数も一桁になっていました。歌舞伎座の前で、建物やカウントダウン時計を記念撮影している人も多かったです。[…] 「御名残四月大歌舞伎」を全3部を観て、改めて、歌舞伎の面白さを再認識しました。歌舞伎座は建て替えのためしばらく休場となりますが、歌舞伎は見続けることになると思います。

C’est la dernière représentation que je verrai dans le Kabuki-za actuel. Le compte à rebours n’a plus qu’un chiffre, beaucoup de gens prennent des photos du bâtiment et de l’horloge. […]En assistant aux trois actes de « L’adieu d’avril au Kabuki-za », j’ai une fois de plus pris conscience de la joie que procure le Kabuki. Il va être fermé pour un temps, mais je continuerai à regarder du Kabuki.

Que ressentirons-nous, en 2013, lorsque la rénovation sera terminée, et que nous lèverons les yeux sur cette vingtaine d’étages de bureaux reluisants, juste au-dessus de notre si cher Kabuki-za ?

Le blogueur gohermes [en japonais] le compare au bâtiment du Centre Exécutif de l’Association des Banquiers de Tokyo (東京銀行協会ビル) dans le quartier Marunouchi. Ce bâtiment a été affublé du malheureux surnom d’ « architecture croûte » (かさぶた建築), et Kyo s'interroge [en japonais]:

The Executive Centre Tokyo Bankers Club Building

Le Centre Exécutif de l’Association des Banquiers de Tokyo

調べたところ、建物自体の問題で全面保存はできなかったようです。こんな形でも残ってよかったのか、跡形もなく消えてしまった方がよかったのか、難しいところです。

Il semble que le fait de ressusciter entièrement ce bâtiment n’était pas possible pour des raisons de structure. Était-il vraiment préférable de préserver le bâtiment de cette manière? Ou simplement de… le laisser disparaître ? Je ne saurais le dire.

Encore une fois, voici le lien [en japonais] du nouveau Kabuki-za.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site