Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Palestine : Gaza organise sa propre coupe du monde de football

[Les liens sont en anglais] Les fans de foot se préparent pour la Coupe du monde FIFA de football 2010 en Afrique du sud, le mois prochain, mais une autre coupe de monde de foot a lieu en ce moment, à Gaza. La Palestine ne peut peut-être pas envoyer une équipe en Afrique du Sud, mais une équipe palestinienne joue contre les  étrangers qui résident dans la bande de Gaza. Ils ont formé des équipes représentant leur pays, lors d'un tournoi que se déroule durant les deux premières semaines de mai. Les blogueurs palestiniens sont ravis de cette initiative et deux d'entre eux ont pu assister à un match.

Le site de la Coupe du Monde à Gaza explique de quoi il s'agit :

Actuellement, 1.6 million de Palestiniens sont confinés dans un vide géopolitique tandis que Gaza se bat contre un siège multiforme. La participation des Gazaouis aux événements sportifs internationaux, et, de fait, à de nombreuses occupations bien plus importantes, reste presque impossible dans le futur proche. La bande de Gaza est, de façon inexplicable, exclue du reste du monde. […] Créée dans l'esprit “Serrons-nous les coudes”, la “Coupe du monde de Gaza” est un projet très ouvert qui veut rappeler aux gens de Gaza, comme au reste du monde, que nous partageons plus que l'adversité politique. Ici, il s'agit d'un tournoi de football de deux semaines, prévu durant la première moitié du mois de mai 2010. Environ  200 joueurs professionnels de Gaza se joindront à 200 amateurs, ressortissants étrangers, pour former 16 équipes “nationales” et tenter de  remporter la “Coupe du monde de Gaza” – un trophée artistique, fabriqué à la main avec des morceaux de fer tordus de Gaza. Au cœur de la Coupe du Monde de Gaza , il y a un partenariat entre seize clubs de foot de Gaza et le même nombre d'amateurs étrangers qui vivent à Gaza pour différentes raisons humanitaires.

Les étudiants qui bloguent sur Life on Bir Zeit Campus (Birzeit est une université de Cisjordanie) trouvent que c'est une belle idée :

Nous sommes bien supérieurs à vous tous, qui comptez les jours jusqu'au début de la coupe du monde en Afrique du sud, parce qu'une coupe mondiale bien plus importante et de plus haute volée à lieu en ce moment même ! Ça s'appelle…La coupe du monde de Gaza. Malheureusement pour nous, nous ne pouvons aller sur place pour être témoin de l'Histoire, avec toutes ces histoires de laissez-passer pour franchir les frontières d'occupation et tout le bazar, mais nous avons des petites choses comme Internet et la télévision pour regarder les matchs. […] Nous voyons des personnes normales, avec des corps plus ou moins musclés, au lieu de ces athlètes professionnels avec tablettes de chocolat, mais qui jouent bien au foot. C'est trop mignon ! Vraiment bien…Allez la Palestine pour la Coupe du monde !

Haitham Sabbah, un blogueur palestinien qui réside à Bahreïn, écrit :

On dirait que les amateurs de foot vont être capables de réussir là ou les gouvernements arabes se sont misérablement plantés, ou n'ont même pas essayé : rompre le siège inhumain et illégal d'Israël sur Gaza !

Deux jeunes blogueuses de Gaza étaient ravie de pouvoir assister à leur premier match de foot, le deuxième de la coupe. Lina Al Sharif, sur le blog Live From Gaza, a même été surprise de pouvoir y aller:

Les stades à Gaza sont pour les hommes. Des filles qui vont voir un match de foot, c'est peu courant. Alors, mon amie et moi, nous avions peur que nos parents ne nous laissent pas y aller. Mais, surprise, mon père m'a donné la permission, en pensant que je m'ennuierai et que je partirai vite.  J'étais contente, même si je ne suis pas fan de foot. Mais ça ne voulait pas dire que je ne voulais pas tester l'ambiance d'un terrain de foot, regarder comment les gens s'enthousiasment pour des hommes qui se passent un ballon.

Le match était fixé à cinq heures. Nous ne voulions pas aller sur le territoire des hommes à trois filles, alors, les frères d'amis sont venus avec nous (alors qu'ils sont beaucoup plus jeunes que nous!). Les trois filles en foulard ont reçu des regards genre “QU'EST CE QUE VOUS FAITES ICI ?” des gardes du terrain. Ils pensaient que nous étions des journalistes, mais en toute innocence, nous leur avons dit, “Nous somme ici parce que nous voulons regarder le matchs”. Toujours surpris, ils nous ont donné des sièges là où étaient les supporters étrangers parce que nous étions vraiment les seules filles, à l'exception de quelques unes qui sont arrivées plus tard.

Le match lui même est commenté sur ce billet de Lina. Elle conclut :

C'était une journée spéciale pour nous. Une nouvelle expérience qui nous a permis de presque assister à un vrai match de football. La Coupe du monde de Gaza est un projet dont beaucoup pourraient sous-estimer la valeur. Mais l'idée de cet événement est au cœur du problème de Gaza…le siège. Beaucoup ne pensent pas aux jeunes de Gaza et à leur besoin de faire du sport. Cet événement offre aux gens de Gaza un certain sens de la solidarité, mélangé avec la distraction d'un match de football.

Lina a mis en ligne une courte vidéo tournée pendant le match :

Amal est l'amie de Lina, elle raconte sur Hopeingaza son après-midi au stade :

C'était vraiment surprenant de voir que les étrangers [à Gaza] soutenaient cette coupe du monde, je croyais qu'ils n'auraient jamais pris cette chose au sérieux et pour eux, c'est pas grand chose, mais au contraire, ils sont venus, et ils nous ont soutenus, et ça représente énormément pour moi et pour tous les Palestiniens. Voir un match de foot était sur la liste des choses que j'aimerais faire, un match de foot à l'étranger, parce que je savais qu'il n'y aurait jamais de match de foot a Gaza, mais c'est à Gaza que j'ai réalisé un de mes vœux, pendant la Coupe du monde de Gaza 2010… Cette coupe du monde est comme est cri vers le monde extérieur qui nous regarde souffrir sous le siège, incapables de rien faire, comme des handicapés, et qui prouve que nous sommes capable de le faire…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site