Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Indonésie : Colère en ligne au sujet de l’agression de deux responsables chrétiens

(Billet d'origine publié le 13 septembre)

Le Révérend Luspida Simanjuntak et le Sintua (« ancien » de l’église en langue Batak) Asia Lumban Toruan de l’Eglise Huria Kristen Batak Protestan (HKBP) de Ciketing en Indonésie ont été poignardés dimanche matin (12 septembre). Le Révérend Simanjuntak a été blessé à la tempe gauche, mais le Sintua Toruan a dû subir une opération chirurgicale afin de refermer une incision de 3 cm dans le foie résultant de l’attaque. Selon les dernières nouvelles, le chirurgien a réussi à stopper l’hémorragie et l’état du Sintua est stationnaire.

L’église HKBP de Ciketing a été par le passé interdite par les autorités faute de permis approprié. Cette interdiction avait été levée après que l’église eut répondu aux exigences des autorités. Mais la fermeture a de nouveau été ordonnée, quelques jours après cette réouverture, par le gouvernement local, lequel a déclaré que l'église n’était pas désirée par la communauté locale. Fondée en 1990, l'Eglise Ciketing HKBP compte près de 1.500 membres.

La cathédrale de Djakarta vue depuis la mosquée Istiqlal, la plus grande mosquée d'Asie du Sud-Est. Photo sur Flickr de TeeJe sous licence Creative Commons

Un groupe d’extrémistes se donnant le nom de Forum Musulman du Sub-district de Mustika Jaya (FUI) a déjà attaqué cette église à plusieurs reprises par le passé.

Du côté des Pemuda Indonesia (Jeunesses Indonésiennes), le blogueur Don Sisco affirme que la liberté de culte de l'église a de nouveau été castrée par les resposables du maintien de l'ordre. Il a également réagi aux propos du président indonésien, lequel s’est engagé à ce que cessent les attaques à l’encontre des lieux de culte.

Presiden Yudhoyono menegaskan tak ada ruang bagi para pelaku tindak kekerasan di Indonesia. Tindak kekerasan atas dasar dan alasan apa pun, lanjutnya, tidak dapat ditoleransi. Pelaku pun mesti dipastikan mendapat sanksi sesuai peraturan dan perundang-undangan berlaku. Presiden memerintahkan, polisi mampu memastikan kejadian serupa tak terulang.

Melihat sikap SBY ini, kita ingin rasanya tertawa terbahak-bahak dan merasa sangat iba, Mengapa begitu bodoh Presiden kita. Apakah pelajaran Sekolah Dasar saja Presiden kita tidak tamat ? Karena pada SD pernah diajarkan lebih baik mencegah dari pada mengobati, Sedia payung sebelum hujan. Akan tetapi Presiden kita yang satu ini Sakit dulu baru diobati, kehujanan dulu baru beli payung.

Le président Yudhoyono a déclaré qu'il n'y a pas de place pour les coupables de violence en Indonésie. Il a affirmé que la violence ne sera en aucun cas tolérée, et que les coupables seront poursuivis et punis conformément à la loi. Le président a également ordonné à la police nationale de faire en sorte que ce type d’incident ne se reproduise plus jamais.

Entendre ses déclarations nous a fait rire, et nous sommes désolés pour lui. Notre président est-il stupide? A-t-il oublié que «mieux vaut prévenir que guérir, ou qu’il vaut mieux « préparer son parapluie avant la pluie ». Ce que fait le président est «guérir les malades» et « ouvrir le parapluie alors que nous sommes déjà trempés ».

Don Sisco fait également part de son inquiétude du fait de la réaction tardive de Yudhoyono.

Ataukah hal ini memang keingingan SBY ? agar dia seolah-olah menjadi pahlawan kebebasan beragama . Paling tidak metode ini masuk kategori Politik Pencitraan

Est-ce que SBY (Note de l'auteur: surnom populaire du président Yudhoyono) voulait que cela se produise ? Pour qu'il puisse apparaître comme le héros de la liberté religieuse. Ou alors utilise-t-il cette méthode afin de modifier l’image de sa politique ?

Sur Being Me on Mine, un blogueur connu uniquement sous son surnom, Kupretist, dit que l'incident est survenu parce que cette communauté n'est pas habituée au pluralisme. Il se demande pourquoi certains membres de la majorité musulmane en Indonésie veulent empêcher les minorités de pratiquer leur culte.

Menurut pemerintah penyerangan tersebut adalah kriminal murni dan bukan konflik agama, akan tetapi bagaimana jika terjadinya penyerangan tersebut adalah dikarenakan motif atau tendensi agama.
[…] Sebagai umat Islam seharusnya mengerti tentang prinsip-prinsip pluralisme dan toleransi yang dicanangkan dalam al-Qur'an bahwa “Laa ikraha fi al-diin.” yakni tidak ada paksaan dalam beragama.

Selon le gouvernement il s’agit d’une simple attaque criminelle et non d’une querelle interreligieuse, mais si l'attaque était en fait motivée par (une querelle) interreligieuse ?
[…] En tant que musulmans, nous devons comprendre que le Coran cite les principes de pluralisme et de tolérance “Laa ikraha fi al-Diin”, ce qui signifie que nous ne devons pas forcer la foi (de quelqu'un).

Les autres croyants doivent bénéficier de la liberté de culte, ajoute-t-il :

Mungkin saya takkan terburu-buru mengatakan bahwa oknum yang menusuk pendeta itu adalah orang Islam, akan tetapi saya hanya mengomentari kenapa kita orang Islam begitu susahnya menerima perbedaan di tengah masyarakat, begitu sulitnya berinteraksi dengan orang non-muslim. Apakah hanya karena secara prosedur tidak mendapatkan izin dari masyarakat yang mayoritas beragama Islam lantas kita harus menggempur segolongan umat yang minoritas tersebut.

Je ne veux pas conclure de manière précipitée et dire que celui qui a poignardé le Révérend était un musulman, toutefois je me demande pourquoi pour nous, musulmans, est-il si difficile d'accepter les différences dans notre communauté, pourquoi les relations avec les non-musulmans sont-elles si difficiles pour nous ? Pourquoi devrions-nous empêcher les croyants issus de minorités (de pratiquer leur religion), simplement parce que leur lieu de culte n'a pas de permis de construire?

Le blogueur affirme qu'il est d'accord avec le Révérend Luspida Simanjuntak lorsqu’il affirme que “la justice n’existe pas pour les minorités”. Il dit aussi que le gouvernement peut toujours courir après les suspects, mais qu’il passe sous silence la racine du problème :

Sekarang ketika terjadi penusukan itu apa bisa diselesaikan hanya dengan mencari pelaku penusukan dan mengatakan bahwa hal tersebut adalah kriminal murni, sementara akar persoalan tidak bisa diselesaikan, di mana sebagai mayoritas umat beragama di Indonesia, umat Muslim seharusnya lebih bisa menerima perbedaan di tengah masyarakat dan berinteraksi dengan umat agama lain dengan sikap toleran dan tenggang rasa. Mereka umat non-muslim meskipun sedikit jumlahnya juga membutuhkan tempat ibadah dan kebebasan untuk menjalankan ibadah mereka sebagaimana umat Islam bebas menjalankan ibadahnya.

Le problème peut-il être résolu en partant à la chasse au coupable et en soutenant que l'incident n'était qu’une affaire de criminalité, tandis que les racines du problème sont laissées à l'écart ? La majorité des croyants indonésiens, les musulmans, devraient accepter les différences entre les gens et avoir plus de relations avec ceux de religions différentes, avec tolérance et sensibilité (envers les autres). Les non-musulmans ont eux aussi besoin de lieux de culte et de la liberté d’accomplir leurs devoirs religieux, tout comme nous, les musulmans, sommes libres d’accomplir des nôtres.

Le rôle des médias généraux
Les Facebookers Fitri Bintang Timur et Suluh Legowo ont discuté de l'incident et de la façon dont les médias généraux l’ont rapporté :

Suluh Legowo: gw sendiri ga yakin itu ‘tindak kekerasan terhadap kebebasan beragama'…kalo misalnya yang ditusuk ustadz, paling kalimat pertama itu ilang…i guess sensationalist journalism always prevails since they can just give a corrective statement later on if it turns out wrong…
bukannya gw ‘mengamini’ tindakan kekerasan begitu, cuma pemberitaan yang seperti itu ‘kan cuma mancing emosi orang aja demi popularitas sebuah artikel…
oke lah diberitain, cuma jangan pake embel2 ‘kebebasan beragama’ kalo tindakan perorangan gitu…pelakunya juga ga dikenal, apalagi alasan perbuatannya apa…
don't ASSUME things…
ASSUME makes an ASS out of U and not ME…

Je ne suis pas sûr qu’il s’agissait-là d’un acte de “violence contre la liberté religieuse” .. Par exemple, si la victime avait été un religieux, le premier mot (du titre) aurait certainement disparu. Je suppose que le journalisme à sensation l'emporte toujours, car ils peuvent simplement faire un rectificatif plus tard s'il s'avère que c’était faux. …
Non pas que j’approuve l’agression, c'est juste que cet article va mettre les gens en rage, tout ça pour accroître la diffusion de l'article.
Il est normal d’en parler, bien sûr, mais ne mettez pas “liberté religieuse” quand il s’agit de toute évidence d’un acte individuel. Nous ne savons pas qui fait cela, ni pour quelle raison.
don't ASSUME things…
ASSUME makes an ASS out of U and not ME…

Fitri Bintang Timuremang sih buat bikin statement butuh penyidikan lebih lanjut. […] orang yang secara tidak sensitif melihat tidak akan menyadari ini adalah upaya peningkatan intensitas konflik seperti yg dilakukan di poso circa 1998-9. dan ini menarik karena kemarin SBY baru komentar keras ttg pembakaran Al Quran pada pastor Jones, jadi many eyes melihat tindakan pak Beye mau ngapain.

Il est vrai qu’avant de faire une déclaration, il y a besoin d’une enquête approfondie. […] Les personnes les moins sensibles ne sont pas conscientes que cela pourrait devenir un moyen d'intensifier les conflits, comme celui qui s'est produit à Poso vers 1998-99. Et ceci est particulièrement intéressant parce que SBY a récemment condamné le projet du pasteur Terry Jones de brûler le Coran, de sorte que tous les regards sont braqués sur lui (le président).

Suluh Legowo souligne également l'importance de se conformer à l'éthique du journalisme et à ses règles. Il explique que:

there's no point massa memahami ada usaha peningkatan konflik kalo sembari dipicu emosinya…
masalahnya di sini adalah kompas itu termasuk ‘sumber terpercaya’ di indo…ga perlu lah pake kalimat pembuka model tabloid lampu merah begitu…masih banyak penduduk yang masih blom bisa mikir beyond what's being told and taking things for granted…

Il ne sert à rien d’éduquer le public au sujet de la provocation des conflits tout en déclenchant l’émotion générale.
Kompas est la source la plus fiable en Indonésie, ils devraient éviter ce genre de titres pour tabloïds. Il y a encore beaucoup de gens qui sont incapables de penser au-delà de ce qu’on leur dit, et qui considèrent ces choses pour acquises.

De même, faisant référence aux Défenseurs du Front Islamique (FPI), le groupe d'extrémistes accusé d’avoir pris part à l'incident du fait de leurs attaques précédentes contre la congrégation, Suluh dit:

fpi ormas islam?
HA-HA-HA-HA-HA…
mereka mah orman…organisasi preman…memiliki cara baru memahami islam yaitu dengan menggunakan DENGKUL…

FPI, une organisation musulmane civile ?
HA-HA-HA-HA-HA…
Il s’agit plutôt d’un groupe de gangsters, qui imposent leur manière de comprendre l'islam, avec le genou. (Note de l’auteur: “penser avec le genou” est un dicton populaire indonésien qui signifie idée, pensée ou projet stupide).

Comptes utilisateurs aux photos effacées
Les utilisateurs de Blackberry et de Facebook ont enlevé leur photo de profil afin de protester contre les incidents interconfessionnels, passés et récents, qui ternissent la réputation de l'Indonésie en tant que pays pluriel et tolérant.

Jonathan Jodie: True Story from Kompas.com, verified! Sebagai tanda duka atas kekerasan terhadap kebebasan beragama, mari hitamkan foto contact kita. Pendeta Ditusuk di HKBP Ciketing Bekasi http://m.kompas.com/news/read/data/2010.09.12.1126458

Information vraie de Kompas.com, vérifiée ! Montrons notre inquiétude face à cette attaque à l’encontre de la liberté religieuse en retirant notre photo de profil. Le Révérend de l’église de Ciketing Bekasi HKBP a été poignardé.

Les Indonésiens utilisateurs de twitter ont également exprimé leurs opinions au sujet de ce récent incident :

bigbon12 : Perlukah para muslim yg trgabung dlm anti-kristen sampai mencelakai seorang Pendeta?Obama bisa mempertahankan sebuah masjid di NYC,tapi SBY gak bisa mencegah robohnya gereja !

Des musulmans anti-chrétiens doivent-il faire du mal à un révérend ? Obama peut défendre la mosquée de NYC, mais SBY n’empêchera pas la démolition d’une église.

bloody243 RT @La_181: Kok tega yah Nusuk2 pendeta pas lagi ibadah.. :( sebener'nya masyarakat indonesia punya moral nggak sih..?? Sedih banget..

Comment peut-on poignarder un Révérend durant le service dominical?
Les Indonésiens ont-ils encore une conscience morale ? C’est si triste.

taraarisa : Iba ngeliat pendeta #hkbp bekasi yg dipukulin org2. Mau ke gereja aja susah ya, ampe hrs dipukulin dulu

Je suis désolée pour le Révérend HKBP qui a été frappé par des inconnus. Comment se fait-il qu’il soit difficile de se recueillir dans une église au point d’être d’abord frappé ?

Alissa Wahid, fille de feu l'ancien président Abdurrahman Wahid (Gus Dur), qui était connu pour sa vision pluraliste du pays, a mis à jour son Twitter en évoquant la situation des victimes :

@alissawahid : Dear @dhyudanie .. Sy barusan telp ibu Pendeta Luspida #hkbp dan konfirmasi bhw anggota Majlis Gereja bp.Sihombing semakin baik keadaannya

Je viens juste de recevoir un appel du Réverend Luspida #hkbp qui confirme que Mr. Sihombing se rétablit.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site