Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Le droit de grève reconnu ?

Depuis le début de 2010, des grèves d'ouvriers ont fait leur apparition en Chine à telle échelle que les médias généraux de l'Occident, tels le Financial Times, y ont vu l'émergence d'un nouveau mouvement des travailleurs. Il y a peu, les ouvrierrs chinois ont même exercé leurs droits en Russie.

Selon RIA Novosti, plus de 150 ouvriers chinois ont débrayé les 13 et 14 septembre suite au non-paiement de leurs salaires sur un chantier d'infrastructures pour le sommet de l'APEC 2012 en Russie [ces liens sont en anglais].

Feng Shanzhi de Mil Forum a relevé l'information et critiqué les autorités russes qui ont envoyé la police militaire pour réprimer la grève. De nombreux commentaires étaient cependant en désaccord avec l'auteur :

sunnyrain: 你在国内罢共产党的工试试?普京够仁慈的了。

翅膀:资本主义国家的外交政策都不是国际主义,都只讲利益.就跟我们现在现实中人与人之间的关系是一样的.
所以在资本主义世界里,只有共同的利益,没有坚固的朋友.这点是必然.
他们是不能体会国际主义的.也不知道国际主义的伟大.所以时常咒骂毛主席援助非洲等国家.却不知道到今天我们还因彼受着许多益处.
而且资产阶级对工人罢工这样的事,只会越来越强硬,而且手段也越来越高.威逼利诱,忽悠分化.无论在哪个资本主义国家都是这样.
说到底,全世界的资产阶级联合起来了。可是无产阶级还没觉醒.

sunnyrain : Essayez de faire grève contre le Parti Communiste Chinois, Vladimir Poutine est déjà gentil en comparaison.

翅膀: La politique diplomatique des pays capitalistes n'est pas l'internationalisme. Ils ne se soucient que de leur intérêt, comme dans nos relations de la vie quotidienne. C'est pourquoi, dans un monde capitaliste, les pays n'ont que des intérêts communs, mais pas d'amitié durable. C'est inévitable.

Ils n'ont aucune idée de l'internationalisme, et ne connaissent pas la grandeur de ce concept. Ils ont souvent maudit le Président Mao pour son aide à l'Afrique à l'époque, sans savoir que nous bénéficions considérablement aujourd'hui d'avoir aidé ces pays pauvres.

De plus, les capitalistes auront la main de plus en plus lourde sur les grèves, et ils savent utiliser stratagèmes et intrigues. Le monde des des capitalistes s'est uni, mais les prolétaires doivent encore s'éveiller.

Si le commentaire ci-dessus est quelque peu idéologique, beaucoup de défenseurs des droits des travailleurs n'en sont pas moins convaincus que la mauvaise situation des ouvriers en Chine est le résultat de l'exploitation par les mutinationales. Pour citer un exemple, Qianhong, un commentateur connu, a critiqué l'opinion du représentant de Goldman Sachs Chine sur les grèves ouvrières :

这些资本代言人担忧什么呢?不就是跨国资本在中国劳动力产品低成本、低价优势的丧失,而以投资重点投向印度、越南、印度尼西亚、巴西等地相要挟,阻遏中国劳动生产率、产品价值和整个社会产出消费价值提升吗?!

Qu'est-ce qui inquiète le représentant du capital ? Il ne s'agit que de l'intérêt qu'ont les entreprises multinationales à un faible coût du travail. Elles menacent d'investir dans d'autres pays comme l'Inde, le Vietnam, l'Indonésie et le Brésil pour empêcher la hausse du taux de productivité du travail et produire de la valeur.

明眼人谁都知道,“提高工资,可能会使得一些纯粹成本导向盈利的企业转移生产基地”,但是,也会使得一大部分底层劳动者的消费能力增加,进而增加国内消费市场的容量…

Ceux qui ont les idées claires savent qu'augmenter le salaire conduira à relocaliser la ligne de production dans les secteurs qui extraient leur profit du coût de production. Mais cette politique va aussi stimuler le pouvoir d'achat de la classe ouvrière et renforcer le marché de la consommation intérieure…

Suivant en cela de nombreux militants des droits des travailleurs et économistes, Qianhong a appelé à un amendement constitutionnel pour protéger le droit de grève :

如果中国工人的维权举措,必须在“跳楼”或“罢工”之间作非此即彼的选择,那么,滾滾诸公,行行好,还是让他们享有“罢工维权”的自由和尊严吧!

与时俱进的口号,在中国已经喊快二十年了,从1982年到未来2012年正好三十年了,中国共产党18大也将在这一年召开。中国工人的罢工自由这一条,再也不能在中华人民共和国宪法中堂皇缺位了,中国该修宪了!

Si le choix des ouvriers chinois est entre “se suicider” et “faire grève” pour défendre leurs droits, alors soyez quelqu'un de moral et laissez-les utiliser leurs droits à faire grève, laissez-les vivre dignement !

Le slogan “progresser avec son temps” est observé depuis 20 ans en Chine. La politique d'ouverture (1982-2012) approche son 30ème anniversaire et le 18ème Congrès national du PCC se tiendra en 2012. Les droits et la lliberté de faire grève ne devraient pas faire défaut dans la constitution de la RPC. Il est temps pour la Chine de réformer sa constitution.

Après la grève chez Honda en juin, beaucoup sont tout à fait optimistes sur le fait que les grèves deviendront bientôt un moyen approprié pour les ouvriers chinois d'améliorer leurs conditions de travail. Lin Da Min relève que les médias généraux ont commencé à utiliser le mot “grève” (罢工) dans leurs articles :

由于种种因素,一直以来,“罢工”只是个历史名词和法律名词。现实中,对于工人这一争取权益的方式,别说少有发生,就是有,类似出租车司机罢工,也往往以“集 体喝下午茶”这样的奇怪方式表达,至多是一个听起来温柔一些的“罢运”。事实上,媒体在关注本田中国工人罢工一事上,也有微妙之处。比如,本田中国员工 “走向操场”、“停工”……在些许犹豫之后,“罢工”一词终于出现在新闻报道和标题里。这是一个进步的信号。

Pour diverses raisons, le mot “grève” a toujours été utilisé dans les documents historiques et juridiques. Dans la réalité, même s'il y a des travailleurs qui luttent pour leurs droits et intérêts, comme une grève de taxis, on l'exprimerait en termes subtils, comme “ils ont un thé de l'après-midi” ou “ils refusent de rouler”. En fait, les média ont d'abord dit “défiler vers le terrain de jeu”, “l'usine a cessé de fonctionner” pour parler de la grève des ouvriers de Honda. Après une certaine hésitation et discrétion, ils ont commencé à utiliser “grève” dans les titres de journaux. C'est un signe de progrès.

Cependant, un tel optimisme pourrait être prématuré. Le mot “grève” reste un terme politiquement sensible, censuré et filtré dans les principaux moteurs de recherche. Ci-dessous, une capture d'écran des résultats de la recherche pour “grève” (罢工) sur Baidu Tieba (un forum généré automatiquement). La note dit : “Désolé, en vertu de la réglementation et de la loi existantes, ce forum ne peut être ouvert”. Un même avertissement est apparu sur tous les principaux portails internet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site