Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cambodge : Femmes entrepreneurs et médias sociaux

(Liens en anglais) La page Cambodian Women in Business (‘Femmes du Cambodge en affaires’) a été créée sur Facebook en novembre 2009 pour partager les expériences des femmes qui montent des entreprises et un réseau au Cambodge. Depuis lors, un certain nombre de rencontres formalisées ont été tenues par le réseau avec le soutien de la Coopération Financière Internationale du Cambodge. La semaine dernière, la première rencontre informelle a été organisée avec succès avec des contributions individuelles.

Une quarantaine de participantes du réseau étaient présentes à la rencontre du 3 juin pour débattre comment Facebook pouvait faciliter leurs diverses entreprises. L'événement a été suivi par des blogueurs, e-entrepreneurs, femmes d'affaires et associations de la société civile.

Photo publiée avec l'aimable autorisation de @homePhotography by Jerry

Le débat a d'abord porté sur l'émergence de nouveaux outils de médias sociaux susceptibles d'atteindre une audience-cible plus vaste et spécialisée que celle des médias traditionnels. Puis les tables-rondes ont permis d'échanger des conseils sur la manière de tirer le meilleur parti de Facebook pour le développement des entreprises.

“Ana et Jerry ont donné des trucs pour accroître le nombre de fans : inviter des amis [pendant qu'ils sont en ligne, pour qu'ils puissent répondre rapidement à votre demande], encourager les amis à cliquer sur le bouton “j'aime” au moment où votre page apparaît sur leur profil et que vos services y font de la publicité ; utiliser la publicité.”

Puis on a également discuté des start-up d'e-commerce via Facebook. Linda Lee, une jeune étudiante et propriétaire d'une boutique en ligne appelée Unique Style Online Shop“, (‘Boutique en ligne Style Unique’) a incité ses consoeurs entrepreneurs à se servir des diverses plate-formes de médias sociaux pour faire grimper la rentabilité. Linda insiste :

Photo de l'auteur : au micro, Linda Lee

 

 

“Si vous vendez en ligne, le coût de lancement est minime : pas besoin de stock, ni de magasin, de loyer, d'électricité, de personnel.”

Elle donne aussi le conseil que la stratégie de marketing et de vente sera bien plus efficace en s'adressant avec douceur aux clients pour une meilleure relation. Elle ajoute l'importance de proposer une livraison et des moyens de paiement aisés. Elle a indiqué quelques stratégies de marketing :

“parlez avec douceur et avec les mots de vos clients : cela les mettra en confiance (vous êtes aimable) et ils peuvent vous comprendre (pourquoi utiliser un anglais littéraire quand eux se servent d'un mélange de khmer et de mots d'anglais basiques). Ils se sentent votre égal. Il y a des commerces gérés par des hommes qui ciblent des acheteuses (vêtements, cosmétiques) et ils utilisent exactement le même vocabulaire et style avec des “waouh!” et “chérie !”, une note de Femmes du Cambodge en affaires

La plupart des participantes souhaitaient en savoir plus sur la façon d'utiliser le pouvoir des médias sociaux dans l'intérêt de leurs entreprises. Elles voulaient aussi comprendre les méthodes pour favoriser une meilleure relation avec la clientèle. Plus important, une rencontre informelle de ce type a été perçue comme utile pour la construction d'un réseau de femmes entrepreneurs dans le pays. Le Dr. Lili Sisombat, organisatrice de l'événement et initiatrice de la page  “Femmes du Cambodge en Affaires”, espère que cette mise en réseau unique dans la communauté des affaires sera durable.

1 commentaire

  • Excellent cette réunion des femmes d’affaires cambodgiennes.. c’est une preuve de la vivacité économique de ce pays!

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site