Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Manifestations anti et pro-Bachar à travers le monde

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur le soulèvement en Syrie 2011.

Alors que le bilan des morts s'alourdit en Syrie, la communauté internationale perd patience et durcit le ton contre le président syrien Bachar Al Assad, en exigeant le changement et des réformes. Hors du pays, la diaspora s'implique aussi activement depuis le début de la contestation en mars 2011. La plupart des grandes cités du monde ont connu des rassemblements et des manifestations, les unes demandant à Assad de s'en aller, et d'autres lui déclarant leur amour à la vie à la mort.

De San Francisco (11 juin 2011) à Chicago (3 juillet),  en passant par Washington DC (23 juillet), la capitale des USA, où les gens ont scandé : ‘‘Va t'en va t'en Bachar” devant la Maison Blanche : presque toutes les grandes villes des Etats-Unis ont vu des rassemblements d'opposition témoignant leur solidarité avec les habitants de Daraa, Homs et Deir el Zor entre autres.

Voici la vidéo mise en ligne par AhmedIbnAlsham le 6 août, où l'on voit des manifestants tenir une affiche représentant Hafez et Bachar Al Assad avec l'inscription : ”Tel père, tel fils” :

Assad compte aussi des partisans aux Etats-Unis, en Californie par exemple (3 avril). Chicago aussi a tenu des rassemblements pro-régime le 3 avril et le 1o juin, tandis que des défenseurs du régime se réunissaient devant le siège des Nations Unies à New York (1er mai) pour déclarer leur amour à leur chef.

La vague des rassemblements a aussi atteint l'Amérique latine. Le 26 juin, les Syriens de Santiago, au Chili, ont scandé “El Pueblo Quiere Bashar el Assad” soit ”Le peuple aime Bachar Al Assad”, comme le montre cette séquence par Zaizuni :

Passons en Europe et commençons par Londres (18 juin) où les Syriens ont traité Assad d'assassin, et continuons avec Bruxelles (23 juillet), siège du parlement européen, puis Milan en Italie (12 et 17 juillet), où les manifestants ne veulent plus se contenter de réformes ni même d'appeler au renversement du  régime. Ils veulent le faire passer en justice.

Voici une vidéo de Hazem Daoudi, prise à Genève, en Suisse, le 6 août, devant le siège de l'ONU :

http://www.youtube.com/watch?v=cSi0hnR4P5c&feature=channel_video_title

La France, qui abrite une grande communauté syrienne, a connu des manifestations continues, comme à Strasbourg les 2 et 16 juillet, et cette occupation de 2 semaines, face à la Place du Châtelet à Paris. L'utilisateur YouTube Mesudh75 publie cette vidéo montrant une manifestation pacifique devant le consulat et le centre culturel syriens à Paris :

En Allemagne, on est descendu dans la rue à Leipzig (7 juillet), Berlin (23 juillet) et Bonn les 6 et 8 août, sans oublier Munich où le même jour, comme on le voit sur cette vidéo de HutaafElhurriyyeh, les Allemands ont montré leur solidarité avec les Syriens et chanté l'hymne national syrien :

De là, passons à Vienne, en Autriche, où une autre manifestation a eu lieu, voir cette séquence filmée et publiée par AhmadSouri le 9 août devant l'ambassade syrienne :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u5sEIwtAJqU#at=31

Des manifestations anti-Bachar se sont aussi déroulées en Ukraine (22 avril), Roumanie (30 juin), Russie (31 juillet) et Grèce (2 août), appelant à la fin du fascisme :

En Turquie, les manifestants se sont rassemblés devant l’ambassade d'Iran à Istanbul le 5 août, pour dénoncer la position de la République islamique face à la contestation. Ils ont été rejoints le 7 août par des membres du parti de la Félicité ou Saadet devant le consulat syrien comme on le voit sur cette vidéo de khaled111h:

Mais Assad peut aussi compter sur ses partisans en Europe, qui le considèrent comme l'unique garant de la stabilité et de la sécurité en Syrie. Les rues de Paris, en France, ont vu plusieurs manifestations le 11 juin et les 3, 4, 11 et 12 juillet.

La diaspora d’Odessa, en Ukraine, a lâché des ballons aux couleurs syriennes le 4 juin en soutien à Assad. D'autres ont défilé le 6 juin à Kazan en Russie pour la même raison.

Les Syriens d'Arménie ont eux aussi exprimé leur soutien à leur président en mars 2011 :

http://www.youtube.com/watch?v=Z_i3rruF18I&feature=related

Malgré les turbulences et désordres dans le monde arabe, et ses propres révolutions intérieures, ses capitales ont tenu à montrer leur solidarité et leur compassion pour les Syriens.

Voici Tunis le 6 août, avec une vidéo de wadoodfreesyrian, où les gens scandent :” La Syrie est libre ! Bachar dégage !” :

En Egypte le 1er août, OmawiTV montre des gens en colère après le massacre de Hama, exigeant l'expulsion de l'ambassadeur syrien :

http://www.youtube.com/watch?v=B8EDEOpiFlE

Au Liban, la situation est rendue délicate par la relation compliquée entre les deux pays. A de nombreuses reprises, opposants et loyalistes du régime de Damas se sont affrontés et l'armée a dû s'interposer entre les protagonistes. Le dernier rassemblement de solidarité avec les Syriens s'est tenu lundi 8 août sur la Place des Martyrs à Beyrouth. Y ont assisté de nombreux intellectuels, journalistes et militants parmi lesquels on a relevé la présence de l'éminent compositeur et chanteur libanais Marcel Khalife. Les photos de l'événement, par Mahmoud Ghazayel, sont visibles sur Facebook.

Les participants scandaient “Ceci est le cri du Liban – L'appel aux Droits Humains’.

Les Jordaniens ont conduit Taraweeh, les prières nocturnes du Ramadan, le 2 août devant l'ambassade de Syrie, comme on le voit sur cette vidéo filmée en direct de la scène par Basemaggad. Bassem a enregistré une autre vidéo aussi le 8 août.

Des rassemblements similaires ont eu lieu dans les villes des monarchies du Golfe, comme à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 8 août, où on entend clamer “La Syrie est à nous et non à la famille Assad” :

Voici une autre vidéo en provenance de Djeddah le même soir, par hama19822011 :

Au Koweït (5 et 7 août) et à Bahreïn (5, 8 et 9 août), les manifestants réclament l'expulsion de l'ambassadeur de Syrie des deux pays respectifs et le gel des relations bilatérales avec Damas. Plusieurs personnalités politiques et députés des deux parlements assistaient aux manifestations.

Cette vidéo de daraahoran montre des gens au Koweït devant l'ambassade syrienne, appelant au renversement du parti Baas.

Syriens et Bahreïnis ont défilé à Manama le 9 août, en scandant “Daraa, nous sommes avec toi, jusqu'à la mort !”

Nous terminons notre revue sur le continent australien, où les opposants et partisans d'Assad ont aussi exprimé leurs positions.

A Auckland, en Nouvelle Zélande, environ 200 personnes se sont rassemblées le 30 juillet en protestation contre le régime qui tue les civils syriens innocents.

Des manifestations ont aussi eu lieu à Sydney, en Australie, le 2 août contre le régime :

Lors d'une autre manifestation à Sydney le 3 avril, le mot d'ordre était ”Bachar est le meilleur président de tout le Moyen-Orient et du monde il n'y en aura pas de pareil”.

Des manifestations contre le régime syrien sont prévues à Londres, Paris et Tunis demain (13 août).

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur le soulèvement en Syrie 2011.

Vignette et image utilisée ‘Manifestation de soutien à l'opposition syrienne au Département d'Etat – Berlin’, par Thorsten Strasas, copyright Demotix (06/08/11).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site