Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Sri Lanka : Des clubs pour l'unification de la nation

Tous les liens ci-dessous sont en anglais.

Au Sri Lanka, 26 ans de guerre civile ont marqué les esprits et c'est une tâche colossale que de soulager toutes les tensions dans ce pays multi-ethnique, multi-confessionnel et multiculturel en vue d'amorcer le processus de réconciliation et d'unifier la nation.

Le Sri Lanka a pendant longtemps été divisé selon des critères ethniques. Les enfants de la guerre ont grandi sur fond de préjugés, de haine et de divisions entre communautés. Les suspicions et les malentendus les empêchent encore de combler le fossé qui les sépare. Une association, Sri Lanka Unites (Le Sri Lanka s'unit), s'adresse aux jeunes Srilankais et se propose de former de jeunes leaders dans les communautés qui un jour on l'espère uniront la nation autour de l'espoir et de la réconciliation. Voici ce qu'explique Sri Lanka Unites sur son site internet:

Notre vision consiste à “unir la jeunesse de toutes origines ethniques et religieuses à travers le Sri Lanka en un mouvement promouvant la réconciliation, créant une nation pacifique et prospère pour les générations à venir.

Notre mission est “d'être un symbole et un exemple du puissant potentiel que les Srilankais ont à leur disposition s'ils unissent pour le développement durable, la paix et la prospérité”

Sri Lanka Unites a débuté ses activités en 2009 par la création d'un réseau de clubs scolaires au plan national. Son équipe rend régulièrement visite aux écoles, organise des ateliers, des conférences sur le leadership et bien d'autres événements à travers le pays.

La réconciliation est un sujet sensible et, alors que nombre d'activistes et diplomates prennent part à des débats sur ce thème lors de tables rondes, et que certains activistes se lamentent à ce propos sur les médias citoyens, Sri Lanka Unites a pris le parti de l'action. Comme le note Indrajit Samarajiva :

L'unification du Sri Lanka (par le peuple) est la solution à nos problèmes. [..] Si j'ai bien compris, vous faites face à la question de la charrue avant les bœufs. C'est à dire que les griefs des Tamils devraient être pris en compte avant que le peuple n'accepte l'unité du Sri Lanka, de préférence par le haut. Ma réponse, choquante par sa franchise, serait : “On ne peut pas attendre, allons-y!”;  mais c'est pour cela que je ne suis pas diplomate.

Je crois que Sri Lanka Unites l'exprime bien mieux que moi. Il n'attendent ni la charrue, ni les bœufs, ils sont déjà en train de construire un Sri Lanka plus uni, dès maintenant.

Ce blogueur ajoute :

Je ne veux pas dire que les Tamils devraient oublier leurs problèmes. Je veux simplement dire que tous les Srilankais devraient mettre la main à la pâte. Je veux dire que j'essaie d'aider. J'espère que vous accepterez mes remarques dans cet esprit. [..]

J'étais en train de regarder cette vidéo de Sri Lanka Unites et je crois que je me suis rendu compte de ce que j'avais omis dans ma hâte, si vous me pardonnez l'expression : des excuses.

Voici les paroles qu'ils suggèrent que nous prononcions et c'est aussi ce que je ressens :

“Inconditionnellement et du fond de mon cœur, pour le futur de notre pays, que j'aie pris part aux actes de violence ou non, j'étais là. Si quelque membre de ma communauté vous a causé du mal, venez et réconcilions-nous.”

L'organisation a aussi été la cible de critiques contre lesquelles le Président de Sri Lanka Unites, Prashan De Visser, s'est défendu.

Sri Lanka Unites organise une “Conférence annuelle des futurs leaders”.  Les billets publiés sur le blog de l'association permettent d'en savoir plus sur la troisième édition de cette conférence qui s'est tenue cette année. Ce mois-ci (octobre 2011), Sri Lanka Unites a entamé son tour des écoles partenaires et publie régulièrement des mises à jour de ses activités sur son blog. Voici un résumé de la première partie du voyage (les photos se trouvent en ligne ici et ) :

Le 9 octobre, nous avons quitté Colombo à 16 heures en direction de Kandy. A Kandy, nous avons été hébergés par le Centre Culturel Hindou. [..] Dans cette ville, nous avons visité le Trinity College, qui accueillait la troisième édition du FLC (Conférence des Leaders de Demain) et leur hospitalité a été incroyable! Nous avons aussi visité Hillwood Girl's College. Un partie de l'équipe s'est rendue dans le district de Kurunegala où ils ont visité l'école pilote Malliyadeva  et l'école Royal International. Le 11 octobre, nous avons organisé un atelier pour les districts de Kandy et de Kurunegala dans le hall du Centre Culturel hindou. [..]

On the 'School Relationship Tour' across Sri Lanka. Image courtesy Sri Lanka Unites.

Lors du tour des écoles partenaires à travers le Sri Lanka. Image de Sri Lanka Unites.

Le 12 octobre, nous nous sommes rendus à Nuwaraeliya où se sont tenaient des réunions au St. Xavier's College et à Beacon Hill Academy, suivies par un atelier regroupant les deux institutions. Ce fut l'atelier le plus interactif et les étudiants ont très bien réagi !

Nous avons pris la route de Kegalle le 13 et nous avons visité Kegalu Vidyalaya et Kegalu Balika Vidyalaya. Le 14, une partie de l'équipe a gagné Ratnapura où ils ont été chaleureusement accueillis par Dharmapala Maha Vidyalaya, notre seule école partenaire dans ce district. Le reste de l'équipe a animé un atelier à Kegalu Balika Vidyalaya pour les écoles du district de Kegalle. St. Joseph's Convent, Kegalu Vidyalaya, Kegalu Balika Vidyalaya et quelques autres écoles y ont participé.

Les histoires d'amitiés entre élèves issus de différentes régions du Sri Lanka sont publiées sur YouTube. Sri Lanka Unites est très actif sur les médias sociaux à travers son blog, son compte Twitter, sa page Facebook,  ainsi que sur les sites Flickr et YouTube.

 

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site