Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine, Russie : Poutine n'est pas venu recevoir son Prix Confucius de la Paix…

[Liens en anglais ou chinois, sauf mention contraire] Les  communistes nationalistes chinois se sont retrouvés bras ballants lors de la remise annuelle de leur Prix Confucius de la paix, décerné pour cette seconde édition au premier ministre russe Vladimir Poutine, comme annoncé le mois dernier. Le ministère chinois de la culture a pris ses distances avec ce prix, et a même essayé de faire annuler la cérémonie de remise.

Pas plus que le lauréat de l'an dernier Poutine n'est  venu recevoir ce prix durant la cérémonie organisée  à Beijing le week-end dernier ; le blogueur Cai Shenkun explique :

颁奖仪式上,孔子和平奖评委会主席谯达摩详细介绍了第二届孔子和平奖得主俄罗斯总理普京,并由来自白俄罗斯的女留学生莎莎、玛莎用俄语宣读了关于普京的介绍。

Durant la cérémonie de remise des prix, le 9 décembre, le président du jury du prix Confucius de la paix (CPP), Qiao Damo, a présenté le lauréat de cette année, le Premier Ministre russe Vladimir Poutine, en grands détails et a remis le prix à deux étudiants de Biélorussie, Sacha et Macha, qui ont ensuite lu un éloge de Poutine en russe.

接着北京大学教授、孔子和平奖评委会评委孔庆东宣读第二届孔子和平奖授予普京的获奖理由:“鉴于弗拉基米尔·普京先生在担任俄罗斯总统和总理期间,政绩斐然,在内政外交方面均取得了卓越成就,给伟大的俄罗斯人民带来了福祉;以及他于2011年春夏之交,坚决反对北约轰炸利比亚,为维护世界和平做出了杰出贡献,从而为当代人类和平史提供了经典范例,特此颁发2011年第二届孔子和平奖。”

Ensuite, le professeur de l'université de Pékin (et membre du jury)  Kong Qingdong a énuméré les raisons pour lesquelles Poutine avait été choisi comme lauréat de ce second Prix Confucius : “Pour les remarquables réussites de Vladimir Poutine durant son mandat de président de la Russie, qui ont été reconnues tant par ses compatriotes que dans les cercles politiques étrangers, et pour le bien-être qu'il a apporté à l'admirable peuple russe, mais également pour sa ferme opposition en 2011 aux frappes aériennes de l'OTAN contre la Libye. Vladimir Poutine a contribué de façon importante au maintien de la paix dans le monde et est un modèle pour les humains contemporains. Pour toutes ces raisons, il reçoit le deuxième Prix Confucius de la Paix, pour 2011.”

Kong Qingdong (en bas)

有趣的是,俄罗斯官方无一人到场参会领奖。此前,文化部发文下令停办了该项未经批准的评选活动。有评论认为,孔子和平奖这个为对抗诺贝尔和平奖而设的奖项,不但没有为国际社会认可,就连中国官方也极力与其撇清关系。

去年的首届孔子和平奖授予台湾国民党荣誉主席连战,不过,连战并没有接受这个奖项,而是由主办者找了一位小女孩代替连战领奖。

Ce qui est intéressant, c'est que pas un seul officiel russe n'était présent pour accepter le prix. Auparavant, le ministère (chinois) de la culture avait demandé que le processus de sélection d'un lauréat pour cette “activité non autorisée” soit interrompu. Certains disent que le Prix Confucius, créé pour contrebalancer le Prix Nobel de la Paix, non seulement n'est pas reconnu au niveau international mais que même les autorités chinoises tentent de ne plus rien avoir à faire avec lui.
 

L'an dernier, le Prix Confucius avait été décerné au président honoraire du Kuomintang Lien Chan, mais même lui n'était pas venu recevoir le prix et une jeune femme avait été sélectionnée par les organisateurs pour l'accepter en son nom.

第二届孔子和平奖评选是在今年11月13号揭晓的,评委会由十六名国内学者组成,包括北京大学教授孔庆东、清华大学教授邱拙、清华大学博士费毕刚以及第一届孔子和平奖候选人谯达摩。对这个奖项,俄罗斯官方没有作出任何表态,一些俄罗斯媒体认为,普京获此奖让他感到“非常尴尬”。

事实上,官方也与“孔子和平奖”保持距离。文化部网站郑重刊登声明,表示下属“中国乡土艺术协会”从未授权任何分支机构举办孔子和平奖颁奖活动,任何机构以该协会名义举办活动,将被追究法律责任。外交部发言人也拒绝回答这届孔子和平奖的问题。

Le lauréat du deuxième Prix Confucius a été révélé le 13 novembre dernier. Il a été choisi par un jury composé de seize universitaires chinois, dont le professeur de l'université de Pékin Kong Qingdong, le professeur de l'université Tsinghua Qiu Zhuo, le chercheur Fei Bigang de l'université de Tsinghua, ainsi que le candidat au Prix Confucius de l'année précédente, Qiao Damo. La Russie n'a encore fait aucun communiqué officiel à propos du prix de cette année, mais des médias russes ont dit que Poutine lui même se sentait “extrêmement gêné” d'avoir été choisi.
 

Même la Chine essaie de prendre ses distances du Prix Confucius. Le ministère de la culture est allé jusqu'à publier un communiqué officiel sur son site, déclarant que  l'Association chinoise des arts populaires n'avait jamais obtenu une autorisation d'un quelconque bureau du ministère pour organiser la cérémonie de remise des prix, et que les organisation qui organiseraient des événements sous ce nom en seront juridiquement responsables. Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, questionné sur ce prix, a refusé de répondre à la question.

一个号称中国级的大奖让孔庆东这样的玩家来把玩,实在让官方难堪。去年第一届孔子和平奖,评选组织者是文化部所属的中国乡土艺术协会。今年第二届孔子和平奖活动一波三折,主办单位中国乡土艺术协会被文化部撤销,主办单位随后换成中华社会文化发展基金会,很快又被官方叫停。最后去年孔子和平奖候选人谯达摩在香港新注册的了一个新的机构:“中国国际和平研究中心”。

Les contorsions de ce Kong Qingdong pour essayer de faire passer ce prix pour une distinction de la Chine elle-même ont vraiment embarrassé le gouvernement.  L'Association pour l'art populaire, qui fait partie du ministère de la culture, a organisé la sélection et la remise du prix de l'an dernier. Cette année a été pavée de difficultés pour le Prix Confucius. Le sponsor officiel, l'Association pour l'art populaire, a été révoquée par le ministère de la culture, elle a changé son nom en Fonds de la société chinoise pour le développement culturel, mais celle-ci aussi a été rapidement fermée. A la fin, Qiao Moda a fait enregistrer une nouvelle association à Hong Kong, le “Centre international chinois pour l'étude de la paix”.

号称是孔子后代的孔庆东在颁奖仪式上除了赞扬俄罗斯总理普京之外,还对美国进行了猛烈抨击。他认为“美国是强盗国家、流氓国家,美国破坏了这个世界上所有人的和平”。
按照孔庆东的逻辑,只要反对美国,就可以获得孔子和平奖。

具有讽刺意味的是,就在北京授予普京“孔子和平奖”时,普京正被俄罗斯50多个城市反普京的抗议示威活动搞得头疼不已,来自北京的这个大奖似乎对他没有多少帮助。

Durant la cérémonie de remise du prix, Kong Qingdong, qui prétend être un descendant de Confucius, a non seulement loué le premier ministre Poutine, mais a également attaqué violemment les États-Unis.  “Les États Unis d'Amérique sont un pays de gangsters, un état voyou. Les États-Unis ont détruit la paix pour tous sur la terre.”

Si l'on suit la logique de Kong, tout individu s'opposant aux États-Unis mérite un Prix Confucius de la Paix.

L'aspect le plus ironique est bien sûr qu'alors qu'à Beijing on décernait le “Prix Confucius de la Paix” à Poutine, ce dernier affrontait  des manifestations anti-Poutine dans 50 villes en Russie [en français] et recevoir ce prix “prestigieux” à Beijing ne lui aurait pas été d'un grand secours.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site