Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Inculpation de Razan Ghazzawi, la mobilisation ne faiblit pas

Huit jours après son arrestation, Razan Ghazzawi a été inculpée en Syrie, d'après un article du quotidien libanais Daily Star, qui écrit [en anglais] :

D'après ses avocats, Razan a été accusée de “mettre en place une organisation visant à changer l'entité sociale et économique de l'État” et de “porter atteinte au sentiment national et de tenter d'attiser les tensions entre communautés” — tous ces chefs d'accusation étant passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à 15 ans de prison.

Logo de la campagne mondiale Free Razan

Sur Twitter, les soutiens de Razan réagissent vivement aux accusations. Le blogueur syrien @anasqtiesh écrit :

Les accusations contre Razan Ghazzawi sont une farce. Au même titre que tous les méfaits commis par le régime syrien. #FreeRazan #Syria


@anasqtiesh“porter atteinte au sentiment national et tenter d'attiser les tensions entre communautés”, c'est ce qui devrait être reproché à Assad. #Syria #FreeRazan

 

La journaliste d’Al Jazeera Dima Khatib est elle aussi atterrée :

C'est avec une grande tristesse que j'ai lu les nouvelles de @RedRazan accusée de ces “crimes”. Razan n'est pas une criminelle. Razan est quelqu'un qui se bat pour la liberté #FreeRazan

Karl Sharro, choqué en apprenant quels étaient les chefs d'accusation, et par un en particulier, écrit :

Mais l'accuser de “tenter d'attiser les tensions entre communautés”, c'est ce qu'il y a de plus insultant. Razan est extrêmement attachée à rejeter toute forme de sectarisme. #freeRazan

Laura Vidal, du Venezuela, auteur pour Global Voices, écrit :

Lorsqu'un gouvernement tente de bâillonner un blogueur, il démontre ainsi que ce dernier/ou cette dernière a raison #FreeRazan

Les campagnes de solidarité en faveur de Razan se poursuivent. Le blogueur palestinien Abir Kopty tweete :

Les blogueurs palestiniens rédigent actuellement une déclaration réclamant la libération de #Freerazan et de tous les détenus politiques syriens. #Syria

Une page Facebook est utilisée pour coordonner la campagne ; parallèlement, le hashtag #freerazan est utilisé par ses soutiens sur Twitter pour partager les nouvelles autour de cette campagne.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site