Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Grèce : “J'ai signé le mémorandum du FMI sans l'avoir lu”

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur l'Europe en crise.

Les Grecs ont été stupéfaits  lundi 23 janvier 2012, lorsque Louka Katseli, précédemment ministre du travail et de la sécurité sociale (2010) et ministre de l'économie, de la compétitivité et de l'armement naval (2009), révéla n'avoir eu que trois heures pour lire le mémorandum du FMI  [en français] sur la crise de la dette grecque.

Michalis Chrysochoidis, l'actuel ministre du développement, de la compétitivité et de l'armement naval et auparavant titulaire de la protection civile, a admis dans un entretien à une matinale télévisée [en grec] qu'il avait signé le mémorandum du FMI sans l'avoir lu du tout, pour la  bonne raison qu'il “avait simplement d'autres obligations à l'époque, il combattait la délinquance” :

Minister Manolis Chrysochoidis. Photo by Flickr user Piazza del Popolo (CC BY 2.0).

Le ministre Manolis Chrysochoidis. Photo sur Flickr de Piazza del Popolo (CC BY 2.0).

Ce qui s'est répandu comme une traînée de poudre sur la Toile, invitant aux commentaires extrêmement négatifs et aux nom d'oiseaux de la part des internautes, qui ont marqué leur mépris du système politique et brocardé l'excuse du ministre.

En l'espace d'une ou deux heures,l'affaire a accédé au niveau de trending topic mondial par le mot-clic Twitter #de_diavasa_to_mnimonio_giati (Je n'ai pas lu le mémorandum parce que…) :

@northaura: Maintenant tout twitter “est en fête” avec la déclaration “je n'ai pas le le Mémorandum” du Min. Crysochoidis, avec le hashtag #De_diavasa_to_mnimonio_giati

L'auteur et rédacteur pour Global Voices Asteris Masouras (@asteris) a fait un recueil Storify de divers billets, photos et tweets. Voici un florilège de tweets et commentaires d'internautes grecs :

@agamemnon_st: Αφού δεν ήταν δουλειά σου να μελετάς το μνημόνιο και τους νόμους, γιατί ήσουν βουλευτής;

@agamemnon_st: Si ce n'était pas votre boulot d'étudier le mémorandum et les lois, pourquoi étiez-vous député ?

George Kallis: den exeis tsipa epanw soy na valeis thylia sto laimo soy !!!! exete katastrepsi olh thn ellada me tis ypografesas

George Kallis: Vous êtes sans vergogne, vous devriez vous passer une corde autour du cou !!!! vous avez détruit toute la Grèce avec vos signatures
'The Dark Knight returns to fight crime on Athens' mean streets'. Image mocking Minister Chrysochoidis' statement. Photo via Twitpic by @Teacherdude.

'Le Chevalier Noir revient combattre le crime dans les bas-fonds d'Athènes'. Satire de la déclaration du Ministre Chrysochoidis. Photo via Twitpic de @Teacherdude.

@ngeor: #De_diavasa_to_mnimonio_giati On m'a élu pour être chef et pas pour bouquiner.

@Ovelikios: Δεν έχω διαβάσει το μνημόνιο αλλά έχω δει την ταινία

@Ovelikios: Je n'ai pas lu le mémorandum mais j'ai vu le film

@natachef#de_diavasa_to_mnimonio_giati δεν άνοιγε το attachment.

@natachef#de_diavasa_to_mnimonio_giati [Je n'ai pas lu le mémorandum parce que] le fichier joint ne voulait pas s'ouvrir.

@Stathisgr: Mnimonio? LoL, Trop occupé à taper sur les manifestants

@mpampaki: “Είχα να αντιμετωπίσω το έγκλημα. Ο Ρόμπιν είχε πυρετό κι ο Τζόκερ είχε απαγάγει το γιο του Επιθεωτητη Γκόρντον.”

@mpampaki: “Il fallait que je combatte le crime. Robin était au lit avec de la fièvre et [le] Joker avait kidnappé le fils du Commissaire Gordon”.

@nchrysoloras#De_diavasa_to_mnimonio_giati μόνο ο Τσακ Νόρις έχει διαβάσει το Μνημόνιο

@nchrysoloras#De_diavasa_to_mnimonio_giati [Je n'ai pas lu le mémorandum parce que] seul Chuck Norris l'a lu
Twitter user @mirsiniloizou posted: "and here, the photo of #didn't_read_memorandum_because". Photo shows "protagonists of the day" Ms. Katseli and Mr. Chrysochoidis.

L'utilisateur de Twitter @mirsiniloizou : "et ici, la photo de #n'ai_pas lu_le mémorandum_parce que". La photo montre "les héros du jour" Mme Katseli et M. Chrysochoidis.

A la suite de cette volée de bois vert, M. Chrysochoidis a publié la statut Facebook suivant (texte original en grec ici) :

Je veux clarifier et confirmer ma position. Oui, je répète que je n'ai pas lu le mémorandum. Je ne me suis pas occupé ni du texte ni des procédures de “prétendues” négociations. Je l'ai déclaré sans la moindre fierté. Même plus, je ne dis pas cela pour me décharger de mes responsabilités. Au contraire. Je considère cela comme l'une des plus grandes erreurs de la carrière politique ; parce que j'ai mal apprécié ces moments critiques et étais préoccupé par un aspect mineur, ma tâche de ministre, au lieu de l'aspect majeur, ma responsabilité de membre de la direction du pays. J'ai dit cela pour insister sur la nécessité pour chacun de changer. Nous étions habitués à faire confiance à chaque dirigeant, à chaque  premier ministre ; à voter au Parlement et être d'accord au gouvernement. Ces temps appartiennent au passé et ce modèle est obsolète. Ce qu'il faut, c'est du collectif, de la responsabilité et de la contribution personnelles. […]

Au long de l'année passée, le gouvernement et les députés ont été sous le feu des critiques pour leur aval au mémorandum et leur inaction devant la crise socio-économique du pays, et beaucoup d'entre eux ont été appelés à défendre leurs convictions et leur action politique.

Une autre “déclaration à décharge” avait été faite en octobre 2011 par l'ancien député PASOK Thomas Rompopoulos, qui a argumenté [en grec] lors d'une émission de radio : “Personne n'a eu le temps de lire le Mémorandum, ni moi ni personne ne l'a lu ; nous avons autorisé le [Ministre de l'Economie de l'époque] M. Papakonstantinou à le signer. C'était une affaire de confiance”:

A côté des accusations acérées essuyées par la personne du Ministre Chrysochoidis, nombreux ont aussi été les internautes, à travers les médias sociaux, à s'en prendre à la scène politique en général, mais aussi à leur propre “aveuglement” d'avoir été en connivence avec les errements des hommes politiques :

Panagiotis Giannoudis: Ζήτω η Βουλή των Ελλήνων!

Panagiotis Giannoudis:Vive le Parlement grec !

@helena_chari: la grèce n'a pas besoin d'armes de destruction massive ; elle a ses politiciens

dangler69: Τελικά το διάβασε και κανένας; Ίσως εκείνοι που διαγράφηκαν.

dangler69: Finalement, y a-t-il eu au moins quelqu'un pour le lire ? Peut-être ceux qui n'ont pas été reconduits au Parlement.

@Dr_Troy: #De_diavasa_to_mnimonio_giati ” και που με περιγελούν τώρα, αρκετοί απ’ αυτούς θα με ξαναψηφίσουν. Ξεχνάνε γρήγορα, βλέπεις…

@Dr_Troy: #De_diavasa_to_mnimonio_giati [Je n'ai pas lu le mémorandum parce que] même s'ils se moquent de moi maintenant, beaucoup d'entre eux voteront de nouveau pour moi. Ils oublient vite, vous savez… #amère_vérité

@cpil: Ενώ όλοι εσείς, το διαβάσατε το μνημόνιο.

@cpil: Et vous, vous l'avez lu, le mémorandum ?

@MilitaryRaiden: Όλοι πέφτουμε από τα σύννεφα με ομολογία ανικανότητος Χρυσοχοΐδη αλλά όχι με τη διατήρηση δικαιώματος ψήφου των ηλιθίων που το εξέλεξαν.

@MilitaryRaiden: Tout le monde s'étonne de l'aveu d'impuissance de Chrysochoidis, mais non du fait que les idiots qui l'ont élu ont toujours le droit de vote.

@tgeorgakopoulos: Σσσσ, ακούς; Κάνε ησυχία -ακούς; Είναι ο ήχος 299 εκτυπωτών σε γραφεία βουλευτών. Τυπώνουν το μνημόνιο.

@tgeorgakopoulos: Chut, écoutez ! Silence, vous entendez ça ? C'est le bruit des 299 imprimantes dans les bureaux des députés. Ils impriment le mémorandum.

@sVathis: Οι έλληνες ανέκαθεν δεν διάβαζαν user manuals

@sVathis: Les Grecs ne lisent jamais les manuels de l'utilisateur

Terminons avec l'amère conclusion le lendemain d'Arkoudos, qui reflète l'aspect le plus triste de la crise économique et sociale grecque [en grec] :

@arkoudos: Δεν σας πληρωσα το χαρατσι της ΔΕΗ;Αχχ χιλια συγνωμη,*δεν το ειχα διαβασει*,ειχα παει να ικετευσω για δουλεια,για να εχουμε να φαμε το βραδυ

@arkoudos: Je ne vous ai pas payé pour la taxe supplémentaire de la DEI (Société publique d'électricité de Grèce) ? Oooh pardon, *l'avais pas lu*, j'étais allé mendier un emploi, pour mettre quelque chose sur la table du dîner

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur l'Europe en crise.

9 commentaires

  • Veroniki Krikoni

    Merci pour la traduction de l’ article! Je lis souvent GV en francais aussi.

  • Finalement on discute ça au parlement!

  • […] Grèce : “J’ai signé le mémorandum du FMI sans l’avoir lu” · Global Voices en Français Les Grecs ont été stupéfaits lundi 23 janvier 2012, lorsque Louka Katseli, précédemment ministre du travail et de la sécurité sociale (2010) et ministre de l'économie, de la compétitivité et de l'armement naval (2009), révéla n'avoir eu que trois heures pour lire le mémorandum du FMI [en français] sur la crise de la dette grecque. Michalis Chrysochoidis, l'actuel ministre du développement, de la compétitivité et de l'armement naval et auparavant titulaire de la protection civile, a admis dans un entretien à une matinale télévisée [en grec] qu'il avait signé le mémorandum du FMI sans l'avoir lu du tout, pour la bonne raison qu'il “avait simplement d'autres obligations à l'époque, il combattait la délinquance” : Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur l'Europe en crise . Le ministre Manolis Chrysochoidis. […]

  • […] dangler69 : Τελικά το διάβασε και κανένας; Ίσως εκείνοι που διαγράφηκαν. dangler69 : Finalement, y a-t-il eu au moins quelqu'un pour le lire ? Peut-être ceux qui n'ont pas été reconduits au Parlement. @helena_chari : la grèce n'a pas besoin d'armes de destruction massive ; elle a ses politiciens Grèce : « J'ai signé le mémorandum du FMI sans le lire » | Rue89 Eco […]

  • […] Les Grecs, déjà passablement assommés par les vagues de plans d'austérité déferlant sur leur économie moribonde, ne sont pas au bout de leurs surprises. A la fin de janvier, leur ministre du développement, Michalis Chryssochoïdis, a confié à la télévision, sur la chaîne Skai TV, qu'il avait signé le mémorandum de la troïka sur la crise de la dette grecque sans même l'avoir lu. Pour la simple raison qu'il avait à l'époque "d'autres obligations", notamment celle de "combattre la délinquance", rapporte le réseau de blogueurs Global Voices. […]

  • […] Les Grecs, déjà passablement assommés par les vagues de plans d’austérité déferlant sur leur économie moribonde, ne sont pas au bout de leurs surprises. A la fin de janvier, leur ministre du développement, Michalis Chryssochoïdis, a confié à la télévision, sur la chaîne Skai TV, qu’il avait signé le mémorandum de la troïka sur la crise de la dette grecque sans même l’avoir lu. Pour la simple raison qu’il avait à l’époque « d’autres obligations », notamment celle de « combattre la délinquance », rapporte le réseau de blogueurs Global Voices. […]

  • […] Les Grecs, déjà passablement assommés par les vagues de plans d’austérité déferlant sur leur économie moribonde, ne sont pas au bout de leurs surprises. A la fin de janvier, leur ministre du développement, Michalis Chryssochoïdis, a confié à la télévision, sur la chaîne Skai TV, qu’il avait signé le mémorandum de la troïka sur la crise de la dette grecque sans même l’avoir lu. Pour la simple raison qu’il avait à l’époque « d’autres obligations », notamment celle de « combattre la délinquance », rapporte le réseau de blogueurs Global Voices. […]

  • […] Les Grecs, déjà passablement assommés par les vagues de plans d’austérité déferlant sur leur économie moribonde, ne sont pas au bout de leurs surprises. A la fin de janvier, leur ministre du développement, Michalis Chryssochoïdis, a confié à la télévision, sur la chaîne Skai TV, qu’il avait signé le mémorandum de la troïka sur la crise de la dette grecque sans même l’avoir lu. Pour la simple raison qu’il avait à l’époque “d’autres obligations”, notamment celle de “combattre la délinquance”, rapporte le réseau de blogueurs Global Voices. […]

  • […] George Kallis : Vous êtes sans vergogne, vous devriez vous passer une corde autour du cou !!!! vous avez détruit toute la Grèce avec vos signatures George Kallis : den exeis tsipa epanw soy na valeis thylia sto laimo soy !!!! exete katastrepsi olh thn ellada me tis ypografesas 'Le Chevalier Noir revient combattre le crime dans les bas-fonds d'Athènes'. Grèce : « J'ai signé le mémorandum du FMI sans le lire » | Rue89 Eco […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site